CPA Public Affairs
TwitterLinkedIn
FĂ©vrier 2019

De nouveaux clients d’Enbridge à Kawartha Lakes ulcérés par la facturation de frais mensuels supplémentaires pour l’élargissement du réseau de gaz

Print Imprimez cet article | Envoyez à un collègue

Le gouvernement de l’Ontario a adopté des mesures législatives afin que l’expansion des services de gaz naturel soit financée par leurs clients existants et les nouveaux consommateurs. Comme l’ACP l’a déjà fait remarquer, élargir le réseau de gaz naturel coûte cher et n’est pas toujours la meilleure solution pour les consommateurs, ce que confirme d’ailleurs un article publié le 8 février dernier sur le site de Global News : « De nouveaux clients d’Enbridge à Kawartha Lakes ulcérés par la facturation de frais mensuels supplémentaires pour l’élargissement du réseau de gaz » (en anglais).
 
Don et Sarah Campbell de Cambray, en Ontario, regrettent aujourd’hui leur décision d’avoir abandonné le propane au profit du gaz naturel. Dans la cadre du Programme de subventions pour l’accès au gaz naturel 2017, la province a déboursé 12,3 M$ afin de favoriser l’expansion des services de gaz naturel dans la ville de Kawartha Lakes, ce qui a permis de relier au réseau des maisons et des commerces des localités de Fenelon Falls, de Cambray et de Cameron. Toutefois, ce n’est qu’en recevant leur première facture que les Campbell ont compris le coût réel de leur conversion au gaz naturel. S’ils regrettent leur décision, c’est en raison des frais supplémentaires de 118 $ qu’Enbridge doit leur facturer mensuellement pendant une période pouvant atteindre 40 ans afin de couvrir les coûts de l’élargissement du réseau. Selon les Campbell, ces frais entament grandement les économies que la conversion au gaz naturel leur permet de réaliser.
 
Si le gouvernement souhaite vraiment fournir aux Ontariens une énergie abordable et à faible taux d’émission, il doit tenir compte de l’ensemble des faits et s’assurer de ne pas choisir les gagnants et les perdants, et ce, aux dépens des consommateurs. Comme pour les autres enjeux liés à l’élargissement du réseau de gaz naturel dont s’occupe l’ACP, notamment celui de l’usine de liquéfaction de gaz naturel prévue à Nipigon (Ont. : L’ACP tente de corriger les conditions qui favorisent le GNL), l’ACP et les membres participants aborderont cette épineuse question avec les représentants du gouvernement au cours de la Journée de lobbying, le 20 février.
 

Retour au bulletin Branché

Share Share on Facebook Share on Twitter Share on LinkedIn