CIA (e)Bulletin/(e)Bulletin de l'ICA
 

Les risques associés au climat s’invitent dans les réflexions actuarielles

Imprimer cet article | Envoyer à un collègue

par Gaetano Geretto, FICA

Le mandat de la Commission sur les changements climatiques et la viabilité (CCCV) (ouverture de session requise) consiste à accroître la sensibilisation à l’égard des changements climatiques et de la viabilité environnementale au sein et à l’extérieur de la profession actuarielle. Il consiste également à appuyer la profession actuarielle canadienne afin de lui permettre de jouer un rôle significatif pour relever ces défis mondiaux en prodiguant des conseils aux clients et aux parties prenantes concernées, ainsi qu’en apportant une expertise en matière de politique publique.

De plus en plus de données probantes démontrent que les enjeux climatiques représentent un risque important pour la stabilité économique future compte tenu de leur incidence sur les questions d’ordre environnemental, sociétal et relatives à la gouvernance. L’incidence de ces risques émergents sur les hypothèses économiques et démographiques auxquelles ont recours les actuaires est omniprésente et peut se répercuter sur tous les domaines de pratique.

Les risques climatiques

Les risques climatiques sont issus de plusieurs sources et comportent un degré d’incertitude élevé, tant sur le plan de l’envergure que sur le plan temporel, en raison de l’imminence de la date limite fixée pour l’atteinte des cibles de réduction des émissions de gaz à effet de serre à l’origine des changements climatiques.

Les risques climatiques comportent plusieurs facteurs :

  • Les risques physiques associés aux phénomènes météorologiques extrêmes;
  • Les risques liés à la transition et associés aux initiatives d’atténuation et d’adaptation;
  • Les risques liés à la réglementation, dont les mesures rendues obligatoires par les gouvernements;
  • Les risques liés à la responsabilité en raison des éventuelles indemnisations qui seront demandées à la suite des dommages subis;
  • Les répercussions économiques et temporelles associées aux nouveaux modes de vie et modèles commerciaux qui découleront du virage vers une économie à faibles émissions de carbone.

Les changements climatiques et la pratique actuarielle

La CCCV a affiché, sur le site Web de l’ICA (précisions ci-dessous), des renseignements que devraient consulter les membres de l’ICA en temps opportun. La réputation des actuaires qui ne sont pas bien au fait de ces risques émergents de même que la crédibilité de la profession pourraient souffrir de manière irréparable. On estime qu’il est prudent et nécessaire d’adopter une approche proactive à cet égard vu notre statut de profession autoréglementée. Ainsi, la CCCV recommandera l’ajout, dans les meilleurs délais, d’une note éducative visant tous les membres. Cette recommandation est formulée comme suit :

Les actuaires s’assureraient d’être au fait des risques émergents associés au climat et de bien les comprendre. Ils doivent aussi communiquer avec clarté la mesure dans laquelle ils ont pris ces risques en considération dans tout travail actuariel, qu’il s’agisse de recommandations, de décisions, de tarification, d’évaluation, d’estimation, etc.

La note éducative viserait à responsabiliser chaque membre à l’égard du processus dynamique de mise à jour continuelle des connaissances nécessaires au maintien de la qualité des services professionnels.

Divulgation de matériel d’orientation en matière de risques liés au climat

Conformes à l’intérêt public, ces conseils viendraient appuyer les recommandations du Task Force on Climate-related Financial Disclosures (TCFD) mis sur pied sous l’égide du Financial Stability Board et chargé de concevoir, à l’intention des entreprises, une approche cohérente à l’égard de la divulgation du matériel d’orientation en matière de risques liés au climat lorsqu’elles communiquent des renseignements à des prêteurs, des assureurs, des investisseurs et d’autres parties prenantes. À l’échelle mondiale, de plus en plus de services actuariels décident de se conformer aux recommandations du TCFD et d’appliquer des principes de gouvernance environnementale, sociale et de gouvernance (ESG).

La CCCV amorce tout juste l’élaboration de conseils à l’intention des membres de l’Institut et est ouverte aux commentaires de ses collègues à cet égard.

Ressources en matière de changements climatiques

Pour ceux d’entre vous qui ne se seraient pas penchés sur le sujet des changements climatiques, la CCCV a publié un rapport de recherche intitulé Les changements climatiques et la viabilité des ressources : Aperçu à l’intention des actuaires et a présenté plusieurs exposés à l’occasion de réunions, de colloques et d’autres activités offertes à tous les membres. Cette documentation renferme des renseignements au sujet des risques climatiques, de leur atténuation et des mesures d’adaptation.

On peut accéder à des documents de référence en consultant la rubrique Ressources en matière de changements climatiques et viabilité. Sachez aussi que l’on peut obtenir des renseignements au sujet de la fréquence des phénomènes météorologiques extrêmes au moyen de l’Indice actuariel climatiqueMC (IAC), dont les données sont mises à jour chaque trimestre/saison.


Gaetano Geretto, FICA, est le président de la Commission sur les changements climatiques et la viabilité.

 

Retour à CIA (e)Bulletin/(e)Bulletin de l'ICA

Share on Facebook Share on Twitter Share on LinkedIn