CIA (e)Bulletin/(e)Bulletin de l'ICA
Archives | www.cia-ica.ca  
   
Décembre 2018
 
 

Faire entendre la voix de la profession actuarielle

Print Imprimer cet article | Envoyer à un collègue

par Kelly Fry

L’équipe des communications du siège social travaille de concert avec trois groupes de travail à thème unique (GTTU) à l’élaboration d’énoncés publics portant sur des sujets approuvés par le Conseil d’administration à la fin de 2016. Chaque énoncé vise à faire valoir la contribution que les actuaires sont en mesure d’apporter à l’égard des enjeux actuels qui touchent les Canadiens.

L’âge de la retraite

Au cours des 18 derniers mois, le GTTU sur l’âge de la retraite a examiné les tendances quant à l’âge de la retraite au Canada et partout dans le monde.

Plusieurs pays membres de l’Organisation de coopération et de développement économiques (OCDE) ont haussé l’âge d’admissibilité aux régimes de retraite publics et l’American Academy of Actuaries s’est prononcée en faveur d’une hausse de l’âge de la retraite aux fins de la sécurité sociale. Au Canada, l’âge d’admissibilité à la Sécurité de la vieillesse (SV) est devenu un enjeu politique, et on a intégré au Régime de pensions du Canada/Régime de rentes du Québec des avantages additionnels associés au fait de travailler après l’âge de 65 ans. 

Plus récemment, les membres ont eu l’occasion de formuler des commentaires à l’égard de la version provisoire de l’énoncé public sur l’âge de la retraite, lequel présente des recommandations visant les régimes de retraite publics canadiens et les programmes d’épargne-retraite donnant droit à une aide fiscale. Cet énoncé public a pour but d’inciter les gouvernements fédéral, provinciaux et territoriaux à revoir leur approche visant à aider les Canadiens à s’assurer un revenu de retraite adéquat.

La réussite de cet énoncé repose en grande partie sur un plan de communication ciblé. L’énoncé et les recommandations qu’il contient seront importants pour les législateurs canadiens et serviront de fondement aux débats des Canadiens sur l’incidence qu’aura la hausse de l’âge de la retraite sur eux et sur la planification de leur retraite.

Sandra Caya, directrice associée aux communications et affaires publiques à l’ICA, affirme : « La population canadienne vit plus longtemps que jamais et il y aurait peut-être lieu d’adapter les politiques qui nous orientent quant à l’âge de la retraite, à l’évolution démographique et aux nouveaux modes de travail au pays. Nous voulons faire entendre l’opinion des actuaires du Canada afin d’éclairer la réflexion publique sur cette question. »

Plus de 40 membres ont formulé des réponses individuelles et collectives dans le cadre de cette consultation. Le groupe de travail examine soigneusement tous les commentaires et devrait avoir en main une version définitive à publier au début de 2019.

Les changements climatiques

L’incertitude associée aux changements climatiques et les répercussions qu’ont ces derniers sur les Canadiens sont de plus en plus préoccupantes. Que peuvent faire les actuaires? Issu de la Commission sur les changements climatiques et la viabilité, le GTTU chargé de cet énoncé a trouvé plusieurs moyens pour les actuaires de mobiliser les décideurs politiques et de contribuer ainsi à cerner les risques liés au climat et à tenir compte de ceux-ci dans le processus décisionnel.

Le GTTU met la dernière main à son ébauche, qui devrait être diffusée aux membres au début de 2019.

La classification des risques

On envisageait cet énoncé comme une occasion d’accroître la sensibilisation du public en dissipant les mythes entourant l’assurance, la classification des risques et l’équité. Le profil de risque de chacun est unique, mais il existe une perception selon laquelle le système d’évaluation de ces risques est injuste.

Le GTTU chargé de cet énoncé travaille maintenant en collaboration avec le siège social à la conception d’un plan permettant de présenter ces renseignements de façon claire et visuellement éloquente. On vise ainsi non seulement à informer les Canadiens de la façon dont on évalue les risques, mais également à mettre à la disposition des décideurs des renseignements justes à cet égard. Les membres peuvent s’attendre à entendre parler davantage de ce groupe de travail en 2019.

Au cours des 12 derniers mois, outre ces énoncés publics, l’équipe des communications a travaillé à la production de plus de 30 mémoires et énoncés publics à l’intention d’organismes de réglementation de l’industrie et dans le cadre de processus de consultation. L’année 2019 s’annonce riche en innovations et en mises à jour en ce qui concerne les activités et les réalisations en matière de communications.

L’équipe des communications vous remercie de votre soutien et vous souhaite de joyeuses fêtes!

Kelly Fry est la gestionnaire du marketing au siège social de l’ICA.

 

Retour à CIA (e)Bulletin/(e)Bulletin de l'ICA

Share on Facebook Share on Twitter Share on LinkedIn