Canadian Municipal Water eBulletin
Archives | Abonnez | www.cwwa.ca  
   
29 octobre 2015
 
 

Nouveau gouvernement libéral majoritaire

Print Imprimer cet article | Envoyez à un collègue

Avec un gouvernement libéral majoritaire le paysage politique au Canada est sur le point de changer. Les investissements dans les infrastructures prévus par le gouvernement libéral, pourrait être une occasion de financement des améliorations des systèmes de l'eau potable et des eaux usées, et une garantie de financement pour répondre aux exigences du Règlement sur les effluents du système d’assainissement des eaux usées.
 
Dans leur plate-forme, les libéraux s’engagent à: 
  • Continuer à s’opposer au projet de pipeline Northern Gateway; appuyer le projet de pipelines Energy East and Keystone XL 
  • Mettre une tarification sur la pollution de carbone permettant aux provinces de concevoir leurs propres politiques de tarification du carbone.
  • Collaborer avec les provinces et les territoires afin d'établir des objectifs nationaux de réduction des émissions.
  • Investir des millions de dollar dans les technologies propres et améliorer les mesures fiscales pour créer plus d'emplois verts.
  • Mettre en place un processus d'évaluation environnementale 
  • Tenir une première réunion avec les premiers ministres dans les 90 jours suivant la conférence sur le changement climatique des Nations Unies à Paris en Décembre afin d’établir un cadre pour la réduction de l'empreinte carbone du Canada.
  • Augmenter le montant destiné aux zones de protection marine et côtière à cinq pour cent en 2017 et 10 pour cent d'ici 2020.
  • Éliminer progressivement les subventions de l'industrie des combustibles fossiles.
  • Avec les États-Unis et le Mexique, développer une énergie propre en Amérique du Nord et un accord sur l'environnement.

Dans le domaine de l'infrastructure et du transit, les libéraux promettent de:
  • Booster le financement des infrastructures par « d'autres sources de capitaux» 
  • Financer les infrastructures pour le logement abordable, le transport en commun, le transport, les changement climatiques et les "villes intelligentes."
  • Tenir une réunion des maires des grandes villes chaque année pour discuter des préoccupations urgentes d'infrastructure rencontrées par les villes.

 

Retour à Association canadiennes des eaux potables et usées Bulletin électronique

Share Share on Facebook Share on Twitter Share on LinkedIn