Canadian Municipal Water eBulletin
Archives | Abonnez | www.cwwa.ca  
   
30 avril 2014
 
 

Le Canada n'échappe pas à l'impact du réchauffement climatique

Print Imprimer cet article | Envoyez à un collègue

Les meilleurs scientifiques disent que le dernier rapport international sur le changement climatique montre que les Canadiens doivent se réveiller sur l'impact de réchauffement des températures sur la terre, sur l'eau et dans les communautés à travers le pays.

Le rapport du Groupe d’experts intergouvernemental sur l’évolution du climat (GIEC), publié récemment au Japon, montre que les changements sont en cours et de nouveaux retards dans la réponse  affinent les options. Le rapport et les autres travaux du Groupe d'experts intergouvernemental sont disponibles sur leur site Web à : http://www.ipcc.ch/

Le rapport indique que les systèmes de culture doivent être changés. Bien que certaines études prédisent de meilleures conditions de croissance dans les latitudes plus septentrionales, les perturbations de la pluviométrie normale et le profil de la neige causeront des problèmes.

Certains lacs canadiens voient déjà l’augmentation de la prolifération d'algues à des taux qui ne peuvent pas être expliquées par le ruissellement agricole. Les poissons populaires comme la truite de lac pourraient être menacés par l'évolution des modes de dégel du printemps et le gel de l'hiver.

Les inondations sont aussi un problème pour le Canada, prédit Andrew Weaver, membre législatif du Parti vert de la Colombie-Britannique, modélisateur de climat et auteur principal des éditions précédentes du rapport. Le nombre et la valeur des réclamations d'assurance sont déjà à la hausse au Canada, a-t-elle souligné.

Le rapport prévient que l'ensemble de l'écosystème d'eau douce de la vaste forêt boréale qui s'étend presque sur tout le pays est sous la menace.

Les conséquences du changement climatique frapperont plus lourdement les collectivités pauvres. Les centres riches ont plus d'argent pour mettre à niveau les maisons, construire des digues ou acheter plus d'assurance. Ils sont plus susceptibles d'avoir une meilleure infrastructure en premier lieu.

Un scientifique d'Environnement Canada a été l'un des principaux auteurs de l'étude. Le ministère a refusé de le rendre disponible pour une entrevue et a indiqué dans un courriel les mesures prises par le gouvernement fédéral pour lutter contre le changement climatique.

Un rapport publié en 2012 par Environnement Canada souligne que le pays va manquer ses objectifs 2020 de réduction des gaz à effet de serre de près d'un tiers.

 

Retour à Association canadiennes des eaux potables et usées Bulletin électronique

Share Share on Facebook Share on Twitter Share on LinkedIn