Canadian Municipal Water eBulletin
 

Santé Canada a récemment publié la version modifiée de la recommandation sur le plomb (Pb) dans l’eau potable au Canada

Imprimer cet article | Envoyez à un collègue

Santé Canada a récemment publié la version modifiée de la recommandation sur le plomb (Pb) dans l’eau potable au Canada. La modification la plus importante touche la réduction de la concentration maximale acceptable (CMA) de plomb dans l’eau potable de 0,01 mg/L à tout juste 0,005 mg/L. (Vous trouverez de plus amples renseignements sur le plomb et la recommandation nationale dans la Fiche technique en annexe)
 
L’ACEPU et ses membres, les professionnels de l’eau municipale au Canada, appuient entièrement ces nouvelles cibles fondées sur des données scientifiques et les efforts visant l’élimination, un jour, de tout le plomb dans l’eau potable. Mais nous devons tous reconnaitre que ces cibles sont très ambitieuses et qu’il est difficile de les atteindre du jour au lendemain. Ce sont des problèmes sérieux qui, la plupart du temps, ne relèvent pas des autorités municipales. L’atteinte de ces cibles requiert donc l’effort conjoint des gouvernements fédéral, provinciaux, territoriaux et municipaux ainsi que des propriétaires individuels.

Notre préoccupation majeure est la rapidité avec laquelle cette recommandation pourrait être mise en œuvre dans chaque province et territoire et comment elle pourrait compromettre la confiance du public sur la qualité de son eau potable. Il faut que tous les Canadiens et Canadiennes comprennent que rien n’a changé du jour au lendemain sur la salubrité de leur eau potable. Nous avons même convenu d’adopter de meilleures cibles. Le public doit comprendre que l’eau potable saine et sans plomb quitte l’usine de filtration pour être distribuée dans des conduites maitresses sans plomb dans chaque rue. L’eau potable n’entre en contact avec le plomb qu’après sa sortie des conduites maîtresses, lorsqu’elle atteint les conduites de branchement aux entrées d’eau des résidences individuelles et des édifices et de leur plomberie et accessoires. Comme les conduites de branchement en plomb ont été supprimées dans les années 1960, cela touche seulement les résidences anciennes dans les plus vieux quartiers.

Le problème du plomb se trouve donc sur ou à l’intérieur des propriétés privées, en dehors de la réserve routière et de l’autorité municipale. À part le coût important et le dérangement pouvant être occasionnés, notre défi majeur consiste à obtenir la collaboration des propriétaires individuels avec les services municipaux pour le remplacement des conduites de branchement et la résolution de tout autre problème de plomberie à l’intérieur de leur résidence.

L’ACEPU a préparé Une Fiche technique et des Notes d’allocution pour appuyer ses membres qui devront communiquer cette recommandation à leur conseil municipal, à leurs clients ou aux médias. La Fiche technique fournit de l’information générale sur le plomb et la recommandation, mais on peut trouver de plus amples renseignements auprès de Santé Canada ou de l’autorité locale en matière de santé. Les Notes d’allocution soulignent nos points clés comme professionnels de l’eau municipale. Nous encourageons les membres à utiliser ces notes d’allocution et à les partager avec leur personnel des communications et le conseil municipal.

La Fiche technique et les Notes d’allocution sont jointes à ce communiqué et on peut les trouver sur notre site Web.