L’Institut est entre bonnes mains

 
par Jacques Lafrance, FICA
Ancien président de l'ICA

J’ai peine à me rendre compte que mon mandat à titre de président se termine. Les 12 derniers mois ont passé très vite, trop vite même.

Je suis fier du travail accompli par les dirigeants de l’ICA, les membres du Conseil d’administration, le personnel du siège social ainsi que tous les bénévoles ayant travaillé d’arrache-pied à de nombreuses commissions et groupes de travail de l’ICA.

Nous avons fait de grands progrès dans la dernière année. En voici quelques points saillants :

Malgré le progrès accompli et toutes ces initiatives, je demeure tout de même sur mon appétit. Ces 12 mois ont passé très vite, trop vite. Il nous reste beaucoup à faire.

Des défis de taille se posent devant nous. Par exemple, il existe plusieurs personnes offrant des services actuariels au Canada qui ne sont pas membres de notre organisme. Nous devons trouver des moyens d’attirer ces personnes afin qu’elles deviennent et demeurent des membres de l’ICA. J’espère que le personnel de l’ICA et les bénévoles consacreront les efforts nécessaires sur ce dossier dans les prochains mois.

Un autre grand défi est le besoin d’étendre les frontières de notre profession. Le public ainsi que les consommateurs potentiels de services actuariels doivent mieux comprendre l’expertise et les compétences que nous pouvons apporter sur la table. Je sais cependant que cela n’arrivera pas en l’espace de quelques mois. Cela prendra du temps, mais la bonne nouvelle, c’est que nous avons déjà commencé à travailler sur cette initiative.

Avec l’adoption de notre plan stratégique, j’ai le sentiment que l’ICA est sur la bonne voie. Avec mon successeur, Jacques Tremblay, ainsi que son successeur, Rob Stapleford, et toutes les personnes ayant participé aux activités de l’ICA, en plus du personnel sous l’excellente direction de Michel Simard, je suis confiant quant à l’avenir de l’ICA et de la profession actuarielle. Ce qui me rassure également, c’est le niveau d’engagement élevé des membres envers l’Institut.

Mon année à titre de président de l’ICA s’est révélée une merveilleuse expérience que je n’oublierai jamais. J’ai hâte de siéger à titre de président sortant cette année.

Mes derniers mots seront dédiés à vous remercier de m’avoir offert cette belle occasion.

Jacques Lafrance, FICA, était le président 2013-2014 de l’ICA. 

Canadian Institute of Actuaries/Institut canadien des actuaires
http://www.cia-ica.ca/