Canadian Municipal Water eBulletin
 

Environnement Canada ? Engagement préliminaire sur la nouvelle déclaration à l’INRP ? prévention de la pollution

Imprimer cet article | Envoyez à un collègue

Environnement Canada a fait circuler deux documents pour consultation auprès du groupe de travail sur les substances. La première a abordé les façons de mesurer le succès des programmes de prévention de la pollution. L’INRP exige maintenant aux installations de communiquer l’information sur les activités de prévention de la pollution (P2) au niveau de l’établissement. Toutefois, les activités de P2 s’appliquent souvent aux substances individuelles. Pour les données actuelles, il est pratiquement impossible d’établir un lien entre l’activité de P2 et une substance particulière, sauf si l’établissement fournit le nom de cette substance dans le champ des commentaires. Il est difficile pour les utilisateurs de données d’analyser et de comprendre les impacts des activités de P2 sur le rejet de substances d’une installation. ECCC explore la façon dont le système de production de rapports pourrait cueillir de l’information plus précise sur la prévention de la pollution, lorsqu’il cible des substances particulières. Le document d’engagement préliminaire ne précise pas comment cette information serait recueillie, mais elle ajoutera certainement des étapes supplémentaires à la production de rapports.

L’ACEPU a soumis des commentaires en appui au concept global de présentation de rapports élargis sur les activités de prévention de la pollution, mais encourage Environnement Canada à rendre l’obligation de déclaration plus facile et intuitive, afin de s’assurer de ne pas en alourdir le fardeau déjà exigeant.