Canadian Municipal Water eBulletin
Nouvelles de l'ACEPU
  

Eh bien, c’était certainement une élection intéressante, d’un point de vue de sport extrême, mais peut-être pas si intéressante que ça quant à celui de discussion sur les politiques. La crise climatique était assurément l’enjeu le plus élevé, mais il est resté général. Il y a eu des échanges concernant les Premières Nations et la nécessité de poursuivre les efforts pour éliminer les avis d’ébullition de l’eau. Puis, des suggestions d’interdiction de tout déversement d’eaux usées ont brièvement été abordées. On a sollicité notre avis sur la question, mais l’entrevue n’a jamais eu lieu, car l’enjeu n’était plus à l’ordre du jour le lendemain. 

Scale Back Power/Chemical Usage with HydroFlow
HydroFlow Canada
HydroFlow Systems have proven themselves, with over 25 years of success, across 68 countries. STOP Limescale formation, ELIMINATE existing Limescale buildup, REDUCE Biofilm, Bacteria and Algae, chemical free. REDUCE Struvite and Polymer usage in WWTP Dewatering Processes. Applications: Cooling Towers, Boiler and Steam Boiler Systems, Water Heaters, Humidification Systems, Commercial Swimming Pools, WWTPs and more...Environmentally Friendly, Chemical Free, Proven, Patented and Verified Systems.
Learn More
Advertisement
Projets fédéraux

Un nouveau rapport de la National Wildlife Federation aux États-Unis demande aux législateurs de renforcer la protection de l’eau contre la pollution provenant du grand groupe de substances toxiques de synthèse dites substances perfluoroalkyliques et polyfluoroalkyliques ou SPFA.

Le 25 septembre 2019, le groupe de CSA a lancé une version actualisée du CSA PLUS 4013-19 — GUIDE TECHNIQUE : Élaboration, interprétation et utilisation de l’information relative à l’intensité, à la durée et à la fréquence (IDF) des chutes de pluie : guide à l’intention des spécialistes canadiens en matière de ressources en eau.

La recherche indique maintenant que le changement climatique entrainera sans doute une augmentation de l’intensité et de la fréquence des phénomènes de précipitations extrêmes pour la plupart de régions dans l’avenir. Par conséquent, les valeurs d’IDF devront être mises à jour de façon optimale plus fréquemment que dans le passé et les scénarios de changement climatique devraient finalement s’appuyer sur des calculs d’IDF.  

Cette norme traite des risques pour l’infrastructure dans le contexte du nord du Canada et du changement climatique : des données météorologiques, des variables climatiques et des projections et prévisions pertinentes ; des stratégies d’adaptation au climat et des conceptions et techniques de construction. Le document n’est plus ouvert aux commentaires du public, mais vous pourriez y accéder en communiquant directement avec le CSA.

Contact : Ken Phu

Acromag, Inc.
George Brown College
Hungerford & Terry
Blue-White Industries
Nouvelles des membres

Au moment où se déroulaient des grèves climatiques massives à l’échelle internationale, le maire de Toronto, John Tory, annonçait que la Ville se joindrait à 800 autres gouvernements à travers le monde pour déclarer l’état d’urgence climatique. La déclaration, adoptée par le conseil municipal le 2 octobre 2019, est l’une des quelque 800 déclarations ou plus faites par des autorités locales de 16 pays à travers le monde pour reconnaitre l’ampleur de la crise climatique. Parmi ces villes, se trouvent notamment : Amsterdam, Auckland, Barcelone, Londres, Los Angeles, Montréal, New York, Paris, San Francisco, Sydney et Vancouver.  (en anglais seulement).

Nouvelles provinciales

De nombreuses municipalités de la Colombie-Britannique exigent maintenant de plus hauts rendements énergétiques pour les nouvelles constructions avec l’application du BC Energy Step Code, une norme du bâtiment adoptée récemment pour encourager les villes à exiger de leurs entrepreneurs en construction qu’ils dépassent les exigences minimales en matière d’efficacité énergétique. , consultez le BC Energy Step Code.

La province évalue trois modèles de réservoir pour l’atténuation des impacts à la fois d’inondation et de sécheresse sur la rivière Bow. Des séances d’information sont programmées à l’automne 2019 pour une mise à jour du projet et la réception des commentaires du public.