Canadian Municipal Water eBulletin
 

Services aux autochtones Canada fournit des mises à jour sur l’engagement de lever les avis concernant la qualité de l’eau potable à long terme dans les réserves

Print Imprimer cet article | Envoyez à un collègue

Tout le monde au Canada mérite d’avoir accès à une source fiable d’eau potable salubre. Notre gouvernement est fermement résolu à respecter son engagement et à mettre fin à tous les avis à long terme concernant la qualité de l’eau potable des réseaux publics dans les collectivités des Premières Nations d’ici mars 2021.

Aujourd’hui, l’honorable Jane Philpott, ministre des Services aux Autochtones, a annoncé que le ministère Services aux Autochtones Canada ajoutera près de 250 systèmes d’eau potable de plus au nombre total compris dans l’engagement du gouvernement fédéral visant à mettre en place des réseaux publics d’eau potable salubre dans les réserves. Par conséquent, le gouvernement offrira également un soutien financier pour pouvoir lever 24 avis à long terme de plus d’ici mars 2021. Ce qui porte à 91 le nombre total d’avis à long terme concernant la qualité de l’eau potable des systèmes publics dans les réserves qui sont toujours en vigueur au 23 janvier 2018.

Le gouvernement est prêt à offrir du soutien si d’autres avis à long terme concernant la qualité de l’eau potable devaient être émis ou étaient susceptibles d’être émis, sur les quelques 1 000 systèmes publics d’eau potable dans les réserves visées par cet engagement.

Le budget de 2016 prévoyait un investissement de 1,8 milliards de dollars sur plus de cinq ans pour améliorer considérablement les infrastructures d’approvisionnement en eau et de traitement des eaux usées dans les réserves, veiller au bon fonctionnement et à l’entretien adéquat des installations et financer la formation des opérateurs de systèmes d’aqueduc.

Cet investissement ciblé échelonné sur cinq ans offre aux collectivités la sécurité financière nécessaire pour planifier, concevoir et mettre en œuvre les mises à niveau requises. Le budget de 2016 prévoyait également une somme de 141,7 millions de dollars sur cinq ans en nouveaux investissements pour l’amélioration de la surveillance et l’analyse de l’eau potable dans les réserves.

 

Retour à Association canadiennes des eaux potables et usées Bulletin électronique

Share Share on Facebook Share on Twitter Share on LinkedIn