Canadian Municipal Water eBulletin
 

Le BST demande des stratégies d’atténuation de la gravité des déraillements des trains de marchandises dangereuses

Print Imprimer cet article | Envoyez à un collègue

Le 16 février 2017, le Bureau de la sécurité des transports au Canada (BST) a émis une recommandation (R17-01) qui demande à Transport Canada (TC) d’élaborer des stratégies pour atténuer la gravité des déraillements des trains transportant des matières dangereuses.

La recommandation a été formulée dans le cadre d’une enquête (R15H0013) sur le déraillement, en février 2015, d’un train-bloc de pétrole brut du Canadien National (CN) près de Gogama, en Ontario, et sur l’incendie qui a suivi.

Le 14 février 2015, un train-bloc du CN remorquant 100 wagons remplis de pétrole brut a déraillé. Il circulait à 38 mi/h, soit sous la vitesse maximale alors permise de 40 mi/h. Un total de 29 wagons-citernes de pétrole brut ont alors déraillé et 19 ont été endommagés, occasionnant une fuite de 1,7 million de litres de pétrole brut qui s’est enflammé et a brulé pendant cinq jours. Il n’y a pas eu de blessés.

« Cet accident s’est produit à une vitesse inférieure à la vitesse maximale permise par Transport Canada et approuvée par le Règlement relatif aux trains et aux itinéraires clés de Transports Canada », a expliqué Kathy Fox, présidente du BST. « Le BST est préoccupé par le fait que les limites de vitesse actuelles ne soient pas assez sévères pour certains trains – notamment les trains-blocs qui transportent des liquides inflammables. C’est pourquoi nous recommandons que Transports Canada étudie tous les facteurs, y compris la vitesse, qui exacerbent les déraillements des trains de marchandises dangereuses, élabore des stratégies d’atténuation des risques, puis modifie les règles en conséquence. »

Il y a eu plusieurs déraillements médiatisés et des accidents ferroviaires qui ont contaminé des sources d’eau. Toute mesure d’atténuation du risque est positive.

 

Retour à Association canadiennes des eaux potables et usées Bulletin électronique

Share Share on Facebook Share on Twitter Share on LinkedIn