L’éducation et le perfectionnement professionnel en 2018

par Alicia Rollo, LHRA

Le mois de janvier constitue un excellent moment pour revoir ses objectifs et ses projets pour l’année. Tout comme les années antérieures, l’année dernière a été très chargée et 2018 se profile selon la même tendance.

Faits saillants de 2017

Au chapitre de l’éducation, l’année 2017 s’est articulée autour de nouveaux modes de fonctionnement. Nous avons signé un protocole d’entente en matière d’éducation avec la Society of Actuaries (SOA), les plans du nouveau Cours orienté vers la pratique (COP) ont été approuvés officiellement, et nous avons obtenu l’approbation de la Casualty Actuarial Society (CAS) à l’égard de la couverture de ses exigences liées au professionnalisme. Nous avons également précisé les exigences d’admissibilité et d’éducation de l’ICA aux fins de l’attribution des titres d’AICA et de FICA, et le Conseil d’administration a approuvé un programme d’études actualisé qui s’harmonise au programme d’études de l’Association actuarielle internationale (AAI) récemment approuvé. En 2017, nous avons également ajouté à notre Atelier sur le professionnalisme de la formation en matière de communications et avons entrepris la planification du nouveau COP pour 2018.

Au chapitre de l’éducation permanente, nous avons obtenu l’approbation d’une nouvelle politique relative à la prestation des activités de perfectionnement professionnel continu (PPC), laquelle expose un modèle selon lequel la formation continue sera offerte dans le cadre de programmes propres à l’ICA, de partenariats et de commandites conjointes. Nous avons également mis à l’essai de nouvelles formules de colloques afin de répondre à des demandes de la part de membres souhaitant avoir accès à des activités plus brèves, tenues localement et nécessitant de moins longues absences du travail. Nous avons aussi amorcé un dialogue au sujet de la nécessité d’offrir des cours de formation continue plus étoffés en ce qui concerne la norme IFRS 17.

Mise en œuvre des changements

Il semble que l’année 2018 sera celle de la mise en œuvre. Il y aura d’abord notre protocole d’entente avec la SOA, qui énonce les modalités de la collaboration entre les deux organismes pour faire en sorte que l’éducation et les examens de la SOA satisfassent aux exigences de l’ICA. À cet égard, les comités des programmes d’études et des examens comptent désormais des représentants de l’ICA qui contribuent à faciliter les échanges entre les deux organismes et veillent à l’harmonisation des processus. Nous travaillons également en collaboration avec le personnel de la SOA à la conception d’une rubrique du site Web de la SOA destinée aux candidats canadiens souhaitant obtenir les titres d’AICA et de FICA. Cette initiative vise à fournir de l’information à jour quant à la façon dont le système d’éducation de la SOA contribue à satisfaire aux critères d’admissibilité et de formation de l’ICA. Nous tiendrons également en avril notre première réunion annuelle avec la SOA portant sur la stratégie d’éducation. La direction et le personnel de l’ICA se réuniront une fois l’an avec leurs homologues de la SOA afin de discuter de la planification à court et à long termes en matière d’éducation.

Cours orienté vers la pratique

Maintenant que des protocoles d’entente ont été établis avec la CAS et la SOA, l’ICA s’en remet entièrement à ces deux organismes en ce qui a trait aux examens de son programme d’études. Cela nous permet de mettre la dernière main à nos plans de transition visant le COP. Ce dernier, qui ne comprendra plus d’examen à compter de 2018, se transforme et ne conservera que certains éléments fondamentaux que les candidats et les employés apprécient depuis son instauration en 2000. Le cours comprendra notamment des ateliers propres à chacun des volets, lesquels contribuent à raffermir les compétences techniques acquises dans le cadre des examens grâce à leur application pratique. Il intégrera également des séances plénières portant sur de nouvelles pratiques pour la profession, ainsi que du contenu en matière de communications et de professionnalisme. Nous envisageons également d’élargir la gamme de volets traditionnels pour y inclure une option de gestion du risque d’entreprise (GRE).

Les inscriptions seront ouvertes dès la mi-février. On invite les candidats à s’inscrire tôt. Étant donné que nous avons éliminé l’examen, nous prévoyons une affluence accrue. Il importe de rappeler que les critères d’admissibilité au COP ont changé. Les examens de la SOA propres au Canada sont exigés, de même qu’une expérience de deux ans. Veuillez visiter le site Web de l’ICA pour prendre connaissance des renseignements les plus à jour.

Examen portant sur les prestations collectives

L’ICA tiendra le 22 février son examen sur les prestations collectives s’adressant aux candidats du volet spécialisé Group and Health de la SOA. Nous prévoyons offrir de nouveau cet examen en 2019, mais nous l’éliminerons progressivement à mesure que les mises à jour concernant ce volet seront mises en place.

Colloque sur les régimes de retraite et les investissements de février

En février se tiendra également un Colloque sur les régimes de retraite et les investissements d’une demi-journée, lequel sera entièrement offert en français pour la première fois. À l’occasion de ce colloque, on se penchera plus en profondeur sur des sujets présentés lors des colloques sur les régimes de retraite et les investissements tenus à Toronto en novembre 2017. Nous sommes ravis de la réponse à l’égard de cet événement, qui se tient à guichets fermés.

Assemblée annuelle 2018

Enfin, la planification de l’Assemblée annuelle 2018, qui se tiendra à Toronto les 21 et 22 juin, va bon train. La Commission sur l’éducation permanente travaille avec acharnement à la mise au point du programme. Les inscriptions devraient s’ouvrir vers la fin de février.

Cette année, on ajoutera notamment un volet portant sur la norme IFRS 17. Le conférencier d’honneur sera Michael Hyatt, l’un des plus grands entrepreneurs du Canada, qui nous entretiendra de l’Internet des objets. Greg Wells, Ph. D., scientifique, professeur, diffuseur et auteur autoproclamé, qui a consacré sa carrière à comprendre la performance humaine et les réactions du corps humain aux conditions extrêmes, sera également au nombre des conférenciers. Sa présentation aura pour thème « L’olympien corporatif et les secrets de la performance maximale des dirigeants d’entreprise ».

Je profite de cette occasion pour souhaiter la bienvenue à Leslie Lenton au sein du personnel de l’ICA. Leslie est gestionnaire de projet, éducation et perfectionnement professionnel. Elle se joint à notre petite équipe de l’éducation et du perfectionnement professionnel formée également de Joseph Gabriel, actuaire membre du personnel, éducation, Nancy Jenkinson, responsable, service des réunions, et Roxanne Vézina, coordonnatrice, éducation et perfectionnement professionnel. Toute l’équipe a bien hâte de vous accueillir à l’occasion des événements de l’ICA à venir.

Alicia Rollo, LRHA, est la directrice, éducation et perfectionnement professionnel, de l’ICA.

Canadian Institute of Actuaries/Institut canadien des actuaires
http://www.cia-ica.ca/