Canadian Municipal Water eBulletin
 

À la veille du lancement du budget fédéral et du plan d’infrastructure (Phase 2)

Print Imprimer cet article | Envoyez à un collègue

Un bon nombre d’entre vous a déjà reçu des fonds dans le cadre de la phase 1 du plan fédéral d’infrastructure et du Fonds canadien pour l’eau potable et le traitement des eaux usées. D’autres fonds ont été destinés à nos partenaires des collectivités des Premières Nations. La phase 1 a alloué environ cinq milliards de dollars des 20 milliards de dollars consacrés à l’infrastructure «?verte?» et nous attendons maintenant le budget fédéral et l’annonce de la phase 2 et du 15 milliards de dollars restant. Grâce aux fonds supplémentaires du provincial, nous devrions voir de nombreux projets de renouvellement d’infrastructure dans les prochaines années.

L’ACEPU a présenté des exposés à Infrastructure Canada, et au ministre Sohi, et a soumis des rapports écrits qui ont été bien reçus. J’étais heureux d’entendre que notre champion de l’eau et président du caucus libéral, MP Francis Scarpaleggia, faisait référence au rapport de l’ACEPU dans ses interventions au caucus.  

Pendant ce temps, la FCM a reçu plus de 125 millions de dollars pour la prestation de programmes aux municipalités : 50 millions de dollars pour le Programme de gestion des actifs municipaux et 75 millions de dollars pour le programme Municipalités pour l’innovation climatique. C’est le type de programmes que nous demandions en appui au renforcement des capacités et à la durabilité. Nous représentons le secteur de l’eau potable et des eaux usées à la FCM et nous veillons à vous transmettre leur message.

L’ACEPU n’est pas seule à contribuer à cet effort. Nous avons travaillé en étroite collaboration avec nos partenaires d’autres organisations nationales, notamment du Réseau canadien des gestionnaires d’actifs (CNAM), l’Association canadienne des travaux publics (ACTP), l’Association canadienne des ressources hydriques (ACRH), le Réseau canadien de l’eau (RCE) et le Forum for Leadership On Water. Nous avons partagé nos propositions prébudgétaires et nous travaillerons de concert pour nous prononcer sur le prochain budget au nom du secteur de l’eau potable et des eaux usées. Nous apprécions la façon dont les choses évoluent, mais nous continuerons de réclamer du financement à long terme, durable et fiable, pour l’infrastructure et le renforcement des capacités, ainsi que pour les politiques et les programmes qui favorisent le renouvellement d’une infrastructure intelligente.

Autres nouvelles??  
Le programme Fenêtre sur Ottawa s’organise et sera bien sûr incroyable (je commence à ressembler à Donald). Mais trêve de plaisanterie, c’est une magnifique occasion de rencontrer personnellement les décideurs des politiques nationales. Nous avons prévu un atelier formidable pour la journée précédant l’événement Fenêtre sur Ottawa que vous ne voudrez pas manquer.

Nous avons progressé pour le sondage sur la résilience avec Sécurité publique Canada et l’Université Dalhousie, qui devrait mener à des programmes nationaux sur les services d’utilité publique.

Nous dirigeons une équipe de travail ad hoc pour rédiger une position officielle sur le plomb. Cette équipe est composée de notre comité sur l’eau potable, AWWA, le Réseau canadien de l’eau et d’éminents universitaires. Nous espérons exposer la situation canadienne et un plan à long terme et transmettre l’information pertinente aux dirigeants des services d’utilité publique et aux décideurs canadiens. 

 

Retour à Association canadiennes des eaux potables et usées Bulletin électronique

Share Share on Facebook Share on Twitter Share on LinkedIn