Canadian Municipal Water eBulletin
 

Nouveau Brunswick : Le gouvernement interdira le rejet des eaux usées provenant de la fracturation hydraulique dans l’infrastructure municipale

Print Imprimer cet article | Envoyez à un collègue

Le gouvernement provincial déposera des modifications législatives pour interdire le rejet des eaux usées provenant de la fracturation hydraulique dans l’infrastructure municipale des eaux usées.
 
Une fois modifiée, la Loi sur l’assainissement de l’environnement interdira le rejet des eaux usées provenant de la fracturation hydraulique dans les systèmes de traitement des eaux usées appartenant à une municipalité, une municipalité régionale, une communauté rurale, une commission des eaux usées ou au gouvernement provincial ou dans les systèmes exploités par ceux-ci. La modification interdira aussi l’importation des eaux usées générées par la fracturation hydraulique dans d’autres administrations en vue de leur rejet au Nouveau-Brunswick.
 
L’utilisation des usines municipales de traitement des eaux d’égout pour traiter les eaux usées provenant de la fracturation hydraulique n’est plus la pratique courante dans l’industrie. Il est maintenant plus courant d’exiger que l’industrie élimine ces eaux usées sans utiliser l’infrastructure publique.
 



 

Retour à Association canadiennes des eaux potables et usées Bulletin électronique

Share Share on Facebook Share on Twitter Share on LinkedIn