Canadian Municipal Water eBulletin
Archives | Abonnez | www.cwwa.ca  
   
22 janvier 2015
 
 

Le Canada cherche à limiter l’impact environnemental des sels de voirie

Print Imprimer cet article | Envoyez à un collègue

Reconnaissant que le sel de voirie peut menacer les écosystèmes d'eau douce, le sol, la végétation et la faune, Environnement Canada a publié une série d'indicateurs de performance et des objectifs nationaux pour mieux protéger l'environnement. En moyenne, plus de 5 millions de tonnes de sels de voirie sont utilisées chaque année au Canada. Une évaluation environnementale de 2001 a conclu que les sels de voirie pénètrent dans l'environnement en quantités importantes par les pertes dans les stockages du sel, les sites d'élimination de la neige, ainsi que par les ruissellements et éclaboussures sur les routes. Le nouveau «code de pratique» est volontaire, mais des mesures obligatoires ne sont pas exclure à l'avenir.

Les sels de voirie ont été déclarés comme des produits  toxiques proches de  l'ammoniac, et à certains égards ont  des défis similaires à l’ammoniac. Ils sont aussi des produits s d’activités municipales essentielles à la santé et la sécurité publique. Il est intéressant de voir les différentes stratégies de gestion utilisées pour les deux substances.  

Retour à Association canadiennes des eaux potables et usées Bulletin électronique

Share Share on Facebook Share on Twitter Share on LinkedIn