Canadian Municipal Water eBulletin
Nouvelles de l'ACEPU
  

Affirmer que l’eau potable est un service essentiel est un réel euphémisme. Alors que des déclarations de situation d’urgence sont faites partout au Canada, nos collectivités dépendent encore de nous pour obtenir un approvisionnement en eau potable de qualité jusqu’à leurs robinets. Nous avons besoin d’eau pour boire, pour laver, pour les hôpitaux, etc. Nous nous engageons également à retirer les eaux usées de façon sécuritaire… aussi longtemps que la population coopère et n’utilise pas ses toilettes comme poubelles.

  

Pour pouvoir élaborer un programme de conférence qui tire le meilleur parti de nos différents délégués et intéresse tout le monde, nous avons besoin que VOUS partagiez vos idées, vos concepts, votre expérience et vos recherches. Nous planifions des séances qui traverseront tous les secteurs de notre industrie et réuniront tous nos délégués, mais nous présenterons également des séances axées sur des enjeux nationaux et conçues pour vous et vos domaines d’intérêt professionnel.

Pour élaborer le meilleur programme possible, nous reportons la date butoir de présentation de propositions au 15 avril. Ce qui vous laisse un mois complet pour soumettre une proposition !

Scale Back Power/Chemical Usage with HydroFlow
HydroFlow Canada
HydroFlow Systems have proven themselves, with over 25 years of success, across 68 countries. STOP Limescale formation, ELIMINATE existing Limescale buildup, REDUCE Biofilm, Bacteria and Algae, chemical free. REDUCE Struvite and Polymer usage in WWTP Dewatering Processes. Applications: Cooling Towers, Boiler and Steam Boiler Systems, Water Heaters, Humidification Systems, Commercial Swimming Pools, WWTPs and more...Environmentally Friendly, Chemical Free, Proven, Patented and Verified Systems.
Learn More
Advertisement
  

Nous comprenons que notre public soit préoccupé par cette nouvelle maladie à coronavirus (COVID-19) et son possible impact sur les événements de l’ACEPU, notamment la Fenêtre sur Ottawa et la Conférence nationale sur l’eau potable et les eaux usées. Notre personnel exerce une surveillance constante de la situation et suit à la lettre les recommandations de Santé publique Canada, des autorités régionales de la santé et de l’Organisation mondiale de la santé (OMS)

Acromag, Inc.
George Brown College

Le 24 février 2020, la Première Nation de Lac Seul au nord-ouest de l’Ontario a célébré l’ouverture d’une nouvelle usine de filtration de l’eau à Kejick Bay, ce qui met fin à 17 ans d’avis concernant l’eau potable qui a rendu la vie difficile pour ses quelque 1 000 résidents. 

Projets fédéraux

Santé Canada, en collaboration avec le Comité fédéral-provincial-territorial sur l’eau potable, propose le retrait des recommandations pour la qualité de l’eau potable au Canada (RQEPC) applicables à 18 substances chimiques, dont 14 pesticides, car il a été déterminé qu’il est peu probable qu’elles soient présentes dans l’eau potable au Canada à des niveaux pouvant présenter un risque pour la santé.

Cet avis énonce les exigences de déclaration à l’Inventaire national des rejets de polluants (INRP) pour deux années civiles, 2020 et 2021. L’information pour l’année civile 2020 doit être présentée d’ici le 1er juin 2021, celle pour l’année civile 2021 doit l’être d’ici le 1er juin 2022. Les modifications des exigences de déclaration, résumées plus bas, sont en vigueur pour les années civiles 2020 et 2021.

Hungerford & Terry
Blue-White Industries
Nouvelles des membres

La baladodiffusion « Words on Water » de la WEF a récemment présenté un épisode sur le coronavirus et le traitement de l’eau. Le Dr Rasha Maal-Bared est microbiologiste principal à EPCOR et Scott Schaefer est un chef de file dans le domaine des eaux usées à AE2S et président du comité de désinfection et santé publique de la WEF. Dans cet épisode, le Dr Rasha et M. Scott échangent sur le coronavirus, son origine, et les organismes d’intervention. Ils expliquent pourquoi le secteur de l’eau devrait se pencher sur le coronavirus, comment le traitement combat le virus et pourquoi les travailleurs du secteur de l’eau devraient suivre un protocole de sécurité standard. Le Dr Rasha et M. Scott affirment que le personnel du secteur de l’eau devrait se tenir informé de l’évolution du virus, mais demeurer calme.

Vita-D-Chlor Company
Rosedale Products, Inc

Ce lien fournit un bon résumé de l’information et des conseils prodigués par des associations et autorités du domaine des eaux usées dans le monde. Dans les dernières semaines, la question de savoir si le coronavirus est présent dans les matières fécales et quelles en sont les conséquences sur les égouts et les activités d’épuration des eaux usées a été soulevée. De nouvelles données indiquent que le virus a été détecté dans les excréments de quelques patients, fait confirmé par l’OMS dans sa mise à jour du 3 mars.