Canadian Municipal Water eBulletin
 

ACEPU, Fenêtre sur Ottawa - Les moments marquants

Print Imprimer cet article | Envoyez à un collègue

L’ACEPU a accueilli l’activité annuelle Fenêtre sur Ottawa du 4 au 6 juin. Cet événement demeure un point fort de l’association qui présente un aperçu des programmes et activités du gouvernement fédéral.
 
La Fenêtre s’est ouverte sur un atelier spécialisé sur la gestion des eaux urbaines organisé conjointement avec nos partenaires de Recherche et développement pour la défense Canada (RDDC) et de la Ville d’Ottawa. L’atelier a présenté des activités interactives et de groupe, qui ont permis aux délégués de s’exprimer sur leur vision de la ville du futur et comment le secteur de l’eau et des eaux usées peut jouer un rôle crucial pour bâtir des collectivités durables. Les idées émises pendant l’atelier étaient inspirantes et nous espérons poursuivre vers de nouvelles étapes à la Conférence nationale sur l’eau potable et les eaux usées à St-John, Terre-Neuve. 
 
Normalement, nous partageons les présentations PowerPoint seulement avec les délégués à l’événement, mais les sujets abordés sont si importants que nous espérons qu’ils aiguiseront votre appétit pour que vous y participiez l’an prochain.
Les discussions avec Infrastructure Canada, la Fédération canadienne des municipalités (FCM) et le Réseau canadien des gestionnaires d’actifs (RCGA) sur les Phases I et II du programme fédéral de financement des infrastructures ont été les moments forts de la Fenêtre elle-même. Les discussions n’ont pas seulement mis en lumière les échéanciers pour le financement, mais également l’importance d’avoir de meilleurs plans à long terme pour la gestion des actifs. La FCM a souligné les nouvelles possibilités de financement pour des projets de gestion des actifs et d’adaptation aux changements climatiques, deux excellentes occasions pour les membres.
 
Nous avons une intéressante discussion de groupe sur la gestion des biosolides, depuis les perspectives fédérales et municipales. La séance a souligné l’importance d’un rôle national de direction sur les biosolides, pour promouvoir leur utilisation sécuritaire, particulièrement au moment où l’objectif national de traitement secondaire est fixé.
 
Notre secteur commence à se rendre compte que les changements climatiques représentent une des plus grandes menaces qui pèsent sur les services d’eau et d’eaux usées; il est difficile d’en prévoir les impacts sur une région en particulier, ce qui ne rend pas la tâche facile pour la planification et les mesures d’atténuation. Il est urgent de trouver des solutions pour des infrastructures pouvant s’adapter aux modèles de changement climatique, tout comme d’accorder un rôle primordial au municipal dans la réduction des émissions de carbone et la recherche de solutions énergétiques propres.
 
Lors de la deuxième journée, le groupe d’experts a abordé le problème du plomb dans l’eau potable et le nouveau projet de règlement national qui devrait être finalisé en 2018. Le fédéral accordera davantage d’attention à la question du plomb et les services d’eau devront être proactifs pour s’attaquer au problème. Le débat d’experts a mené à d’excellentes discussions sur le sujet et sur la façon dont l’ACEPU et ses partenaires municipaux peuvent aider à informer le public sur cette question complexe. La présentation sur la cybersécurité a mis l’accent sur l’élaboration de lignes directrices pour le secteur de l’eau par l’American Water Works Association (AWWA) qui fournit un plan d’action cohérent et reproductible pour réduire les points vulnérables des systèmes de contrôle des processus. Cet outil servira de base à un programme d’amélioration de la cybersécurité des secteurs de l’eau au Canada et aux États-Unis. 

 

Retour à Association canadiennes des eaux potables et usées Bulletin électronique

Share Share on Facebook Share on Twitter Share on LinkedIn