CIA (e)Bulletin/(e)Bulletin de l'ICA
Archives | www.cia-ica.ca  
   
Mai 2018
 
 

L’Assemblée annuelle 2018 : un incontournable pour les actuaires

Print Imprimer cet article | Envoyer à un collègue

AM 2018 Banner FR

par Joseph Gabriel, FICA

Je suis ravi à l’idée de vous voir apprendre, vous adapter et exceller lors de l’Assemblée annuelle 2018. En qualité d’actuaire membre du personnel, éducation, au sein de l’ICA, j’ai une excellente vue sur les préparatifs entourant l’extraordinaire programme que la Commission sur l’éducation permanente et le personnel de l’ICA sont, une fois de plus, en train de vous concocter.

De la tradition à la perturbation numérique

Avec ses quelque 50 séances portant sur un large éventail de sujets, l’Assemblée annuelle de cette année s’annonce vaste, actuelle et captivante. Les participants y trouveront assurément du contenu de pointe pertinent à leur pratique.

Les régimes de retraite et l’assurance

Prenez connaissance des plus récents changements législatifs visant les régimes de retraite. Les conférenciers présenteront des précisions au sujet de la réglementation adoptée en Ontario en ce qui concerne la provision pour écarts défavorables, ainsi que d’autres modifications apportées et les répercussions de celles-ci. Prenez part à des débats d’experts portant sur le cadre législatif visant la cessation et la valeur actualisée de régimes de retraite et leur incidence pour les participants des régimes dans divers contextes.

D’autres séances permettront aux participants de prendre connaissance des raisons pour lesquelles les actuaires devraient accorder leur attention au cancer, des conséquences des hypothèses erronées et des corrélations et liens de dépendance entre les gammes de produits.

Les résultats en matière de mortalité et de morbidité

On présentera les résultats d’une nouvelle étude prédisant la mortalité et la morbidité selon des données recueillies auprès de 500 000 individus. Au moyen de données médicales, génétiques et liées au mode de vie, des conférenciers démontreront la mesure dans laquelle l’ajout de données génétiques (évaluées au moyen des cotes de risques polygéniques) aux facteurs d’évaluation conventionnels contribue à modifier les prédictions des risques de décès ou de souffrir de maladies cardiovasculaires, de cancer du sein et d’un AVC. Les conférenciers se pencheront sur l’incidence de ces données sur l’industrie de l’assurance-vie, en particulier sur les possibilités d’antisélection lorsque les assureurs n’ont pas accès aux mêmes renseignements génétiques au moment de la souscription.

Le TSAV et la norme IFRS 17

Avez-vous des questions au sujet du nouveau Test de suffisance du capital des sociétés d’assurance-vie (TSAV) et de la norme IFRS 17? Des conférenciers parleront des leçons tirées du processus de mise en œuvre du TSAV et des démarches de prévision et de projection fondées sur celui-ci.

L’IFRS 17 aura des répercussions énormes sur les rapports financiers actuariels. Ne ratez pas les neuf séances qui aborderont ces questions.

Les soins de santé et la pharmacogénétique

Au chapitre de la santé, une présentation portant sur la pharmacogénétique, soit la médecine personnalisée de masse, abordera les arguments liés à la santé et les arguments économiques appuyant le recours à la pharmacogénétique.

Les services financiers et la perturbation numérique

Y a-t-il vraiment des actuaires qui ne s’interrogent pas au sujet de la transformation sans précédent que subit le secteur des services financiers? Cette révolution est attribuable aux perturbations numériques et à l’adoption de technologies innovantes telles que l’intelligence artificielle, la chaîne de blocs et l’Internet des objets. Il est essentiel que les équipes chargées des finances, de la gestion des risques et de la conformité se réinventent et se transforment de manière à fournir des conseils et une croissance rentable aux entreprises, tout en assurant leur résilience et leur conformité. On présentera ensuite quelques cas d’usages réels afin d’illustrer en quoi les chaînes de blocs sont susceptibles de se répercuter sur notre quotidien et notre profession.

Le programme prévoit également des séances offrant du contenu structuré en matière de professionnalisme, par exemple, la prise de décision éthique en actuariat et l’art de la persuasion.

Les chiffres sont éloquents

Pour comprendre l’envergure des efforts et du capital humain investis dans l’organisation de l’Assemblée annuelle, il suffit de jeter un coup d’œil aux chiffres :

  • 42 séances regorgeant de matière à perfectionnement professionnel continu (PPC);
  • 53 séances au total;
  • 48,5 heures de contenu de PPC;
  • 118 conférenciers;
  • Quatre heures de PPC structuré portant sur le professionnalisme;
  • Deux conférenciers d’honneur;
  • La possibilité de cumuler jusqu’à 7,75 heures de PPC.

Le réseautage avec les collègues

Le volet social de l’événement n’est pas non plus à négliger. Profitez de l’occasion pour faire connaissance avec des collègues, créer de nouveaux liens et accueillir nos nouveaux Fellows au sein de l’Institut.

Dans l’optique du thème de cette année, soit Apprendre, s’adapter, exceller, je cite Aristote : Nous sommes ce que nous faisons à répétition. L’excellence n’est donc pas un acte, mais une habitude.

J’espère vous voir en grand nombre les 21 et 22 juin à l’occasion de cet événement phare de l’ICA!

Joseph Gabriel, FICA, est actuaire membre du personnel, éducation, à l’Institut canadien des actuaires.

 

Retour à CIA (e)Bulletin/(e)Bulletin de l'ICA

Share on Facebook Share on Twitter Share on LinkedIn