Canadian Municipal Water eBulletin
 

Nestlé approche les Six Nations pour le renouvellement de ses permis de prélèvement d’eau

Print Imprimer cet article | Envoyez à un collègue

Nestlé Canada a rencontré la Grande Commission (GC) du conseil de bande des Six Nations le 22 janvier 2018 à la recherche de leur appui pour le renouvellement de son permis de prélèvement d’eau pour une période de 10 ans. Le prélèvement et l’embouteillage de l’eau sont effectués dans les usines de Nestlé situées dans le bassin versant de Grand River à Aberfoyle et Erin, ON, et proviennent du même aquifère qui alimente la Ville de Guelph.
 
Nestlé doit démontrer et documenter, dans le cadre du processus de renouvellement de son permis, que non seulement elle a consulté les Six Nations à propos du prélèvement sur leurs territoires traditionnels, mais qu’elle est disposée à tenir compte des inquiétudes du conseil de bande.
 
Les préoccupations du conseil de bande sont partagées par le Conseil des Canadiens, une organisation à but non lucratif qui soutient que les bassins versants sont des écosystèmes fragiles devant être protégés.
 
« Nous avons souligné que pendant que Nestlé prélève de l’eau du territoire des Six Nations pour son entreprise très lucrative d’eau embouteillée, 11 000 résidents des Six Nations n’ont toujours pas d’accès à de l’eau potable salubre », déclare le Conseil des Canadiens.
 
« Nous sommes aussi profondément préoccupés par le fait que Nestlé a poursuivi ses activités après l’expiration de son permis provincial de prélèvement de 3,6 millions de litres d’eau par jour à Aberfoyle le 31 juillet 2016 et de l’expiration de son permis de 1,1 million de litres par jour à Hillsburgh le 31 août 2017. Nous estimons que Nestlé a maintenant pompé plus d’un milliard de litres d’eau depuis l’expiration de ses permis. »

Le Conseil des Canadiens demande à la première ministre Kathleen Wynne d’agir immédiatement sur cette question plutôt que de donner l’impression d’éviter de prendre une décision concernant ces permis expirés d’ici les élections provinciales du 7 juin.
 
Dans un rebondissement apparemment sans lien avec ces derniers faits, la ministre de Services aux Autochtones Canada, Jane Philpott, a annoncé, le 5 février 2018, l’agrandissement du réseau d’approvisionnement en eau potable de Six Nations of the Grand River :
 

Retour à Association canadiennes des eaux potables et usées Bulletin électronique

Share Share on Facebook Share on Twitter Share on LinkedIn