Présentez-vous : Dave Ross


David Ross

1. Pourquoi êtes-vous devenu actuaire?

Je voulais une carrière où je pouvais sentir que je peux accomplir beaucoup si je travaille fort.

2. Lorsque vous dites aux gens que vous êtes actuaire, que croient-ils que vous faites?

La plupart du temps, ils croient qu’il s’agit de quelque chose en lien avec le risque et l’espérance de vie.

3. Qui a été votre plus grande inspiration pendant votre carrière? Avez-vous eu un mentor au début de votre carrière?

À mes débuts, mon mentor était Byron Corner (un actuaire) et plus tard, c’est devenu Greg Boal (un non-actuaire).

4. Qu’appréciez-vous le plus de votre travail?

Je travaille dans la gestion actif-passif (GAP) et les placements depuis environ 20 ans maintenant et ce que je préfère le plus c’est d’avoir quelque chose de différent à traiter chaque jour. Les marchés changent constamment, le passif est toujours difficile à prédire et cela veut dire que mon travail n’est jamais ennuyeux.

5. Si vous n’étiez pas actuaire, quelle serait votre carrière de choix?

Je serais architecte.

6. Quels sont vos passe-temps?

L’été, je pratique des sports d’extérieur. En hiver, c’est le hockey sur glace. Nous concevons et construisons également des projets pour notre maison au bord du lac.

7. Quels sont vos musiques, livres et films préférés?

J’aime toutes les formes de musique, mais ces temps-ci, je penche plus vers le country. J’aime tous les genres de livres, je lis d’ailleurs la série de Jack Reacher écrit par Lee Child présentement. J’aime regarder une grande variété de genres cinématographiques.

8. Quelle est votre destination vacances de rêve?

Ma destination de rêve est soit notre maison au bord du lac ou les Bermudes.

9. À quoi réussissez-vous mieux que quiconque de vos connaissances?

Je ne suis pas certain de réussir quelque chose mieux que quiconque. Je pense qu’on doit toujours avoir le sentiment qu’il y a place à l’amélioration et à l’innovation. Ça devrait représenter une ambition à vie.

10. Si vous pouviez vivre dans la peau d’une autre personne, vivante ou décédée, de qui s’agirait-il et pourquoi?

De personne. Il aurait été intéressant de vivre à une autre époque, mais je n’ai aucun désir de vivre dans la peau de quelqu’un d’autre que la mienne.

David Ross est le vice-président, stratégie de placement et GAP, chez Resolution Life.

Si vous aimeriez faire l’objet de la chronique Présentez-vous, veuillez répondre aux 10 questions ci-dessus par l’intermédiaire de notre formulaire en ligne.

 

Canadian Institute of Actuaries/Institut canadien des actuaires
http://www.cia-ica.ca/