Canadian Municipal Water eBulletin
Archives | Abonnez | Version imprimable | Envoyer à un ami | www.cwwa.ca Facebook Twitter
23 avril 2015 Dans ce numéro
Nouvelles de l'ACEPU
Projets fédéraux
Nouvelles provinciales
Nouvelles sur les normes
Évènements à venir
Revue de presse
Xylem Inc.
Xylem Inc.
Nouvelles de l'ACEPU
 
   
Le printemps est enfin là après un hiver long et froid. Nous associons le temps de printemps à une nouvelle croissance et renouvellement. Le printemps est aussi la saison des Conférences. Nous achevons actuellement une conférence de WEAO à Toronto. Je participerai à plusieurs autres événements dans les deux prochains mois, y compris La conférence d'OWWA à Toronto, de BCWWA à Kelowna et le Sommet canadien de l'eau à Vancouver. Je trouve que ces conférences sont vraiment des moments de croissance personnelle et de renouvellement; un temps pour l'inspiration.
 
Assurez-vous de marquer votre calendrier pour la première conférence nationale sur l'eau potable et les eaux usées de l'ACEPU , prévue du 25 au 28 octobre 2015 au Fairmont Chateau Whistler, un lieu magnifique qui réunira nos délégués dans l'une des plus belles régions du Canada
 
Projets fédéraux
 
   
Selon le Journal des débats de l'Assemblée nationale, le 24 Mars, toutes les parties ont voté en faveur de la motion du NPD réclamant l’ajout des microbilles de plastique à la liste canadienne des«substances toxiques».
 
 
   
Le décret publié dans l’édition de la Gazette du Canada Partie 1, du 21 mars 2015 annonce le projet d’Accord Canada-Québec relatif aux lois et règlements applicables au secteur de l’assainissement des eaux usées municipales au Québec (projet d’accord d’équivalence).
 
 
   
Le Conseil canadien des ministres de l'environnement a affiché en ligne le 30 mars 2015, les documents scientifiques suivants pour examen public.
 
AdEdge Water Technologies, LLC
Nouvelles provinciales
 
   
L'Ontario propose des réformes de la Loi sur l'aménagement du territoire et de la Loi de 1997 sur les redevances d'aménagement qui permettraient aux résidents de se faire entendre davantage quant au mode de croissance de leur collectivité et offriraient plus de possibilités pour financer des services communautaires comme le transport en commun et le recyclage.
 
 
   
Ce guide fournit des renseignements complets aux propriétaires et exploitants de réseau d’eau potable et leur suggère des mesures pour éviter les refoulements.
 
Nouvelles sur les normes
 
   
Le Conseil canadien des normes (CCN) et Normes ULC sont heureux d’annoncer l’élaboration d’une norme conjointe Canada–États-Unis sur les systèmes antiretour électropneumatiques, une première dans le secteur de la plomberie et du chauffage.
 
 
   
ISO 14001, l'une des normes de l'ISO les plus largement utilisées, est en cours de révision (DIS). La publication de sa version mise à jour est prévue d'ici fin 2015. La future norme ISO 14001:2015 répondra aux toutes dernières évolutions et sera compatible avec d'autres systèmes de management comme celui de la norme ISO 9001.
 
 
   
Le Groupe CSA a publié, le 11 mars 2015 une nouvelle norme: CAN / CSA-ISO 37120,15 - développement durable des collectivités -- Indicateurs pour les services urbains et la qualité de vie.La norme définit et établit des méthodologies pour une série d'indicateurs pour orienter et mesurer la performance des services urbains et la qualité de vie d’une ville. Elle suit les principes énoncés et peut être utilisée conjointement avec l'ISO 37101 développement durable dans les communautés- systèmes de management - principes généraux et exigences et d'autres cadres stratégiques; et est applicable à n’ importe quelle ville, municipalité ou gouvernement local qui s’ engage à mesurer sa performance de manière comparable et vérifiable, indépendamment de la taille et l'emplacement.
 
Évènements à venir
 
   
Cet atelier aura lieu le 5 mai 2015 et mettra en vedette des experts canadiens et internationaux dans la gestion des eaux usées et les systèmes de collecte. Il explorera les défis de gestion des produits jetables dans le système de collecte - les conséquences des produits jetables qui ne sont pas conçus pour passer à travers les systèmes de collecte et de traitement, les besoins de travailler avec l'industrie pour développer de meilleurs produits jetables dans les toilettes et les stratégies pour influencer le comportement des consommateurs.
 
 
   
L'Atelier international sur le recyclage de l'eau mettra en vedette des experts internationaux et canadiens du milieu universitaire, de l'industrie et de gouvernement, statuant sur les meilleures pratiques, du recyclage municipal et industriel, les technologies de traitement, les études de cas, les normes, les règlements, des outils de gestion, les questions environnementales et de la santé. Le produit de cet atelier contribuera à soutenir la participation canadienne à l'élaboration des normes. Pour plus d'informations sur l'atelier, les possibilités d'inscription et de parrainage, veuillez visiter le site Web de l'ACEPU.
 
 
   
Parcourir le calendrier complet des événements organisés par l'ACEPU et ses organisations membres.
 
Revue de presse
Phys.org
Les fuites de nutriments nécessaires à la production alimentaire, plus particulièrement l’azote et le phosphore, entraînent une importante eutrophisation des écosystèmes de la terre et favorisent le changement climatique. Cette menace dissimule toutefois une occasion. Une amélioration de l’économie des nutriments engendre de nouveaux modèles d’affaires et rend exportable la technologie du recyclage.
 
Engineering.com
De grandes quantités d’eau coulent dans les conduites souterraines des réseaux d’aqueduc municipaux. Pourquoi donc ne pas en profiter pour produire de l’électricité? Cela semble évident, mais la plupart du temps, c’est impossible car de nombreux réseaux d’aqueduc recourent à des pompes électriques pour acheminer l’eau d’un aquifère ou d’un réservoir vers les consommateurs. Une génératrice hydroélectrique installée dans les conduites consommerait l’énergie produite par le débit d’eau; il faudrait alors une pompe plus puissante pour acheminer l’eau. Le troisième principe de la thermodynamique s’appliquerait, et la pompe plus puissante entraînerait une perte d’électricité plus importante que la quantité d’électricité produite par les turbines. Il s’agirait d’une perte nette, à moins que...
 
Mondaq.com
En 2013, les dommages causés par le nombre grandissant de phénomènes météorologiques extrêmes ont forcé les sociétés d’assurances à verser une somme record de 3,2 milliards de dollars aux souscripteurs du Canada. Les inondations de juin 2013 qui ont dévasté le sud de l’Alberta étaient la catastrophe naturelle la plus importante et coûteuse de l’histoire du Canada. En effet, les dommages causés ont coûté 1,74 milliard de dollars aux sociétés d’assurances. Le 8 juillet 2013, on rapportait que 126 millimètres de pluie s’étaient abattus à Toronto, un record pour une chute de pluie d’une journée depuis que l’ouragan Hazel avait frappé la ville en 1954. Ces inondations avaient été présentées comme la catastrophe naturelle la plus coûteuse de l’histoire de l’Ontario pour les sociétés d’assurances, causant des dommages évalués à 940 millions de dollars. Ces phénomènes météorologiques de plus en plus fréquents et coûteux ont contraint les gouvernements municipaux et provinciaux à revoir leurs pratiques traditionnelles et à réévaluer leurs infrastructures de gestion des eaux pluviales.
 
Cantechletter.com
En Californie, une sécheresse qui dure depuis plus de trois ans a forcé l’état à imposer pour la première fois des restrictions sur la consommation d’eau. L’an passé, le gouverneur Jerry Brown a demandé aux résidents de réduire leur consommation de 20 %, mais ceux-ci ont choisi d’ignorer sa demande.
 
Water Canada
Le 31 mars dernier, la Colombie-Britannique a annoncé qu’elle investirait 1,3 million de dollars en détection précoce des moules envahissantes et en intervention rapide pour les contrer. Jusqu’ici, la province n’a été témoin d’aucun cas d’infiltration par des espèces envahissantes et espère, de par l’annonce du nouveau programme, renforcer ses moyens de défense contre des espèces comme les moules quagga et zébrées.
 
Water Canada
Le gouvernement fédéral investira 1,7 million de dollars dans l’élaboration d’un plan d’intervention d’urgence proactif en cas d’inondations printanières dans huit Premières Nations à risque du Nouveau-Brunswick après des chutes de neige inégalées cet hiver. En plus de s’être accumulée au sol en plus grande quantité, la neige a une teneur en eau plus élevée que la normale cette année, ce qui pourrait rendre la fonte des neiges encore plus dangereuse.
 
Water Canada
Le ministère de l’Environnement et de la Conservation du gouvernement de Terre-Neuve-et-Labrador a reconnu le travail des opérateurs d’usines d’eau potable municipales à l’occasion de son atelier Clean and Safe Drinking Water, qui a eu lieu cette année à Gander du 24 au 26 mars.
 
Water Canada
À la suite de la publication de leur étude sur les attitudes des Canadiens à l’égard de l’eau de 2015 le 24 mars dernier, RBC, de concert avec GlobeScan, a tenu un webinaire le 25 mars afin de se pencher sur les détails les plus fascinants de l’étude. Chris Coulter, coprésident-directeur général de GlobeScan, Lynn Patterson, de RBC, Robert Haller, directeur général de l’Association canadienne des eaux potables et usées, et Bob Sandford, président du projet de partenariat canadien Décennie internationale d’action « L’eau, source de vie » des Nations Unies, ont tous commenté lors du webinaire.
 
CBC.ca
Un organisme d’action sociale canadien s’opposant au pipeline Énergie Est soutient que le projet mettrait à risque la réserve d’eau potable de Winnipeg.
 
Pique News Magazine
Une nouvelle étude révèle que bon nombre des glaciers de l’Ouest du Canada pourraient être complètement fondus d’ici la fin du siècle, mais que ceux de la région de Whistler pourraient rester.
 
OurWaterCounts.com
Pensez à ceci. Avant que vous ayez terminé de lire cet article, des gens de partout au monde auront publié sur Twitter plus de 1,75 million de gazouillis d’au plus 140 caractères. Parallèlement, huit personnes auront perdu la vie par manque d’eau saine. La première statistique est une merveille technologique, tandis que l’autre nous rappelle brutalement que malgré les impressionnantes innovations que nous avons faites, nous ne sommes toujours pas parvenus à résoudre nos problèmes les plus fondamentaux.
 
 

Publicité

Nous apprécierions recevoir vos commentaires et suggestions.
Votre courriel sera gardé privé et confidentiel.