CPA Public Affairs
TwitterLinkedIn
Mai 2019

Î.-P.-É. : Le premier gouvernement minoritaire dans l’histoire de la province

Print Imprimez cet article | Envoyez à un collègue

Les électeurs ont élu les progressistes-conservateurs menés par Dennis King en tant que gouvernement minoritaire, une première pour la province. Les élections ont été un tournant décisif pour le Parti vert, maintenant à l’opposition officielle, alors que les libéraux au pouvoir se classent désormais au troisième rang.
 
Plusieurs sondeurs avaient prédit une victoire pour le Parti vert qui, si gagnant, aurait été le premier gouvernement provincial vert au Canada. Cependant, le Parti progressiste-conservateur a remporté 12 des 27 sièges de la législature, soit l’équivalent d’à peine deux sièges manquants pour former un gouvernement majoritaire.
 
La plate-forme des conservateurs s’engage à réduire les impôts de près de 15 M$ et à réserver 51,9 M$ en nouvelles dépenses au cours de la première année. Les réductions d’impôts incluent une baisse du taux d’imposition pour les petites entreprises de 3,5 % à 1 % et une augmentation de l’exemption personnelle de base à 12 000 $.
 
La plate-forme ne mentionne pas la taxation ou la tarification du carbone, ce à quoi le chef progressiste-conservateur, Dennis King, s’est dit s’opposer. Ce dernier a déclaré vouloir travailler en collaboration avec Ottawa pour trouver une solution qui serait « fabriquée à l’Î.-P.-É. ».
 
 Les conservateurs se sont également engagés à investir 1,8 M$ dans des programmes de rénovation et de réparation destinés aux personnes âgées, aux personnes handicapées et aux familles.
 
Cliquez ici afin de consulter la plate-forme des progressistes-conservateurs (en anglais).
 

Retour au bulletin Branché

Share Share on Facebook Share on Twitter Share on LinkedIn