Canadian Municipal Water eBulletin
16 mai 2017 Dans ce numéro
Nouvelles de l'ACEPU
Nouvelles des membres
Projets fédéraux
Nouvelles nationales
Nouvelles provinciales
Profil des membres de l'ACEPU
Revue de presse
Fabco Plastics Ltd.
Xylem Inc.
PPG Architectural Coatings Canada
Nouvelles de l'ACEPU
 
   
Budget - Nous étudions encore le budget. En travaillant avec nos partenaires à la FCM, l’APWA, le CNAM et autres, nous tentons d’en savoir davantage sur le processus et les exigences permettant l’accès aux fonds fédéraux. Pendant ce temps, la FCM met en œuvre, grâce à du financement, des programmes en appui à la gestion des actifs et aux efforts pour pallier les changements climatiques. Nous vous tiendrons informés.
 
 
   
Nous sommes fiers d’annoncer que l’ordre du jour de l’Atelier national sur la vision stratégique de la gestion de l’eau en milieu urbain est prêt. Vous pouvez y avoir accès à www.cwwa.ca
 
 
   
La Conférence nationale sur l’eau et les eaux usées, qui entre dans sa troisième année, est devenue une référence pour l’industrie et offre un excellent programme technique partagé entre les enjeux de gestion des services d’utilité publique et la rédaction d’articles techniques sur la recherche et le traitement de l’eau.
 
Nouvelles des membres
 
   
Nous sommes tellement nombreux à consulter du contenu médiatique d’autres sources, comme YouTube, que la possibilité offerte aux municipalités de s’adresser directement aux consommateurs et au public n’a jamais été aussi grande. Certains de nos membres ont su exploiter ces nouvelles possibilités pour joindre leurs clients et promouvoir des changements durables de leurs habitudes de consommation ou améliorer leurs efforts de sensibilisation.
 
 
   
L’Alliance for Water Efficiency a suivi de près les discussions sur le budget fédéral à Washington et il s’avère que le programme d’étiquetage WaterSense risque fort de perdre son financement. Le budget du président pour l’exercice financier 2018 énumère 50 programmes qui devraient être éliminés à la US Environmental Protection Agency. Cette liste comprend des programmes fort utiles comme celui d’Energy Star. Comme le programme WaterSense n’a jamais reçu l’autorisation du congrès, il ne possède pas de poste budgétaire propre et, durant les dix dernières années, il a été financé à la seule discrétion de l’administrateur de l’EPA. WaterSense a récemment publié un communiqué confirmant que le programme fera probablement partie de ces compressions budgétaires.
 
Projets fédéraux
 
   
Le sénat revoit actuellement le projet de loi d’initiative privée, « S-229, la Loi concernant la sûreté des infrastructures souterraines »
 
 
   

Le comité d’experts chargé de l’examen du processus d’évaluation environnementale fédérale a déposé son rapport et le gouvernement fédéral effectue maintenant une consultation sur ses recommandations et l’avenir du programme.

La plupart d’entre vous se souviennent probablement de la sérieuse amputation du processus fédéral d’évaluation environnementale par le gouvernement Harper ; l’appliquant seulement à de grands projets et limitant la portée des évaluations.
 
 
   
Le Conseil canadien des ministres de l’Environnement (CCME) a mis en ligne, le 20 mars 2017, le document Démarche d’évaluation de la pérennité des eaux souterraines : guide d’application. Il offre un juste équilibre entre des orientations générales et des conseils pratiques, tout en soulignant les problématiques et les mesures que les autorités compétentes peuvent prendre en considération pour l’application de la Démarche d’évaluation de la pérennité des eaux souterraines (DEPES) élaborée par le CCME.
Veuillez consulter le document à la page suivante:
 
 
   
Le gouvernement fédéral propose d’ajouter le colorant Disperse Yellow 3 ; un colorant azoïque dispersé, à l’annexe 1 (de la liste des substances toxiques) en vertu de la LCPE 1999. Ces colorants sont utilisés dans la fabrication textile et selon les documents de référence, ils finissent souvent par se retrouver dans les eaux usées municipales, puisque la plupart des usines textiles sont peu ou pas dotées de traitement préalable.

L’ACEPU appuie l’élimination de menaces connues pour l’environnement et la santé humaine, mais dans ce cas, il est important que le colorant soit traité dans l’usine textile, soit avec l’utilisation de techniques réduisant la quantité de colorant rejeté ou encore en ayant recours à d’autres procédés. Une consultation avec notre comité sur les eaux usées et les eaux de ruissellement nous a également permis de remarquer que de nombreuses municipalités peuvent déjà avoir imposé des limites aux rejets dans leurs règlements municipaux.
 
 
   
Le premier des rapports du comité à alimenter le réexamen des modifications de l’évaluation des impacts environnementaux a été celui présenté par le Comité permanent des pêches et des océans de la Chambre des communes sur les modifications apportées à la Loi sur les pêches en 2012, déposé le 24 février 2017. Ce rapport s’est avéré être l’examen d’un « retour en arrière » que représentaient les modifications apportées à la Loi par le gouvernement Harper. Le comité a particulièrement recommandé que le libellé du paragraphe 35(1) de la Loi sur les pêches en vigueur le 29 juin 2012 soit rétabli et ainsi rédigé : « Il est interdit d’exploiter un ouvrage ou une entreprise ou d’exercer une activité entraînant la détérioration, la destruction ou la perturbation de l’habitat du poisson », une clause fréquemment invoquée lorsque des accusations étaient portées relativement à la pollution de l’eau.
 
Nouvelles nationales
 
   
Le gouvernement a récemment publié un document de consultation exposant l’ébauche d’un plan d’action Canada-Ontario dans le but d’atteindre les cibles de réduction de phosphore fixées par le Canada et les États-Unis en 2012.
 
 
   
Le Conseil canadien des normes (CCN) et le Centre Intact d’adaptation au climat (CIAC) à l’Université de Waterloo joindront leurs efforts pour rédiger un nouveau rapport sur les meilleures pratiques pour permettre aux nouveaux secteurs résidentiels de résister aux inondations. Le partenariat s’est développé à la suite d’un nombre croissant d’inondations graves et coûteuses dans diverses régions du pays.
 
 
   
L’Association canadienne de normalisation lance un nouveau programme d’élaboration de normes pour la conception et la construction de stations d’épuration des eaux usées. Ils cherchent des bénévoles qui pourraient joindre leur Comité technique pour ce programme d’élaboration de normes et un groupe de travail sur une des initiatives du programme « Adaptation aux changements climatiques pour les stations d’épuration ».
 
Tecvalco Ltd.
Nouvelles provinciales
 
   
La nouvelle règlementation de l’Ontario pour le Rapport sur la consommation d’énergie et l’utilisation de l’eau a maintenant officiellement force de loi. La règlementation expose ce que les propriétaires de bâtiments et les fournisseurs de services doivent faire pour se conformer aux exigences de l’initiative ACPREE de l’Ontario en matière d’analyse comparative et de production de rapports sur la consommation d’énergie et l’utilisation de l’eau dans les grands bâtiments.
 
Profil des membres de l'ACEPU
 
   
Lucity est un logiciel de gestion des actifs destiné aux travaux publics, qui propose des solutions et de l’assistance à des centaines d’agences et des milliers d’utilisateurs dans tout le pays. Nous offrons à nos clients la clarté, à travers les connexions établies par le logiciel et celles que nous créons personnellement. Les agences de travaux publics ont besoin de solutions optimales de gestion d’actifs d’entreprise (GAE) pouvant s’adapter à leurs besoins, stables et puissantes, mais accessibles et novatrices. Ils ont également besoin d’une équipe taillée dans la même étoffe : solidaire, empathique et collaborative. Lucity est là pour vous indiquer clairement la voie vers la gestion et l’entretien des actifs efficaces.
 
Revue de presse
Radio-Canada.ca

Un organisme citoyen qui milite, entre autres causes, pour le droit à l'accès à l'eau, le Conseil des Canadiens, a publié cette semaine un communiqué pour le moins troublant. Il a trouvé des bouteilles d'eau en vente à des milliers de kilomètres de la source.
 
canoe.ca
Les citoyens de la petite municipalité d'Onoway, à l'ouest d'Edmonton, ont eu la surprise, lundi soir, de voir leur eau potable se changer en limonade rose, le sucre et la saveur en moins.
 
 

Publicité

Nous apprécierions recevoir vos commentaires et suggestions.
Votre courriel sera gardé privé et confidentiel.