Canadian Municipal Water eBulletin
Juin 9, 2017 Dans ce numéro
Nouvelles de l'ACEPU
Nouvelles des membres
Projets fédéraux
Nouvelles nationales
Nouvelles provinciales
Fabco Plastics Ltd.
Xylem Inc.
PPG Architectural Coatings Canada
Nouvelles de l'ACEPU
 
   
Au cours des dernières années, vous m’avez beaucoup entendu parler de la façon dont l’ACEPU réorganise ses finances ou son personnel ou encore de notre stratégie d’événements, mais notre première raison d’être est votre représentation, le secteur des services d’eaux potables et usées à Ottawa. Nous n’avons jamais oublié ce rôle, même si nous n’avons pas autant partagé nos efforts avec vous.
 
 
   
Ma famille a appris à ne pas trop compter sur moi de mai à juin ou de septembre à la mi-novembre.

J’ai déjà eu l’occasion de participer à l’importante conférence de la WEAO à Ottawa et à la conférence de la OWWA à Niagara Falls. Puis je me suis dirigé à Winnipeg pour une séance de la WEFMAX et une réunion du Canadian Affairs Council du WEF qui se consacre à optimiser les services du WEF aux membres canadiens.
 
 
   
L’Association canadienne des eaux potables et usées (ACEPU) a commandé une étude sur la résilience des services publics d’approvisionnement en eau potable. Nous avons demandé à l’Université Dalhousie de mener un sondage en ligne sur les attitudes et les perceptions quant aux risques, à la résilience et la sécurité dans les services d’approvisionnement en eau.
 
 
   
Le système de pompage à grande échelle utilise une quantité considérable d’énergie. Une des clés de la réduction des coûts énergétiques repose sur une exploitation efficace de l’énergie. Les exploitants ont souvent besoin de prendre une décision immédiate pour choisir la pompe la plus efficace tout en répondant aux exigences de débit et de pression. Sans directives appropriées ni assistance technique, l’efficacité de l’exploitation dépendra d’une pratique improvisée.

L’ACEPU et notre comité sur la gestion efficace de l’énergie et de l’eau ont répondu au sondage pour obtenir une meilleure compréhension des pratiques de nos membres sur l’efficacité des pompes.
 
Nouvelles des membres
 
   
Kevin Wong a récemment reçu le 15e prix Archie Watt, décerné par le secteur de l’industrie à la rencontre annuelle de l’Ontario Ground Water Association (OGWA) à Alliston, Ontario.

Le prix a été décerné par l’OGWA en reconnaissance de la contribution de Kevin et de son travail actuel de protection des ressources souterraines en eau. Une plaque de gardien est décernée au lauréat de l’industrie et un plus grand trophée est exposé de façon permanente au collège Fleming.

 
 
   
Depuis la passation du Water Quality Research Journal of Canada de l’Association canadienne sur la qualité de l’eau (ACQE) aux publications de l’IWA il y a cinq ans, la renommée et la portée de la revue se sont accrues. Cette croissance a été mise en lumière par la hausse du nombre de contributions et un facteur d’incidence grandissante ainsi qu’un contenu dont la portée est de plus en plus universelle. C’est pour refléter la croissance de la portée et du caractère inclusif de cette publication que l’équipe de rédaction a décidé de la renommer Water Quality Research Journal.
 
Projets fédéraux
 
   
Environnement et Changement climatique Canada (ECCC) propose de modifier les exigences de déclaration à l’Inventaire national des rejets polluants (INRP) pour que les utilisateurs soient capables de mieux comprendre pourquoi les quantités de substances déclarées à l’INRP changent au fil du temps. Les changements proposés sont destinés à répondre aux préoccupations soulevées par les utilisateurs de l’INRP, ainsi que pour rationaliser le processus de contrôle de qualité réalisé para le personnel l’INRP.
 
 
   
Dans le numéro du bulletin de janvier 2017, l’ACEPU a signalé que le Plan de gestion des produits chimiques était élargi à la demande de déclaration sur 1 500 nouvelles substances. Bien que nous n’ayons pas entendu parler de membres qui seraient visés par ces exigences, nous conseillons à nos membres de réviser la nouvelle liste et de soumettre les rapports tels qu’exigés.
 
Nouvelles nationales
 
   
Le groupe CSA est prêt à présenter une réédition de ses normes traitant des structures et accessoires polymères de gestion des eaux pluviales souterraines utilisés dans la collecte, la captation, la rétention et l’infiltration du ruissellement des eaux pluviales. Le groupe CSA a également présenté une version préliminaire des Règles pour les catégories de produit pour la pâte commerciale nord-américaine et des produits de carton, le papier-tissu et carton-caisse. La date de fin de révision pour cette dernière est le 18 mai 2017.
 
 
   
Lorsque Water Canada a publié un article sur les sept événements les plus marquants liés à l’eau en 2016, les auteurs ont souligné l’engagement du gouvernement fédéral relativement à de nouveaux fonds pour les infrastructures d’approvisionnement en eau potable, ainsi que sur la recherche qui suggère que le gouvernement canadien et les propriétaires de maisons ne sont pas adéquatement préparés pour affronter les inondations causées par les changements climatiques. Bien que des progrès aient été réalisés, il reste encore bien du travail à faire pour préparer le pays à une augmentation des catastrophes liées à l’eau.
 
Tecvalco Ltd.
Nouvelles provinciales
 
   
Le 2 décembre 2016, le ministère de l’Environnement et de l’Action en matière de changement climatique a affiché une proposition d’élaboration de document d’orientation décrivant les nouvelles exigences relatives au renouvellement de permis de prélèvement d’eau pour la production d’eau embouteillée. Il existe deux types de nouvelles exigences : les exigences procédurales, qui favoriseraient la consultation et permettraient d’accroître la déclaration et la transparence à l’égard du public, et les exigences techniques qui amélioreraient les exigences scientifiques.
 
 
   
La ministre de l’Environnement de la C.-B., Mme Mary Polak, et son homologue du Yukon, Mme Pauline Frost, ont signé une entente bilatérale sur la gestion des eaux en avril 2017, dans laquelle leurs gouvernements conviennent de cogérer les eaux transfrontalières du bassin de la rivière Mackenzie, et plus particulièrement ceux de la rivière Liard et de ses affluents. Dans le cadre de l’Entente bilatérale sur la gestion des ressources hydriques entre la Colombie-Britannique et le Yukon, les deux gouvernements s’engagent à protéger la santé des écosystèmes aquatiques du bassin et à respecter les intérêts des résidents et des Premières Nations.
 
 

Publicité

Nous apprécierions recevoir vos commentaires et suggestions.
Votre courriel sera gardé privé et confidentiel.