Canadian Municipal Water eBulletin
Archives | Abonnez | www.cwwa.ca  
   
31 mars 2016
 
 

Santé Canada lance une consultation publique sur les toxines cyanobactériennes dans l'eau potable

Print Imprimer cet article | Envoyez à un collègue

Le Comité fédéral-provincial-territorial sur l'eau potable (CEP) a évalué l'information disponible sur les toxines cyanobactériennes dans l'intention de mettre à jour la recommandation pour la qualité de l'eau potable actuelle. La présente consultation vise à recueillir des commentaires sur la recommandation proposée, la démarche adoptée pour son élaboration et les coûts possibles de sa mise en œuvre, ainsi que pour déterminer la disponibilité d'autres données sur l'exposition.

Recommandation proposée

Une concentration maximale acceptable (CMA) de 0,0015 mg/L (1,5 µg/L) est proposée pour les microcystines totales dans l'eau potable. Cette recommandation est considérée protéger la population générale, y compris les jeunes enfants. En raison de l'exposition accrue des nourrissons en fonction de leur poids corporel,  à titre d'approche préventive au cours d'une prolifération cyanobactérienne, ou lorsque des microcystines sont détectées dans l'eau traitée, les autorités en matière d'eau potable devraient conseiller au public résidant dans la zone touchée d'utiliser une autre source appropriée d'eau potable (telle que l'eau embouteillée) pour reconstituer les préparations pour nourrissons.
 
Le document fournit également beaucoup de conseils techniques et des informations sur les cyanotoxines. Le  Comité  de l'ACEPU sur la qualité de l'eau potable examine le document et soumettra des commentaires.
 

 

 

Retour à Association canadiennes des eaux potables et usées Bulletin électronique

Share Share on Facebook Share on Twitter Share on LinkedIn