Actuaires, les professionnels de l’avenir

 
par Angelita Graham, FICA

« Le présent définit l’avenir. L’avenir se construit sur les fondations du passé. » [traduction libre] Lailah Gifty Akita

Alors que nous nous préparons à nous rassembler à Ottawa en juin pour célébrer le cinquantenaire de notre profession et porter un regard sur le prochain demi-siècle, j’aimerais vous parler de quelques-unes des activités qui ont occupé la Direction de l’admissibilité et de la formation (DAF) au cours des neuf derniers mois et qui contribuent à façonner le développement de la profession.

La création d’un programme d’études canadien : ouvrir de nouveaux horizons

L’un des objectifs stratégiques à long terme établis par l’ICA en 2012 consistait à doter l’Institut d’un système d’éducation clairement défini en termes canadiens et à adopter une approche structurée à l’égard de l’approvisionnement et de l’évaluation des moyens appropriés pour satisfaire aux exigences des titres d’associé et de Fellow.

Nous sommes fiers d’annoncer que, pour la première fois, l’ICA a créé son propre programme-cadre d’études aux fins de l’attribution des titres d’AICA et de FICA. Ce jalon important de notre parcours est attribuable au travail acharné des membres du Groupe de travail sur les exigences d’admissibilité et d’éducation canadiennes, ainsi que du personnel du siège social de l’ICA.

Grâce à notre programme d’études, nous serons en mesure de prendre en charge l’éducation des actuaires canadiens et nous aurons en main un plan par rapport auquel nous pourrons évaluer nos partenaires actuels et futurs en matière d’éducation. Cette démarche favorisera en outre le renforcement de notre relation avec la Society of Actuaries (SOA) et la Casualty Actuarial Society (CAS), nos partenaires actuels en éducation, ainsi que le caractère proactif de cette relation.

S’il est important pour nous de mettre au point notre propre programme, il importe également de l’entretenir et de l’évaluer de façon continue. À cette fin, conformément aux recommandations issues du rapport du groupe de travail en matière d’éducation, la Commission sur le programme d’études en matière d’éducation de l’ICA a été mise sur pied.

Sous la direction de Mathieu Boudreault et Thomas Hinton, la commission sera chargée de tenir à jour et d’améliorer le programme d’études de l’ICA aux fins de la qualification des associés et des Fellows et de satisfaire à d’autres exigences générales en matière d’éducation. Elle travaillera également à la mise en œuvre des recommandations de nature plus transformationnelle contenues dans le rapport, notamment :

Bien que certains s’interrogent quant à la nécessité d’apporter ces changements, nous sommes ravis de dire que ces propositions ne sont pas propres à l’ICA. Dans son programme d’études provisoire publié en février 2015, l’Association actuarielle internationale a également désigné ces concepts à titre d’exigences fondamentales pour les actuaires de l’avenir.

Comme l’a dit l’ancien président Bill Clinton : « L’avenir n’est pas un héritage, mais plutôt une occasion et une obligation. » La création du programme d’études de l’ICA ne constitue pas une incitation à concevoir notre propre système d’examens, mais plutôt la reconnaissance de notre responsabilité de diriger l’avenir de notre profession.

Programme de bourses d’études supérieures de l’ICA

La Commission des relations universitaires, dirigée par Mathieu Boudreault, a mis sur pied le Programme de bourse d'études supérieures (maîtrise) de l’ICA, qui a été lancé à la fin de l’année dernière. Le programme vise à « promouvoir la recherche et les travaux de cours de niveau maîtrise en actuariat et d’accélérer le transfert des nouvelles technologies et des connaissances initiales vers l’industrie ». Il versera annuellement des bourses d’études pouvant aller jusqu’à 10 000 $ à des étudiants à temps plein ou à temps partiel inscrits dans un programme de maîtrise au Canada.

Dans le cadre de notre premier processus de demande, qui s’est terminé le 28 février, nous avons enregistré 14 inscriptions. Un candidat se verra attribuer une bourse ultérieurement cette année. Nous prévoyons recevoir de plus en plus de demandes au fur et à mesure que le programme acquerra de la notoriété.

Pour obtenir des renseignements au sujet du programme et de la marche à suivre pour présenter une demande, veuillez consulter le site Web de l’ICA.

Le Programme d’agrément universitaire

Le Programme d’agrément universitaire (PAU) en est à sa troisième année de fonctionnement, une réussite dont nous sommes très fiers. Conformément à notre engagement à l’égard du maintien de la plus haute qualité, nous procédons actuellement à une révision fondamentale du programme. Peter Muirhead et son équipe en examineront tous les aspects afin de s’assurer qu’il demeure solide et conforme à nos attentes.

En avril aura lieu une consultation auprès des membres par voie de sondage au sujet du PAU, et je vous invite vivement à fournir votre rétroaction.

Le projet de révision de la conformité aux exigences de PPC

En 1994, l’ICA a mis en place des exigences en matière de perfectionnement professionnel continu (PPC), lesquelles sont entrées en vigueur le 1er janvier 1997. Au fil des ans, celles-ci ont évolué pour passer d’un régime de confiance aux procédures de dépôt d’une déclaration annuelle détaillée que nous connaissons aujourd’hui. La Commission de l’admissibilité, sous la supervision de la DAF, procède à un examen du programme de conformité aux exigences de PPC, lequel devrait être complété d’ici juin 2016. Cet examen vise à statuer sur le caractère adéquat des exigences actuelles, notamment l’amalgame d’heures structurées et non structurées, la définition des heures techniques pertinentes ainsi que les exigences relatives aux déclarations, et à déterminer si des modifications s’imposent. Si des modifications étaient proposées, les membres auront l’occasion de formuler leurs commentaires.

L’analyse des besoins en matière de PPC

La Commission de l’éducation permanente (CEP), dirigée par Deborah McMillan, a récemment mené un sondage concernant les besoins des membres en matière de PPC. Bien que l’on soit toujours à discuter des résultats, ceux-ci ont révélé clairement que vous souhaitez avoir davantage de webémissions, et nous nous efforcerons de répondre à vos attentes au cours de l’année à venir. Nous avons été étonnés de constater à quel point vous étiez peu nombreux à être au courant des ressources de PPC gratuites offertes sur le site Web de l’ICA dans les archives des réunions et les enregistrements audio. Je vous invite à tirer profit le plus possible de ces ressources.

Bravo à la CEP et au Groupe de travail sur la célébration du 50e anniversaire de l’Assemblée annuelle, dirigé par Gary Walters, qui ont conçu un programme extraordinaire.

Nous sommes fiers de ce que nous avons réussi à accomplir jusqu’ici, mais nous sommes encore plus enthousiastes à l’égard de ce que les années qui viennent réservent à notre profession, à mesure que nous prenons notre avenir en main de façon plus importante. Il s’agit d’une période stimulante pour l’ICA et je suis heureuse de prendre part à nos diverses initiatives. Comme l’a dit Malcolm X : « L’éducation est un passeport vers l’avenir; demain appartient à ceux qui s’y préparent dès aujourd’hui. » [traduction libre] Je suis enthousiaste à l’égard de l’avenir de l’ICA!

J’espère vous rencontrer à Ottawa en juin!

Angelita Graham, FICA, est la présidente de la Direction de l'admissibilité et de la formation.

Canadian Institute of Actuaries/Institut canadien des actuaires
http://www.cia-ica.ca/