Profil de commission : Commission des nouveaux membres


par Paul Lai Fatt, FICA

1. Quels projets la commission a-t-elle réalisés au cours des 12 derniers mois?

Ce fut une période très stimulante pour la Commission, qui a publié en novembre/décembre 2015 un sondage de la Commission des nouveaux membres, dont elle a reçu les résultats au début de cette année. L’élaboration du sondage et la rédaction des questions ont demandé beaucoup de travail de la part des membres de la Commission. Nous avions comme objectif de nous concentrer sur les nouveaux membres et d’aborder la proposition de valeur de l’ICA. Plutôt que de dire aux nouveaux membres ce dont ils ont besoin, mieux vaut pour l’ICA de leur demander ce que l’Institut réussit bien et ce qu’il pourrait améliorer.

2. Quels sont les résultats de ces travaux? Quelle incidence ont-ils eue (ou auront-ils)?

Le sondage de la Commission des nouveaux membres est un projet toujours en cours. Nous travaillons actuellement à la rédaction d’un rapport sommaire, incluant des recommandations, que nous soumettrons à la Direction des services aux membres (DSM). Nous espérons que nos recommandations permettront à l’ICA de mieux servir ses nouveaux membres en prêtant attention aux préoccupations exprimées par les répondants. Toutefois, toute décision concernant la mise en œuvre de ces recommandations proviendra de la DSM et d’autres organismes de direction.

3. Quel a été jusqu’ici le point saillant du travail de la commission et pourquoi?

Le point saillant a certainement été le sondage de la Commission des nouveaux membres, qui est toujours en cours. La Commission a également tiré profit de sa décision, il y a environ 18 mois, d’inviter un représentant de l’Association nationale des étudiants en actuariat (ANÉA) à y siéger. Jonathan Bondy assiste aux réunions et, à titre de jeune en début de carrière, offre un point de vue différent qui est précieux pour la Commission. La participation d’un représentant de l’ANÉA aux travaux de la Commission des nouveaux membres est une initiative qui sera maintenue.

4. Quels sont les projets en cours ou prévus au cours des mois à venir?

Au cours des mois à venir, notre principal travail résidera dans la préparation du rapport et des recommandations issus du sondage. Nous avons un bon nombre de réponses et de commentaires à examiner. Il nous faudra probablement de trois à six mois pour être en mesure de présenter un rapport définitif à la DSM. Si nos recommandations sont acceptées, nous pourrions prendre part à leur mise en œuvre, mais cela reste à déterminer.

Nous envisageons également de faire du réseautage et la promotion de l’ICA auprès des universités. À la suite d’une demande qui m’a été faite par notre représentant de l’ANÉA, je prononcerai un discours le 12 mars prochain à l’occasion de la première conférence des étudiants en actuariat de la région de l’Atlantique (Atlantic Canada Actuarial Student Conference) qui se tiendra à l’Université St. Francis Xavier d’Antigonish, en Nouvelle-Écosse.

5. Quels avantages tirez-vous de votre implication au sein de cette commission? Quel est l’aspect le plus attrayant?

L’aspect le plus attrayant du travail au sein de la Commission des nouveaux membres réside dans la possibilité d’avoir une voix au sein de la profession. Pour moi, la perception générale qu’ont nos membres de notre profession est l’un des résultats décourageants du sondage. « Pourquoi êtes-vous devenu actuaire? – J’adore les maths. » « Que font les actuaires? – De la gestion du risque. » « Quel est le but premier de l’ICA? – Établir des normes. »

Quelle est la raison d’être de l’ICA? En tant qu’actuaires, nous contribuons, entre autres, à la conception de produits d’assurance sur les biens pour protéger les gens des inondations et des accidents, des produits d’assurance maladie, ainsi que des systèmes de retraite fiables. Je crois que notre profession a bien des choses à dire, mais demeure trop discrète. Je ne crois pas que je réussirais à me faire entendre si je ne faisais pas partie de la Commission des nouveaux membres. Je suis content d’informer les gens au sujet de notre profession.

Paul Lai Fatt, FICA, est le président de la Commission des nouveaux membres.

Canadian Institute of Actuaries/Institut canadien des actuaires
http://www.cia-ica.ca/