Canadian Municipal Water eBulletin
Archives | Abonnez | Version imprimable | Envoyer à un ami | www.cwwa.ca Facebook Twitter
30 avril 2014 Dans ce numéro
Nouvelles de l'ACEPU
Nouvelles des membres
Projets fédéraux
Nouvelles nationales
Nouvelles provinciales
Revue de presse
Schneider Electric
Xylem Inc.
Chemline Plastics Limited
Nouvelles de l'ACEPU
 
   
Tendre la main aux jeunes peut être un défi, mais aussi un plaisir. J'ai récemment participé à l'événement «Bibliothèque vivante» avec le Conseil scolaire d'Ottawa. Des dizaines de professionnels de la communauté se sont rendus disponibles aux étudiants du secondaire de la ville d'Ottawa pour expliquer ce qu'ils font et discuter des grands enjeux de leur domaine. Je me sentais un peu comme un vieux manuel à côté de certains hommes politiques de haut niveau, des chefs d'entreprise et des stars médiatiques et j'étais sûr que je serai laissé comme un vieux garçon. Mais j'ai été «repéré» et survécu à 5 séances de 2 à 5 étudiants à la fois. Nous avons parlé des méthodes de traitement, des infrastructures, des dolines, du changement climatique et de l'eau en bouteille.
 
 
   
L’ACEPU planifie actuellement la 16e Conférence nationale sur l'eau potable, qui se tiendra dans la région de la capitale nationale du 26 au 29 octobre 2014. Cette conférence aura lieu à l'hôtel Hilton Lac -Leamy à Gatineau, au Québec, lieu fantastique pour la réunion et le réseautage.
 
Nouvelles des membres
 
   
La Water Environment Federation (WEF) et l’American Biogas Council ( (ABC) ont signé un protocole d'entente (PE) qui contribuera à accélérer le recyclage des matières organiques en promouvant conjointement la valeur de la récupération des ressources, en particulier l'utilisation de l'énergie et des produits issus des systèmes de production de biogaz dans les station d’épuration des eaux usées.
 
 
   
Cet atelier mettra l'accent sur la récupération et la réutilisation du phosphore et se tiendra le vendredi 19 juin 2014, à l’université de Ryerson.
 
 
   
17 au 19 mars, 2015. Palais des congrés de Montréal

Cette conférence biannuelle donnera la préférence à des présentations scientifiques et technologiques internationales de haut calibre qui traitent des enjeux environnementaux actuels et importants dans les pays industrialisés et les pays en développement.

Pour son 20e anniversaire, Americana sera un événement significativement positif et innovant! Le monde évolue, et nous devons partager les innovations pour trouver des solutions et encourager la réflexion commune et fructueuse!
 
 
   
Le Sommet canadien de l'eau de 2014 aura lieu à Toronto le 18 juin. Il mettra l'accent sur les questions des eaux urbaines. L'événement connectera les professionnels de l'eau avec des sentiers qui mènent à la résolution de l'énigme canadienne de l'eau en milieu urbain.

L’ACEPU est un commanditaire et conseiller à ce Sommet, et nous sommes heureux de soutenir cet événement unique.
 
Projets fédéraux
 
   
Le Nouveau Fonds Chantiers Canada a été officiellement lancé le 28 mars. L’ACEPU a distribué un communiqué à ses membres avec les détails et analyses sur le fonds et le processus d’application.

Le Nouveau Fonds Chantiers Canada, un élément clé du Nouveau Plan Chantiers Canada de 53 milliards de dollars, appuie des projets d'infrastructure d'importance nationale, régionale et locale qui favorisent la création d'emplois, la croissance économique et la productivité. Il s'agit du plan d'infrastructure fédéral le plus important et le plus long de l'histoire de notre pays.
 
 
   
Environnement Canada a récemment annoncé le lancement de consultations préliminaires sur les modifications éventuelles au Règlement sur les urgences environnementales (le « Règlement UE ») en vertu de la Loi canadienne sur la protection de l'environnement (1999) (la « LCPE (1999) »)
 
 
   
Le gouvernement du Canada poursuit ses efforts en vue d'harmoniser le Système actuel d'information sur les matières dangereuses utilisées au travail (SIMDUT) avec des protocoles en matière d’étiquetage et de sécurité internationales par la mise en œuvre du Système général harmonisé de classification et d’étiquetage des produits chimiques (SGH).
 
 
   
Le ministre fédéral des transports Lisa Raitt, a récemment demandé au Comité permanent des transports, de l’infrastructure et des collectivités qu’un nouvel examen approfondi soit réalisé sur le régime canadien concernant le Transport sécuritaire des marchandises dangereuses et le rôle des Systèmes de gestion de la sécurité visant l’ensemble des modes de transport, qu’un rapport intérimaire soit soumis d’ici juin 2014, et que les conclusions de l’étude soient présentées dans un rapport définitif d’ici décembre 2014.
 
 
   
Le présent document résume les facteurs à prendre en considération avant d'émettre ou d'annuler un avis d'ébullition de l'eau et donne un aperçu des tendances actuelles quant aux raisons pour lesquelles de tels avis sont émis ainsi que des caractéristiques des systèmes d'eau potable touchés. Il fournit des conseils précis à l'intention des personnes visées par un avis d'ébullition de l'eau, y compris des instructions sur la façon de bien faire bouillir et désinfecter l'eau. Il renferme aussi des conseils à l'intention des autorités compétentes, sous forme d'arbres de décision, au sujet de l'analyse microbiologique régulière de l'eau dans les systèmes aux échelles municipales et résidentielles pour appuyer les décisions éventuelles concernant l'émission d'avis d'ébullition de l'eau.

Le Comité de l’eau potable de l’ACEPU examinera le document et soumettra des commentaires au besoin.
 
Nouvelles nationales
 
   
Dr Jack Kitts a été nommé le tout premier président du Comité consultatif sur les agents pathogènes humains et les toxines (CC-APHT). Le Dr Kitts a démontré son leadership exceptionnel grâce à ses nombreuses années d’expérience à titre de PDG et président de l’Hôpital d’Ottawa.
 
 
   
Les meilleurs scientifiques disent que le dernier rapport international sur le changement climatique montre que les Canadiens doivent se réveiller sur l'impact de réchauffement des températures sur la terre, sur l'eau et dans les communautés à travers le pays.
 
Service Filtration of Canada
Nouvelles provinciales
 
   
Le gouvernement de l’Ontario a affiché un avis sur le « Cadre de liste évolutive en vertu du Programme de réduction des substances toxique de l’Ontario ». Ce cadre établit un processus pour réviser et modifier les listes des substances désignées en vertu de la Loi sur la réduction des toxiques.

Le but du programme de réduction des toxiques est d'examiner les manières de modifier ou de raffiner les processus et les technologies et l'adoption d'autres mesures pour réduire l'utilisation, la génération et le rejet de substances toxiques dans l'environnement.
 
 
   
Les gouvernements fédéral et provinciaux continuent de mettre en place une législation qui transférera la responsabilité de la Région des lacs expérimentaux de la compétence du gouvernement fédéral au gouvernement de l'Ontario et, finalement, à l'Institut international du développement durable (IIDD).

Le ministère fédéral des Pêches et des Océans a déjà introduit une législation pour permettre le dépôt de substances nocives dans les lacs de la Région, ce qui permettra de poursuivre la recherche. Le gouvernement de l'Ontario a mis en place deux nouveaux règlements pour autoriser des expériences scientifiques continues dans la Région.
 
 
   
Le ministre de l'Environnement de la Colombie-Britannique, Mary Polak, a annoncé le 28 mars 2014 qu’une table ronde des représentants des collectivités, de l'industrie, des syndicats, des Premières nations et le secteur de l'environnement a été mis en place pour discuter des moyens de trouver le juste équilibre entre le développement économique et la protection de l'environnement . La table ronde sera présidée par Mike Bernier, député de Peace River South. Des réunions auront lieu tous les trois à quatre mois.

La Table ronde nationale sur l'environnement et l'économie a été interrompue dans le cadre du projet de loi omnibus du budget 2013. Il est donc intéressant de voir les gouvernements provinciaux créer leurs propres groupes.
 
 
   
Le ministre de l'Environnement de la Colombie-Britannique, Mary Polak, a déposé le 11 mars 2014 le projet de loi 18, la Loi sur la durabilité de l'eau. Le projet de loi fait suite à plus de quatre années de consultations et s'appuie sur une proposition législative détaillée initialement publiée le 18 octobre 2013.
 
 
   
Les ministères de l'Environnement, des Ressources naturelles, de l'Agriculture et de l'Alimentation et des Affaires rurales de l'Ontario, ont annoncé qu'ils ont terminé les négociations sur le Huitième Accord Canada-Ontario sur la qualité de l'eau et la santé de l'écosystème des Grands Lacs (ACO).
 
Revue de presse
WWF-Canada
Le 22 mars 2014, afin de commémorer la Journée mondiale de l’eau, WWF-Canada a rendu publics les résultats d’évaluations de l’état de santé de l’eau potable et ce, pour cinq nouveaux bassins hydrographiques. Ces évaluations, au même titre que les sept autres déjà effectuées, contribuent à formuler une compréhension claire et limpide de l’état de santé global des plans d’eau au Canada.
 
Water Canada
À la suite d’inspections de son système d’alimentation en eau potable, réalisées par le ministère de l’Environnement dans le cadre de la période d’examen 2013-2014, la ville d’Ottawa s’est vue accorder une note parfaite. Les inspections visaient les sept réseaux d’aqueduc de la ville, et elles prenaient en considération jusqu’à 14 aspects différents de leur exploitation, tels que la qualité de l’eau potable, les programmes de surveillance continue de la qualité de l’eau et l’accréditation des opérateurs.
 
Water Canada
Le remplacement d’une conduite d’eau maîtresse reliant Haslam Lake, en Colombie-Britannique, à un réservoir dont la construction vient d’être terminée pourrait coûter jusqu’à 3,5 millions de dollars à la ville de Powell River. Dernièrement, lors d’une réunion du comité du budget de la municipalité, la révélation d’un enchaînement de bris récents a alimenté les inquiétudes des participants quant à la possibilité que la conduite principale ait atteint la fin de sa vie utile.
 
Water Canada
Dans la région de Kitchener, en Ontario, les eaux de ruissellement sont acheminées vers la rivière Grand et, en bout de course, elles se déversent dans le lac Érié. En outre, comme près de 70 % de l’eau potable consommée par les résidents de Kitchener provient des eaux souterraines, le reste étant puisé dans la rivière Grand, la protection des sources d’eau présente par conséquent une importance primordiale non seulement aux yeux des habitants de la ville mais aussi de tous ceux qui vivent dans le bassin hydrographique.
 
Digital Journal
M. Bernard Valcourt, ministre des Affaires autochtones et du Développement du Nord, a félicité la Première nation de Woodstock, dans l’Ouest du Nouveau-Brunswick, à l’occasion du parachèvement des travaux de remise en état de son système d’approvisionnement en eau. Depuis l’exercice financier de 2007-2008, le gouvernement du Canada a investi plus de 2,8 millions de $ dans ces travaux de mise à niveau afin d’assurer à la collectivité une source fiable d’eau potable.
 
Calgary Herald
En juin dernier, lorsque les pluies se sont abattues sur la région de Kananaskis, faisant sortir les rivières de leur lit et inondant des dizaines de collectivités, elles ont emporté un gros barrage de castor qui, en contrebas dans la vallée, faisait l’objet d’une surveillance. Cependant, plusieurs autres sont demeurés intacts et ont même fait le plein d’eau.
 
Winnipeg Free Press
L’opposition néo-démocrate soulève des inquiétudes à l’effet que des eaux souterraines contaminées, que l’on appelle eaux de lessivage, fuiraient du site d’enfouissement de Saskatoon. Selon la députée néo-démocrate Cathy Sproule, un rapport de surveillance continue de la qualité de l’eau indiquerait que les eaux de lessivage auraient vraisemblablement atteint la rivière Saskatchewan Sud.
 
Calgary Herald
Les coûts prévus par les travaux visant à protéger le zoo de Calgary contre toute future inondation ont été multipliés par plus de deux, passant d’un montant initial de 11 millions de $ à 25 millions de $. Cette différence s’explique par la découverte d’une menace que feraient peser les eaux souterraines sur certaines installations zoologiques de l’île St-Georges.
 
Winnipeg Free Press
Les résidents de Toilers Memorial Park auront sans doute remarqué que de grands changements s’annoncent, lesquels visent deux buts distincts.
Le premier consiste à diminuer, pour les résidents de Fort Garry et ceux qui sont desservis par le réseau d’évacuation des eaux usées de Cockburn-Calrossie, la probabilité de voir leur sous-sol inondé. Le deuxième s’apparente à un embellissement du parc.
 
The Vancouver Sun
Les plans relatifs à une usine de traitement des eaux d’égout, qui serait localisée sur le bord de l’eau à Esquimalt, pourraient bien être remis aux calendes grecques à cause d’un différend entre le village et le district régional de la capitale.
 
Times Colonist
Dimanche, dans le Sud de l’Ontario et au Québec, des équipes de bénévoles s’activaient à ériger des murs de sacs de sable en prévision d’une inondation prochaine, alors que de fortes pluies étaient prévues dans plusieurs des régions de ces deux provinces au cours des prochains jours.
 
The Chronicle Herald
Ce sont maintenant plus de 1 000 résidents des zones rurales et banlieusardes de la municipalité régionale de Halifax qui contestent les nouveaux frais imposés par la Halifax Water Commission pour l’entretien des ponceaux et des fossés.
 
The Province
Quiconque prévoirait, ce printemps, partir camper et faire trempette dans les eaux fraîches d’une rivière devrait faire preuve de prudence car la fonte des accumulations annuelles de neige accélère la rapidité du courant des cours d’eau.
« C’est le retour annuel du printemps et, qu’il y ait ou non inondation, ces rivières charrient une quantité impressionnante d’eau », a confié M. Dave Campbell, directeur du River Forecast Centre.
 
 

Publicité

Nous apprécierions recevoir vos commentaires et suggestions.
Votre courriel sera gardé privé et confidentiel.