Canadian Municipal Water eBulletin
Archives | Abonnez | www.cwwa.ca  
   
7 août 2015
 
 

PEI: Les Insulaires sont invités à participer à la création de la Water Act

Print Imprimer cet article | Envoyez à un collègue

Le gouvernement de l’Île-du-Prince-Édouard invite les Insulaires à participer à la création d’une loi sur l’eau (la Water Act), a déclaré le ministre des Communautés, des Terres et de l’Environnement, M. Robert Mitchell.

« En gros, l’objectif derrière la création d’une loi provinciale sur l’eau est simplement d’assurer la protection de notre eau, a expliqué le ministre Mitchell. Aujourd’hui, nous dévoilons un livre blanc et lançons la première phase de consultations. Le livre blanc présente les composantes d’une loi qui pourrait servir à protéger et à conserver nos réserves d’eau, et servira de ressource pour les Insulaires pendant que nous travaillons ensemble à l’élaboration de la loi. »

L’Île-du-Prince-Édouard est la seule province canadienne qui dépend entièrement de l’eau souterraine pour son approvisionnement en eau potable. Il est donc extrêmement important de créer une loi pour protéger la qualité et la quantité des ressources en eau aujourd’hui et à l’avenir. La loi sur l’eau servirait à assurer la salubrité de l’eau, orienterait les décisions du gouvernement en matière de gestion des ressources en eau et établirait des mesures législatives permettant de surmonter de façon efficace les défis relatifs aux ressources en eau.

Les consultations, qui seront menées par le Conseil consultatif sur l’environnement de l’Île-du-Prince-Édouard, auront lieu partout dans la province au cours des prochains mois – les dates et lieux seront annoncés. M. Jean Paul Arsenault, qui a agi à titre de secrétaire administratif au sein de la Commission pour l’aménagement du territoire et pour la gouvernance locale, de la Table ronde sur l’utilisation et l’intendance des terres exploitables et du Comité permanent de l’agriculture, des forêts et de l’environnement, sera le modérateur des consultations. L’information recueillie lors du processus consultatif sera prise en considération dans la rédaction du projet de loi, qui sera diffusé en 2016 en vue d’obtenir les commentaires du public.

« Nous avons hâte que les Insulaires nous disent ce qui est important pour eux dans l’élaboration de cette importante loi, a souligné M. Richard Davies, président du Conseil consultatif sur l’environnement. Tous les Insulaires dépendent d’une bonne gestion des ressources en eau; c’est pourquoi nous encourageons le public à participer aux consultations. »

 

Retour à Association canadiennes des eaux potables et usées Bulletin électronique

Share Share on Facebook Share on Twitter Share on LinkedIn