Canadian Municipal Water eBulletin
 

La commissaire à l’environnement exhorte le gouvernement à prendre les mesures qui s’imposent pour répondre « à l’un des plus grands problèmes que l’Humanité doit affronter

Imprimer cet article | Envoyez à un collègue

Le 2 avril 2019, la commissaire sortante à l’environnement et au développement durable, Julie Gelfand, a déposé un rapport intitulé «?Perspectives sur l’action contre les changements climatiques au Canada : rapport collaboratif de vérificateurs généraux?».

Le rapport résume les observations des audits publiés au cours des 18 derniers mois par les vérificateurs généraux de la plupart des provinces, ainsi que des trois territoires nordiques, et à l’échelle fédérale, pour présenter une évaluation indépendante de la réponse aux changements climatiques au Canada.

Le rapport qui en résulte est très critique des gouvernements fédéraux successifs qui n’ont pas fait assez pour réduire les émissions de gaz à effet de serre, malgré l’évidence croissante que le pays est vulnérable à un réchauffement rapide.

Julie Gelfand a qualifié le fait d’avoir raté les cibles de réduction des émissions de gaz à effet de serre d’«?inquiétant?» et a incité à la mise en œuvre de mesures plus sévères pour s’attaquer à ce qu’elle a décrit comme étant l’un des plus importants défis que l’Humanité doit relever.

Le rapport montre que, même si le Canada s’était engagé à réduire les émissions de gaz à effet de serre de 30 % sous les niveaux de 2005 d’ici 2030, les plus récentes projections fédérales montrent que les émissions ne seront que de 19 % inférieures d’ici là, même selon les scénarios les plus optimistes.

Le rapport indique que :

  • plus de la moitié des gouvernements n’avaient pas fixé de cibles globales de réduction des émissions de gaz à effet de serre, et parmi ceux qui en avaient déterminées, seulement deux étaient en mesure d’atteindre leurs objectifs?;
  • la plupart des gouvernements n’avaient pas pleinement évalué les risques liés aux changements climatiques et n’avaient pas élaboré de plans d’adaptation?;
  • les mesures prises pour lutter contre les changements climatiques à l’intérieur de la plupart des gouvernements ont été peu coordonnées?;
  • certains gouvernements n’ont pas déclaré leurs résultats en temps voulu.  

En guise de correctif partiel, le rapport présente une série de questions que les Canadiens peuvent poser à leur gouvernement. Pour consulter le rapport collaboratif, visitez la page suivante :

http://www.oag-bvg.gc.ca/internet/Francais/parl_otp_201803_f_42883.html

Pour consulter les rapports territoriaux sur les changements climatiques, visitez la page suivante : http://www.oag-bvg.gc.ca/internet/Francais/nla_fs_f_857.html