Visite de clubs actuariels

 
Dave Dickson au Pacific Rim Actuaries 
Club à Toronto 

par Dave Dickson, FICA
Président de l’ICA

La tradition veut que le président désigné visite quelques clubs actuariels canadiens, habituellement en mai. Ces visites visent deux objectifs. Le premier consiste à présenter aux membres une mise à jour des activités au sein de l’ICA et le deuxième, à obtenir des commentaires qui aideront le président désigné à établir des priorités pendant son mandat à la présidence.

Le siège social de l’ICA compte 26 membres du personnel et l’ICA compte environ 500 bénévoles. Il faut concentrer leurs efforts sur ce qui est important. Toutes ces personnes sont très occupées et il importe de ne pas prendre plus de projets que l’on est en mesure d’en accomplir. Par ailleurs, chaque président souhaite, pendant son mandat, faire de l’ICA une meilleure organisation et est impatient de faire avancer les choses. Il est donc très important d’établir les priorités, ce que contribue à faire la rétroaction obtenue auprès des clubs actuariels.

Commentaires des membres

J’ai commencé par visiter trois clubs de l’Ouest. J’ai donné des présentations à Calgary, puis à Vancouver et à Winnipeg. À mon retour en Ontario, j’ai prononcé un discours devant le club de Waterloo, le Pacific Rim Actuaries Club de Toronto et l’Independent Actuaries Network de Milton. Au total, je me suis adressé à environ 300 membres. En général, mes présentations ont duré environ une heure. Des discussions informelles d’une heure ou deux s’en sont souvent ensuivies. La plupart des clubs comptaient un mélange intéressant de jeunes membres et de membres chevronnés.

Ma présentation portait sur le plan stratégique révisé de l’ICA et sur des sujets d’actualité, dont l’avenir de la liste générale, les prochaines étapes concernant l’éducation des actuaires canadiens et l’importance de la modélisation prédictive pour nous. Je leur ai également transmis des renseignements issus de notre vérification d’impressions de l’été passé et du sondage auprès des nouveaux membres effectué au cours de l’hiver passé. En général, il y a eu beaucoup de discussions et je n’ai pas présenté tout le contenu de mon exposé. Ma présentation a toujours été suivie de discussions informelles très éclairantes.

 
Dave Dickson au Pacific Rim Actuaries Club à Toronto  

Meilleurs liens et meilleures communications

Il y a eu de nombreuses questions et les membres ont partagé quelques idées et commentaires très intéressants, dont plusieurs extrêmement instructifs. Les sujets des questions comprenaient ce que nous effectuons comme recherche, les façons dont les membres peuvent se porter bénévoles au sein de l’ICA et des préoccupations concernant le fonctionnement de notre système de perfectionnement professionnel continu. J’ai donc préparé une longue liste de choses à faire, que la direction de l’ICA est en train d’examiner. Certains thèmes importants se sont dégagés, dont deux que je mentionnerai ici.

Un thème récurrent consistait à renforcer nos liens avec de nombreux membres, en particulier les plus récents. Bon nombre d’entre eux se sentent davantage liés aux organisations actuarielles auprès desquelles ils ont rédigé leurs examens, plutôt qu’à l’ICA. Ce sujet me préoccupe et je me fixerai comme objectif prioritaire d’améliorer les choses au cours de la prochaine année. Je crois qu’il faudra y mettre temps et effort, mais il y a assurément beaucoup d’occasions de renforcer les liens avec nos membres.

Nous travaillons déjà à établir des liens avec des étudiants universitaires en parrainant l’Association nationale des étudiants en actuariat (ANÉA) dans l’effort de les familiariser avec l’ICA. Nous travaillons étroitement avec les universitaires des universités canadiennes. Cela nous permet de mieux établir des liens avec les étudiants en voie de devenir des membres de l’ICA.

Nous avons trouvé que plusieurs nouveaux membres souhaiteraient s’engager davantage auprès de l’ICA et y assumer des fonctions bénévoles. Nous avons déjà amorcé des démarches à cet égard par l’intermédiaire de notre nouvelle Commission sur la gestion et le développement des bénévoles.

Le deuxième thème important repose sur l’amélioration de nos communications avec les membres. Cette question a été soulevée lors de plusieurs visites. Je crois que nous devons établir un lien de communication solide avec nos membres, non seulement dans les communications que nous leur adressons, mais aussi dans nos interactions avec eux. Également, l’évolution des technologies à l’ICA pourrait présenter des possibilités de faire les choses différemment. Ces deux thèmes sont liés. En améliorant nos communications, nous serons en mesure d’établir des liens plus solides avec nos membres.

Je suis fier d’être actuaire et membre de l’ICA

J’ai vraiment apprécié mes visites. J’y ai rencontré beaucoup de membres et revu de vieux amis. On m’a toujours très bien reçu et j’ai pu participer à des événements excitants. Ces visites m’ont assurément facilité l’établissement des priorités pour mon mandat d’un an à la présidence et me permettront de laisser l’ICA en meilleure position qu’il ne l’était à mon entrée en poste. Merci à tous ceux qui sont venus assister à mes visites. Merci de votre précieuse rétroaction.

À la suite de mes visites, j’ai reçu plusieurs courriels portant sur divers sujets. La plupart avaient beaucoup de choses positives à dire au sujet de la profession et de l’ICA. Un membre m’a dit : « Au risque d’avoir l’air un peu ringard, je suis fier d’être actuaire et membre de l’ICA. » De tels commentaires rendent ces voyages encore plus appréciables.

Dave Dickson, FICA, est le président de l’Institut canadien des actuaires.

Canadian Institute of Actuaries/Institut canadien des actuaires
http://www.cia-ica.ca/