CPA Public Affairs
TwitterLinkedIn
D├ęcembre 2018

L’ACP examine les possibilités de partenariat avec les collectivités autochtones

Print Imprimez cet article | Envoyez à un collègue

Comme il a été souligné durant le Sommet du leadership de l’ACP, tenu en juin dernier à Ottawa, l’ACP examine les possibilités de partenariat avec les collectivités autochtones et éloignées, car elle juge que ce type d’entente comporte des avantages à la fois environnementaux et économiques.
 
Après des entretiens amorcés cet été avec le personnel et les fonctionnaires du ministère fédéral des Services aux Autochtones, l’ACP a déterminé que la meilleure stratégie, afin de s’assurer que le choix du propane soit réellement considéré pour réduire les émissions de gaz à effet de serre (GES) dans les collectivités autochtones et éloignées, est d’établir des relations directes avec ces collectivités. Les efforts devront donc porter sur le développement de partenariats entre les communautés autochtones et l’industrie du propane. Ces ententes permettront alors de remplacer le diesel et le mazout par le propane, un carburant à faible émission, pour la production d’énergie d’usage domestique.
 
Plusieurs communautés autochtones sont sceptiques face à l’approche descendante du fédéral en matière de développement économique. Pour l’industrie du propane, l’établissement de relations de confiance avec ces collectivités est essentiel pour pouvoir leur fournir un carburant à faible émission et connaître du succès à long terme.
 
L’ACP examine la possibilité de préparer un projet pilote qui ferait la preuve des avantages du propane dans les collectivités autochtones. L’association a demandé à Robert Lavigne, un consultant en développement économique autochtone qui se spécialise dans la mise en valeur d’occasions de développement dans les collectivités autochtones, de devenir le conseiller de l’ACP en matière de relations avec les Autochtones. Défenseur de longue date de l’inclusion des peuples autochtones dans les projets de développement économique, M. Lavigne apporte à ce poste une riche expérience.
 
Il commencera par organiser et superviser des consultations, lesquelles comprendront notamment des exposés, auprès des conseils tribaux régionaux. L’ACP fera en outre appel à d’autres spécialistes, entre autres à des membres de l’association qui ont de l’expérience et une expertise dans l’établissement de partenariats avec les collectivités autochtones et éloignées.
 
Parmi les autres activités menées par l’ACP pour appuyer sa stratégie auprès des communautés autochtones, mentionnons sa participation à l’événement Forward Summit: Empowering Indigenous Communities, qui se tiendra du 26 au 28 février 2019. (Lire l’article ci-dessous pour en savoir plus.)
 

Retour au bulletin Branché

Share Share on Facebook Share on Twitter Share on LinkedIn