Transcription de la mise à jour vidéo de mai


par Jacques Tremblay, FICA
Président sortant de l'ICA

Pour visionner la vidéo, cliquez ici. Voici une transcription de la vidéo :

Bonjour à tous.

Je m’appelle Jacques Tremblay et je suis le président sortant de l’Institut canadien des actuaires.

Le Conseil d’administration de l’ICA se penche actuellement sur de nombreux dossiers importants et bon nombre de projets en sont aux dernières étapes. Ceux-ci seront complétés pour la prochaine réunion du Conseil d’administration, qui aura lieu en juin à l’occasion de l’Assemblée annuelle.

Modifications proposées aux Statuts administratifs

Je désire faire le point sur les modifications proposées aux Statuts administratifs en ce qui concerne le perfectionnement professionnel continu (PCC) et la divulgation des condamnations criminelles. Au chapitre du PPC, le Conseil d’administration s’est dit impressionné des commentaires judicieux formulés par de nombreux membres à l’égard de l’utilisation potentielle du qualificatif de non-praticien. Le Conseil d’administration a procédé à l’examen consciencieux de ces commentaires et a décidé de ne pas procéder à cette modification proposée aux Statuts administratifs.

L’ICA demeure aux prises avec un problème en ce qui concerne le PPC et le recours important aux exemptions. Notre public s’attend et est en droit de s’attendre à ce que les membres de l’ICA s’emploient activement à demeurer à jour dans leur domaine de pratique. Notre approche de déclaration et de surveillance de la conformité aux exigences de PPC devra être modifiée, et cela demeure. Le Conseil d’administration a décidé de former un groupe de travail qui travaillera en collaboration avec la Direction de l’admissibilité et de la formation et la Commission d’admissibilité pour améliorer notre surveillance du PPC. Selon les commentaires des membres, on favoriserait une approche qui simplifie la déclaration, dans laquelle le PPC acceptable serait défini plus clairement et qui mettrait davantage l’accent sur la limite des exemptions. C’est ce que nous ferons. Demeurez à l’affût!

À l’occasion de sa réunion de mars, le Conseil d’administration a décidé d’aller de l’avant avec l’exigence concernant la divulgation des condamnations criminelles. Compte tenu des commentaires judicieux des membres, on accordera une période de transition plus longue. Selon la réflexion du Conseil d’administration, la 11Règle de déontologie exige déjà que les membres ayant été reconnus coupables d’une infraction criminelle soient soumis au processus disciplinaire de l’Institut. Cette modification proposée vient compléter l’intention de la Règle 11 en exigeant la divulgation de ces condamnations et exigera de l’Institut qu’il précise la façon dont il gérera les condamnations des membres et des candidats à l’adhésion. Le Conseil d’administration a tenu une téléconférence spéciale le 26 avril afin de discuter des modifications proposées aux Statuts administratifs. D’autres modifications ont été demandées et la proposition définitive sera approuvée sous peu. Des documents explicatifs seront diffusés aux membres d’ici la fin du mois de mai. On a tenu une webémission en français et en anglais le 30 mai à l’heure du dîner pour répondre aux demandes de renseignements des membres. Un vote des membres aura lieu à l’occasion de la Séance des affaires générales de l’Assemblée annuelle à St. John’s, le 28 juin. Les membres qui n’assisteront pas à l’Assemblée annuelle pourront voter par procuration.

Révision du plan stratégique – Engagement en matière de politique publique

Une activité importante du Conseil d’administration consiste à réviser et mettre à jour le plan stratégique de l’Institut. La réalisation dans les délais prévus de chacune des quatre initiatives principales qui sont ajoutées au plan exige beaucoup de travail de la part des membres du Conseil d’administration, des bénévoles et du personnel du siège social de l’ICA.

L’une de ces initiatives principales est d’améliorer l’engagement de l’ICA en ce qui concerne la politique publique, une initiative que le Conseil d’administration appuie entièrement depuis plus d’un an. Le groupe d’experts en matière de gouvernance sur la politique publique, présidé par moi-même, se penche sur cette initiative. Les membres travaillent à la conception de processus, qui permettraient à l’ICA de s’attaquer à d’importants sujets, à des moyens de produire des recherches pertinentes et à l’adoption d’une démarche proactive étayée par des données probantes, le tout en intégrant une capacité d’information des membres. On tente d’établir un équilibre entre la prise de position plus audacieuse dans la sphère de la politique publique tout en s’assurant de donner aux membres l’occasion d’exprimer leur opinion durant l’élaboration de positions publiques et de trouver des moyens de mettre en œuvre des initiatives qui appuieraient la vision, la mission et les valeurs de l’ICA, et ce, dans l’intérêt public. Les opinions diffèrent en ce qui concerne l’intervention de l’ICA en matière de politique publique. Les membres de mon groupe représentent le vaste éventail de ces opinions. Demeurez à l’affût des progrès à la suite de l’Assemblée annuelle.

Position publique sur l’expansion des régimes de retraite publics

Dans cette brève mise à jour, je souhaitais aussi vous faire savoir que la Commission consultative sur les régimes de retraite, présidée par Michel St-Germain, a rédigé une position publique portant sur l’expansion des régimes de retraite publics. Ce document constitue une suite logique et opportune à la position publique publiée en novembre et intitulée Prendre des mesures opportunes pour répondre aux besoins des retraités canadiens futurs. Cette position énonçait six conditions qui doivent être satisfaites pour que l’ICA appuie l’expansion des régimes de retraite publics. La nouvelle position publique, qui constitue le point culminant de plusieurs mois de travail accompli par la Commission consultative sur les régimes de retraite, a été révisée par la Commission sur les politiques publiques sous la direction de Mike Hale. Elle subit présentement quelques modifications de dernière minute et sera ensuite soumise au processus d’approbation finale.

Cette position comporte une caractéristique intéressante. Un mois avant la rencontre des ministres des Finances prévue en juin pour discuter de l’expansion des régimes de retraite publics, elle sera transmise à tous les ministres et sous-ministres des Finances, aux ministres responsables des régimes de retraite, à certains membres des médias et aux représentants gouvernementaux responsables des régimes de retraite. Le document a été rédigé dans le but de faire connaître les idées des actuaires à ce sujet et permettra d’éclairer les discussions des ministres avant et pendant la rencontre.

Ce sera tout pour le moment. Nous aurons d’autres nouvelles intéressantes à vous communiquer dans un mois!

Jacques Tremblay, FICA, est le président sortant de l'Institut canadien des actuaires.

Canadian Institute of Actuaries/Institut canadien des actuaires
http://www.cia-ica.ca/