Un journal visite le résultat de l’expertise de professionnels en actuariat

Un exploit inédit de la science actuarielle, en vedette dans un (e)Bulletin de 2012, a fait les toutes dernières manchettes.

Le Globe and Mail a récemment visité l’ancienne usine de meubles à Laurierville, au Québec, qui contient la réserve stratégique mondiale de sirop d’érable : une réserve de 100 millions de dollars qui pourrait bien prétendre être la plus grande au monde.

Comme nous l’avons rapporté, la réserve a vu le jour grâce à l’expertise de professionnels en actuariat employés par la Fédération des producteurs acéricoles du Québec. Ils ont été chargés de calculer la taille idéale de la réserve, qui est conçue pour veiller à ce que du sirop certifié et de qualité soit toujours disponible, ce qui soulage la pression sur les producteurs préoccupés par les pénuries ou les engorgements causés par les conditions météorologiques changeantes.

Les experts-conseils ont recommandé que les locaux de la fédération abritent une réserve de 40 à 50 millions de livres. Un baril contient environ 620 livres et selon le Globe and Mail, à un prix de référence fixé à 2,92 $ la livre, il représente une valeur d’environ 1 800 $. La réserve s’élève actuellement à 62 800 barils.

Les entreprises de sirop d’érable du Québec sont en train de mettre au point une nouvelle publicité afin de promouvoir le produit comme aliment de base sain plutôt que comme un produit de luxe.

Canadian Institute of Actuaries/Institut canadien des actuaires
http://www.cia-ica.ca/