CPA Public Affairs
TwitterLinkedIn
Mai 2019

Alb. : Le programme du PCU – domaines d’intérêt pour l’industrie du propane

Print Imprimez cet article | Envoyez à un collègue

Le Parti conservateur uni (PCU) de Jason Kenney a été élu en Alberta avec une forte majorité, renvoyant le NPD dans l’opposition après un seul mandat au pouvoir. Le cabinet du PCU a été officiellement assermenté le 30 avril.
 
Voici un récapitulatif des promesses du PCU et les points saillants de son programme :
 
Taxes et impôt
  • Supprimer la taxe provinciale sur le carbone et abolir le Climate Leadership Plan (plan de leadership en matière de climat) instauré par le NPD, qui vise à réduire les émissions de GES.
  • Réduire l’impôt des sociétés de 12 % à 8 % sur une période de 4 ans et ainsi faire de l’Alberta la province ayant le plus faible taux d’imposition des sociétés au Canada.
  • Tenir un référendum sur le retrait de la péréquation de la Constitution canadienne si les choses n’avancent pas suffisamment vite dans le dossier de l’élargissement de l’oléoduc Trans Mountain d’ici l’automne 2021.
Environnement
  • Remplacer le plafond de 100 mégatonnes d’émissions de GES prévu par le Climate Leadership Plan pour l’industrie des sables bitumineux par un nouveau programme d’innovation technologique et de réduction des émissions. Celui-ci servirait, entre autres, à financer de nouvelles technologies de réduction des émissions de GES.
  • Abolir le programme Energy Efficiency Alberta, qui favorise la réalisation de projets financés uniquement par la taxe sur le carbone.
  • Annuler la fermeture des centrales au charbon prévue par la loi – 12 des 18 centrales au charbon de l’Alberta fermeront d’ici 2030 en vertu de la réglementation fédérale, tandis que les 6 autres fermeront d’ici 2030 en vertu d’une politique du NPD et avant la fin de leur durée économique.
Énergie
  • Créer un centre de crise, financé par les contribuables à hauteur de 30 M$, afin de défendre l’industrie énergétique de l’Alberta au Canada et à l’étranger.
  • Nommer un ministre associé responsable de la déréglementation afin de réduire du tiers la paperasserie administrative dans l’ensemble des ministères.
  • Constituer un fonds de contentieux de 10 M$ pour les Premières Nations favorables au développement pétrolier.
  • Ouvrir une enquête publique sur les efforts financés depuis l’étranger pour saper l’industrie énergétique de l’Alberta.
  • Déposer une contestation constitutionnelle si le projet de loi C-69 devient une loi fédérale.
  • Promulguer – au cours de la première heure de la première réunion du cabinet – le projet de loi permettant à l’Alberta de fermer le robinet des livraisons de pétrole, et ce, afin d’utiliser cette loi contre la Colombie-Britannique si les choses n’avancent pas assez vite dans le dossier de l’oléoduc Trans Mountain.
Emploi
  • Geler le salaire minimum, abroger les règles relatives aux jours fériés payés et permettre que la rémunération des jeunes travailleurs soit inférieure à celle des adultes.
Formation professionnelle 
  • Doubler le nombre d'écoles avec lesquelles CAREERS: Next Generation travaille actuellement de 500 à 1 000 et quadrupler le nombre d'étudiants et d'apprentis à temps plein de 1 567 à 6 000 d'ici 2023, et ce, en fournissant à CAREERS plus de 6 M$ par an d'ici 2022-2023. 
  • Travailler en collaboration avec d'autres provinces et territoires pour mieux harmoniser la mobilité interprovinciale des apprentis et des travailleurs qualifiés. 
 
 

Retour au bulletin Branché

Share Share on Facebook Share on Twitter Share on LinkedIn