CPA Public Affairs
TwitterLinkedIn
Mars 2020

N.-B. – Rencontre avec le cabinet du premier ministre

Print Imprimez cet article | Envoyez à un collègue

Le 22 janvier, l'ACP a rencontré le bureau du premier ministre du Nouveau-Brunswick pour discuter de l'avantage du propane et des enjeux actuels.

Le vice-président des Relations gouvernementales de l'ACP, Allan Murphy, a rencontré Wes McLean, chef de cabinet adjoint du premier ministre Higgs, afin de passer en revue les commentaires positifs que l’ACP a reçus de la part du département de l’approvisionnement de la province concernant l'acquisition d'autobus scolaires au propane.

La province se dit très satisfaite des seize autobus scolaires mis en service en septembre. Ils fonctionnent bien, aident à réduire les émissions de GES, n'ont aucun problème à démarrer par temps froid et chauffent très rapidement.

M. Murphy a expliqué à M. Maclean que l'expérience rapportée par les responsables du Nouveau-Brunswick est similaire à ce que les responsables du transport scolaire d'autres régions du Canada, comme la Brandon School Division, rapportent depuis des années.

Les modifications apportées par la province à la Loi de la taxe sur l'essence et les carburants, qui entreront en vigueur le 1er avril 2020, ont également été abordées. La nouvelle loi aligne le Nouveau-Brunswick sur le cadre pancanadien du gouvernement fédéral pour la réduction des GES.

À l'heure actuelle, le propane est exonéré de la taxe provinciale de 6,7 cents / litre qui sera bientôt appliquée en vertu de la Loi de la taxe sur l'essence et les carburants par tous les groupes exonérés (p. ex., pêcheurs, agriculteurs, producteurs de bois, aquaculture, etc.) pour les activités admissibles. La législation proposée les exempterait également de payer la taxe sur les produits à émission de carbone (taxe carbone). Toutes les exemptions disponibles pour le diesel marqué s'appliqueraient également au propane.

Le directeur des Relations gouvernementales pour l'Atlantique, Jean-François Duguay, a également communiqué avec le ministère des Finances de la province pour discuter des questions en suspens concernant le traitement fiscal du propane en ce qui concerne la perte de produit, la taxe sur la crémation, ainsi que pour obtenir plus de clarté sur certains des aspects de la nouvelle Loi de la taxe sur l'essence et les carburants.

L'ACP a déposé un mémoire prébudgétaire en février décrivant comment l'expansion du propane peut aider à réduire les coûts énergétiques pour les familles du Nouveau-Brunswick et créer des emplois tout en protégeant la qualité de l'air du Nouveau-Brunswick. L'ACP a recommandé des remises aux propriétaires de maison qui remplacerait le mazout par le propane et aux propriétaires de flottes de véhicules passant du diesel ou de l’essence au propane. L'ACP a également recommandé au gouvernement d'inclure le propane comme option énergétique pour les marchés publics dans les applications résidentielles, commerciales, agricoles, industrielles et de transport.

 

 

Retour au bulletin Branché

Share Share on Facebook Share on Twitter Share on LinkedIn