Direction des services aux membres : sommes-nous sur la bonne voie?

 
par Marc Tardif, FICA

En tant que président de la Direction des services aux membres (DSM), j’ai hérité d’un mandat et d’une excellente équipe de membres au sein de la direction et de ses commissions. Après un peu plus d’un an, j’ai jugé qu’il était temps de voir comment nous honorons ce mandat. Voici mes réflexions.

Jouer un rôle actif dans le dialogue public

Nous sommes convaincus que les actuaires ont leur mot à dire en ce qui a trait à la compréhension et à la quantification des aléas et des risques financiers futurs. Le grand public ainsi que les organismes gouvernementaux nous tendent l’oreille. La Commission sur les positions publiques (CPP) a parcouru les domaines à la recherche de sujets où l’ICA devrait avoir une position publique. Elle est présentement à l’étape de priorisation et devrait bientôt entreprendre des tâches de production. Entre-temps, la CPP a été très active dans l’examen des réponses de l’ICA à plusieurs sujets d’actualité, comme le provisionnement des régimes de retraite à prestations déterminées des employés des municipalités au Québec, la proposition du Régime de retraite de la province de l’Ontario, les modifications des contributions d’assurance proposées de la Société d’assurance-automobile du Québec ainsi que la consultation sur le changement climatique du gouvernement de l’Ontario.

La Commission sur les changements climatiques et la viabilité s’est prononcée en préparant une position publique : Catastrophes naturelles, changements climatiques et primes d’assurance. Cette commission a également organisé le Forum sur les changements climatiques et la viabilité qui a eu lieu à Toronto au cours du mois.

Fournir des services utiles à nos membres

La Commission de recherche continue de fournir de précieux rapports à nos membres. Plus tôt cette année, elle a publié une analyse des réclamations en raison de maladies professionnelles, qui sera utile aux membres pratiquant dans le domaine de l’indemnisation des accidents du travail. Les membres peuvent s’attendre à une publication imminente d’un rapport sur l’expérience de déchéance des polices d’assurance temporaire 100 ans et des polices d’assurance-vie universelle, avec un niveau du coût de l’assurance. La Commission a exploré plusieurs domaines de pratique, en quête de nouveaux sujets de recherche. Cela l’a forcée à définir des critères visant à prioriser des projets.

Alors que je vois le bénévolat comme une voie à double sens (apporter une valeur à l’ICA tout en donnant aux bénévoles une occasion d’améliorer leurs compétences en leadership), je fais l’éloge du travail accompli par la Commission sur le bénévolat (récemment renommée la Commission sur la gestion et le développement des bénévoles) qui, avec l’aide du siège social, a terminé l’examen du registre des bénévoles, rendant ainsi le processus plus facile pour les membres de poser leur candidature à un poste au sein d’une commission ou d’une direction les intéressant. La Commission sur le bénévolat a commencé à élaborer des outils et des programmes venant en aide aux membres désirant jouer de plus grands rôles de leadership au sein de la profession. Elle travaille également en collaboration avec la Commission des nouveaux membres afin d’inciter les jeunes membres à se porter bénévoles.

Promouvoir la profession actuarielle

Contribuant à la promotion de la profession actuarielle, la CPP a préparé deux documents qui ont été présentés aux partis fédéraux à des fins de considération pour leur prochaine plateforme électorale. L’un traitait de sujets en lien avec les régimes de retraite, demandant entre autres choses que le gouvernement du Canada nomme un champion national de la retraite qui travaillerait avec les provinces dans le but d’assurer de meilleurs régimes de retraite pour tous les Canadiens. Le deuxième suggérait que le gouvernement fédéral incite les Canadiens à faire de l’activité physique de façon quotidienne afin de réduire les coûts du régime d’assurance-maladie. Voir au-delà du risque, qui cible les représentants élus ainsi que les personnes-cadres des secteurs public et privé, a publié une nouvelle édition en janvier intitulée « Perspectives de l’assureur : combattre la fraude à l’aide de données ».

Si vous avez des questions ou des commentaires à formuler au sujet des activités de la DSM, ou si vous souhaitez vous joindre à nous, n’hésitez pas à communiquer avec moi à matardif@deloitte.ca.

Marc Tardif, FICA, est le président de la Direction des services aux membres.

Canadian Institute of Actuaries/Institut canadien des actuaires
http://www.cia-ica.ca/