Canadian Municipal Water eBulletin
Archives | Abonnez | www.cwwa.ca  
   
23 octobre 2014
 
 

Santé Canada publie les Recommandations finales pour le nitrate et le nitrite dans l'eau potable

Print Imprimer cet article | Envoyez à un collègue

Le document technique des recommandations pour la qualité de l'eau potable pour le nitrate et le nitrite est maintenant disponible sur le site de Santé Canada.

La recommandation établit une concentration maximale acceptable (CMA) de 45 mg / L pour le nitrate dans l'eau potable. Cela équivaut à une concentration de 10 mg/L d'azote de nitrate.

 L'activité humaine, y compris l'agriculture, le traitement des eaux usées ainsi que les rejets issus des procédés industriels et des véhicules motorisés, constitue la source la plus importante de ces substances. Le nitrate et le nitrite peuvent aussi être générés par un processus de nitrification dans l'eau de source ou dans les réseaux de distribution. Une concentration d'ammoniac libre pénétrant dans le réseau de distribution peut permettre la nitrification et la hausse des quantités de nitrate et de nitrite dans l'eau potable. Cette question fait l'objet d'une discussion détaillée dans le document technique sur l'ammoniac dans l'eau potable.

 Dans ce document technique, on recense et on évalue tous les risques pour la santé associés à la présence de nitrate et de nitrite dans l'eau potable. On y passe en revue les nouvelles études et méthodologies et on prend en considération la disponibilité de techniques de traitement appropriées pour proposer des concentrations maximales acceptables qui assurent la protection de la santé humaine et qui peuvent être atteintes grâce aux techniques de traitement utilisées à l'échelle résidentielle comme à l'échelle municipale.

 L’ACEPU a soumis ses observations sur le projet de recommandation au cours de la période de consultation publique. Ces commentaires sont disponibles en anglais à: http://www.cwwa.ca/position_e.asp

 

Retour à Association canadiennes des eaux potables et usées Bulletin électronique

Share Share on Facebook Share on Twitter Share on LinkedIn