Canadian Municipal Water eBulletin
 

Le Canada et les États-Unis désignent la première série de substances chimiques sources de préoccupations mutuelles

Print Imprimer cet article | Envoyez à un collègue

Le Canada et les États-Unis ont récemment identifié huit substances chimiques qui sont une source de préoccupations mutuelles dans le cadre de l’Accord relatif à la qualité de l’eau dans les Grands Lacs. Après un examen approfondi, la première série de substances chimiques sources de préoccupations mutuelles, est la suivante.
  1. L’hexabromocyclododécane (HBCD) – utilisé comme produit ignifuge dans la mousse de polystyrène qui est utilisée comme matériau d’isolation dans l’industrie du bâtiment.
  2. Les polybromodiphényléthers (PBDE) – utilisés comme produits ignifuges dans un large éventail de produits de consommation comme les meubles, les appareils électroménagers et les appareils électroniques.
  3. L’acide perfluorooctanoïque (APFO)  
  4. Les acides perfluorocarboxyliques (APFC) à chaîne longue
  5. Le sulfonate de perfluorooctane (SPFO) – utilisé dans les applications du secteur de la fabrication industrielle (comme le papier, les plastiques et les tissus, etc.) et de l’électrodéposition, dans les produits commerciaux (comme la mousse extinctrice) et les produits de consommation (comme les tapis).
  6. Le mercure – un élément naturel qui se trouve dans l’écorce terrestre et qui est libéré lors de la combustion de combustibles fossiles. On le trouve également dans les produits de consommation comme les batteries et les ampoules électriques.
  7. Les biphényles polychlorés (BPC) – utilisés, jusqu’à la fin des années 1970, dans la fabrication d’appareils électroniques et les systèmes hydrauliques et de transfert de la chaleur, ainsi que dans d’autres applications spécialisées.
  8. Les paraffines chlorées à courte chaîne (PCCC) – utilisées dans la fabrication du caoutchouc, la formulation des fluides pour le travail des métaux et comme plastifiants et produits ignifuges dans les plastiques et autres produits (comme les peintures et les produits d’étanchéité).
 Lorsqu’une substance chimique source de préoccupations mutuelles est désignée, le Canada et les États-Unis élaborent ensemble des stratégies pour réduire les menaces posées par ce produit. Ces stratégies peuvent comprendre des activités de recherche, des suivis, de la surveillance, ou encore des mesures de prévention et de contrôle de la pollution.

 

Retour à Association canadiennes des eaux potables et usées Bulletin électronique

Share Share on Facebook Share on Twitter Share on LinkedIn