Canadian Municipal Water eBulletin
Archives | Abonnez | www.cwwa.ca  
   
27 février 2014
 
 

Aperçu du Plan de gestion des produits chimiques du Canada (PGPC)

Print Imprimer cet article | Envoyez à un collègue

Le gouvernement du Canada, a publié le 24 janvier 2014, un aperçu révisé du Plan de gestion des produits chimiques du Canada;

• Raison d’être: Le gouvernement du Canada a créé le Plan de gestion des produits chimiques (PGPC) pour protéger la santé humaine et l'environnement en évaluant les produits chimiques utilisés au Canada et en prenant des mesures visant les produits chimiques considérés comme étant nocifs.

• Que fait le PGPC: En 2006, le gouvernement a procédé au tri de quelque 23 000 produits chimiques qui étaient utilisés commercialement depuis les deux dernières décennies. Le processus de tri a permis de déterminer que 4 300 substances nécessitaient une plus grande attention. L’objectif du PGPC est de traiter ces 4 300 produits chimiques d’ici 2020.

• Évaluation des risques: Les évaluateurs des risques du PGPC réalisent des évaluations scientifiques pour cerner les risques potentiels pour l’environnement et la santé liés à la production, au transport, à l’utilisation et à l’élimination des substances. Cette évaluation permet au gouvernement de déterminer s’il est nécessaire de procéder à la gestion d’une substance.

• Gestion des risques: Le PGPC adapte les mesures aux substances et aux risques qu’elles présentent. Les mesures de gestion des risques peuvent comprendre des restrictions sur le type d’utilisation d’une substance chimique, sur sa fabrication, sur la quantité ou la concentration à laquelle elle peut être rejetée dans l’environnement. Une série de mesures de gestion des risques a été créée en vertu des diverses lois fédérales existantes, y compris des règlements, des ententes, des avis de prévention de la pollution, des exigences en matière d’étiquetage, des lignes directrices et des codes de pratiques.

L'ACEPU surveille les activités et les substances examinées dans le cadre de ce programme.En mettant l'accent sur les produits chimiques industriels et agricoles les effets ont été minimes, bien que les programmes et des lois qui réduisent la charge chimique sur les bassins versants soient bénéfiques pour le secteur dans son ensemble. L'ACEPU continuera à suivre ce programme et alertera les membres au besoin nécessaire.

 

Retour à Association canadiennes des eaux potables et usées Bulletin électronique

Share Share on Facebook Share on Twitter Share on LinkedIn