La Fondation favorise l’éducation et la littératie financière

 
par Bob Sharkey, FICA

Le Groupe de travail national sur la littératie financière, présidé par Don Stewart, a établi la nécessité de prendre des mesures afin d'accroître la littératie financière des Canadiens. Selon la plus récente évaluation de l’Organisation de coopération et de développement économiques (OCDE), le Canada a chuté au 13e rang au chapitre de l’éducation en mathématiques (des 6e et 10e rangs qu’il occupait respectivement en 2006 et en 2009). Les incidences plus vastes de cette situation sont alarmantes, de même que celles qui toucheront l’avenir de la profession actuarielle au Canada.

En appuyant la Fondation actuarielle du Canada (FAC), les actuaires peuvent contribuer à faire une différence en matière d’éducation en mathématiques et de littératie financière. Pendant plusieurs années, la FAC a financé à l’échelle du Canada un vaste éventail de programmes visant l’enseignement des mathématiques chez les jeunes, de la maternelle à l’université.

En 2013, pour la première fois, elle a financé un programme de formation des enseignants en mathématiques en Colombie-Britannique destiné aux jeunes autochtones et aux jeunes à risque par l’intermédiaire du Pacific Institute for the Mathematical Sciences (PIMS). Dans son rapport à la FAC au sujet des programmes d’action auprès des autochtones, le PIMS soulignait qu’au Canada, le segment démographique des jeunes autochtones était celui qui affichait la croissance la plus rapide, représentant 20 pour cent de la croissance de la main-d’œuvre d’ici 2026. Et pourtant, le taux d’achèvement des études secondaires des Premières nations s’établit à 36 pour cent, comparativement à la moyenne canadienne, qui est de 72 pour cent. En 2006, près de 44 pour cent des autochtones âgés de 15 ans et plus n’étaient titulaires d’aucun certificat, diplôme ou grade, comparativement à 23 pour cent chez la population canadienne. Grâce au soutien financier de l’ICA, la FAC a pu aider les jeunes autochtones et les jeunes à risque à découvrir les joies associées aux mathématiques.

En 2013, en partenariat avec l’organisme Jeunes Entreprises, la Fondation a appuyé le programme Bien plus que de l’argent s’adressant aux élèves de huitième année de la Nouvelle-Écosse. Le financement de la FAC a été essentiel au lancement de cette nouvelle initiative de l'organisme.

Voici d’autres programmes d’enseignement des mathématiques destinés aux jeunes et financés par la FAC: LittleCounters, un programme de numératie s'adressant aux enfants d'âge préscolaire; le programme Sciences et mathématiques en action (SMAC), qui vise à promouvoir les mathématiques et les sciences auprès des jeunes et de la population en général; la Société mathématique du Canada, qui offre des camps d’enrichissement en mathématiques aux enfants de la huitième à la onzième année; et Sciences jeunesse Canada, qui décerne six prix à des projets faisant preuve d'une utilisation efficace des mathématiques, des bases de données et de l'analyse statistique.

Conjointement avec le comité de recherche sur l’expansion des connaissances de la Society of Actuaries, la FAC appuie actuellement un projet de recherche intitulé L’incidence de la crise financière sur le bien-être financier des aînés canadiens.

Pour de plus amples renseignements au sujet de ces programmes et d’autres initiatives d’enseignement des mathématiques auprès des jeunes et projets de recherche en matière de politique publique financés par la FAC, visitez le site Web de la Fondation à afc-fac.ca.

La FAC aide en outre des étudiants de niveau universitaire à poursuivre leurs études en mathématiques et en actuariat par l’intermédiaire du programme de bourses d'études Hugh White, dont il assure l’administration, et du fonds de bourses James Anderson de l’Université du Manitoba, dont il a participé à l’instauration.

Le plus récent objectif de la FAC consiste à poursuivre activement une stratégie de littératie financière visant à jumeler l'expertise des actuaires avec les ressources et la portée d’organismes favorisant la littératie financière au Canada. La Fondation a facilité la collaboration entre un actuaire bénévole, Marc-André Vinson, et l'Agence de la consommation en matière financière du Canada aux fins de la conception d’un outil en ligne consistant en une calculatrice d’objectifs financiers intégrés en matière de retraite, de dettes et d'épargne.

La démarche de la Fondation à l’égard de la littératie financière comporte un autre volet. Sur une période de plusieurs années, Ellen Whelan et son mari ont élaboré des modules en ligne s’adressant aux élèves du secondaire connus sous le nom de Foundations of Finance (Les fondements de la finance) et abordant un large éventail de sujets relatifs à la littératie financière. Avant la dernière mise au point de ces modules, on est à la recherche d’un partenaire qui possède la capacité de distribution nécessaire pour mettre ces modules à la disposition d'un large éventail d'utilisateurs. Actuellement, la FAC travaille au développement d’un partenariat avec le Fonds pour l’éducation des investisseurs.

En conclusion, la FAC travaille ardemment à des initiatives très prometteuses, en particulier dans le domaine de l'enseignement des mathématiques et de la littératie financière auprès des jeunes, qui est relié de près à la profession actuarielle. Grâce à ses nouvelles initiatives et à ses programmes continus, la Fondation atteint ses objectifs philanthropiques et véhicule une image positive de la profession actuarielle dans l’éducation des jeunes, la littératie financière et la recherche.

Bob Sharkey, FICA, est le président de la Fondation actuarielle du Canada.

Canadian Institute of Actuaries/Institut canadien des actuaires
http://www.cia-ica.ca/