CIA (e)Bulletin/(e)Bulletin de l'ICA
 

Vous pensiez qu’on en avait fini avec le premier énoncé public? La discussion ne fait que commencer!

Imprimer cet article | Envoyer à un collègue

par Sandra Caya

En avril, nous avons atteint un point marquant en publiant le premier énoncé public de l’ICA, Une retraite reportée pour des prestations plus élevées : Adapter les programmes de retraite d’aujourd’hui aux réalités de demain. Par le passé, l’ICA a publié plusieurs rapports, positions et documents de consultation, mais il s’agissait cette fois du tout premier énoncé de niveau 2 élaboré depuis la création de la Direction des affaires publiques et l’adoption, en 2017, des processus relatifs aux énoncés publics.

L’énoncé Une retraite reportée pour des prestations plus élevées vise à amorcer une discussion en examinant ce qui existe actuellement et ce dont l’avenir sera fait, et en veillant à ce que les politiques et les programmes du Canada soient prêts. En veillant à ce que les Canadiens soient prêts. Cet énoncé est manifestement en accord avec le principe directeur de l’Institut, à savoir que l’intérêt des Canadiens passe d’abord et avant tout.  

J’espère que vous avez tous pris connaissance du rapport et de sa représentation infographique et que vous avez écouté le balado. Au moment d’écrire ces lignes, nous avions enregistré plus de 1 200 téléchargements, près de 2 500 consultations de notre page d’accueil et plus de 230 écoutes de notre balado. Ces chiffres excluent la période d’embargo, pendant laquelle notre document n’était pas accessible et invisible pour les moteurs de recherche. Fait intéressant, le document français a été consulté et téléchargé près de deux fois plus souvent que le document anglais! Il s’agit pour nous d’une statistique très inhabituelle, qui correspond à l’intérêt qu’ont manifesté les médias et les instances francophones.

Notre visibilité dans les médias a atteint un lectorat potentiel de près de 13 millions de personnes. Notre énoncé a fait l’objet d’une chronique et d’un éditorial dans le Globe and Mail, d’un article et d’un éditorial dans La Presse, d’un article dans Le Soleil; de vidéos au canal BNN Bloomberg TV (entrevue, table ronde, rapport et blogue); d’une table ronde sur CBC News Network; d’entrevues à la radio de la CBC et du de Global; de même que plusieurs autres articles, notamment dans la revue Benefits Canada, sur Pension Pulse, par l’Institut C.D.Howe et L’Observateur.

Nous avons aussi partagé et suscité des discussions dans les médias sociaux. J’ai constaté avec plaisir que plusieurs membres ont partagé notre contenu et publié des liens permettant d’y accéder. Dans l’ensemble, nos impressions sur Twitter ont presque doublé en avril grâce aux vidéos et aux articles d’utilisateurs tels que le Globe and Mail, que nous avons partagés. Nos comptes Twitter anglais et français ont généré 129 engagements, et plus de 28 000 impressions sur Twitter et LinkedIn.

Ci-bas, une représentation de l’affichage ayant généré le plus d’engagement sur LinkedIn.

Nous avons mis la barre haute pour les futurs énoncés publics de niveau 2. Cependant, à voir le dévouement et l’excellence dont ont fait preuve tous nos membres à l’égard de ce projet, je suis convaincue que les prochains énoncés remporteront autant de succès. Notre prochain énoncé public portera sur les changements climatiques. Voici quelques-unes des (nombreuses) leçons que nous avons tirées de cette première expérience :

Les sujets complexes nécessitent de longs débats : L’énoncé a été élaboré sur une longue période, qui s’est amorcée en septembre 2017 avec l’approbation par le Conseil d’administration de la déclaration d’intention. Le processus a été ardu; le groupe de travail à thème unique a dû relever un défi de taille pour déterminer avec exactitude ce que l’ICA souhaitait dire au sujet des programmes de retraite du Canada. Les co-champions ont eu la lourde tâche de rassembler les nombreuses options et opinions. Ils ont travaillé des heures interminables à réviser le document et y apporter des modifications, et poursuivent leur mission en agissant à titre de porte-paroles dans les médias et ailleurs. Il est essentiel de doter les groupes de travail de dirigeants solides qui ont la volonté et la capacité de se faire véritablement les champions de l’énoncé.

Définir le moment le plus opportun et le bon auditoire : Trouver le moment le plus opportun – et le bon auditoire – pour publier l’énoncé est un élément essentiel du processus, auquel il convient de songer dès le départ. Nos énoncés s’adressent d’abord et avant tout aux responsables des politiques, mais il ne faut pas négliger les auditoires accessoires tels que les médias et les partenaires clés, qui amplifieront notre message. Aurions-nous pu mieux exploiter les membres de l’ICA, leurs organisations et leurs réseaux pour diffuser notre message? L’obtention des commentaires et du soutien de tous les membres en ce qui concerne non seulement le contenu, mais également les occasions de partage et les contacts pertinents, pourrait permettre à nos énoncés publics de représenter encore plus largement l’opinion de la profession. 

Rendre les choses complexes plus faciles à comprendre : L’énoncé sur l’âge de la retraite s’accompagnait d’une représentation infographique d’une page expliquant les recommandations de manière rapide et facile à assimiler. Nous avons élaboré cet outil vers la fin du processus, lorsque la rédaction du rapport était bien avancée. Il s’est avéré très utile pour synthétiser la position. Il aurait mieux valu le concevoir au début pour cristalliser notre pensée sur le sujet, peut-être même avant l’élaboration de l’ébauche de l’énoncé en tant que tel. La création d’une synthèse d’une page au début du processus facilitera la création du reste du contenu.

Les prochaines étapes

Maintenant que la partie « facile » de l’énoncé est accomplie, le travail difficile commence : tenir des rencontres avec les responsables des politiques et les décisionnaires et trouver des occasions de poursuivre la discussion. Le changement est un processus de longue haleine et nécessite un apport substantiel de la part de toutes les parties. Voilà le défi que je vous lance, membres de l’ICA : continuez de prendre connaissance de l’énoncé, de le diffuser et d’en parler. Vous en êtes désormais tous les champions.

Sandra Caya est la directrice associée des communications et des affaires publiques à l’ICA.

 

Retour à CIA (e)Bulletin/(e)Bulletin de l'ICA

Share on Facebook Share on Twitter Share on LinkedIn