Présentez-vous : Jean-Guy Lapointe

 Jean-Guy Lapointe

1. Pourquoi êtes-vous devenu actuaire?
Parce que j’aimais les mathématiques et que je voulais relever davantage de défis en étudiant à l'université. Je voulais étudier dans le programme qui était censé être le plus difficile. Je me suis rendu compte que la science actuarielle n'était pas si difficile, mais que les examens d'actuariat rendaient la chose plus ardue.

2. Lorsque vous dites aux gens que vous êtes actuaire, que croient-ils que vous faites?
Ils croient que je travaille avec les chiffres dans le domaine des régimes de retraite ou que j’effectue des calculs sur tout. Parfois, ils savent que nous prédisons l’avenir ou que nous sommes compétents en matière de finances et de comptabilité, mais ils ne comprennent pas complètement ce qui distingue les actuaires des comptables, des économistes ou des MBA. Il y a même certains professionnels qui croient que les actuaires possèdent une bonne connaissance des mathématiques, mais qui ignorent qu’il en est de même pour les finances ou qu’ils sont des spécialistes en matière d’assurances et de régimes de retraite. Ils croient souvent que les connaissances dans ces deux derniers domaines sont acquises au travail et que c'est à la portée de n'importe qui.

3. Qui a été votre plus grande inspiration pendant votre carrière? Avez-vous eu un mentor au début de votre carrière?
Un actuaire renommé du Québec, Claude Castonguay, qui était ministre de la santé du gouvernement québécois à la fin des années 1960 a suscité mon intérêt à l’égard de l’actuariat. Un excellent actuaire et gestionnaire (Jacques Roy, qui fut surintendant des assurances au Québec et qui est décédé en 1990, vers l’âge de 50 ans) a été pour moi un bon mentor.

4. Qu’appréciez-vous le plus de votre travail?
Dans le cadre de mon travail, je dois prendre en considération divers éléments, opinions, points de vue, idées, etc. et trouver une solution qui fonctionne de façon appropriée et qui soit acceptable en théorie et en pratique pour plusieurs personnes et organisations. J’aime également débattre et négocier afin de trouver la solution.

5. Si vous n'étiez pas actuaire, quelle serait votre carrière de choix?
J’aurais été ingénieur ou architecte.

6. Quels sont vos passe-temps?
Regarder la télévision, voir des films, faire de la navigation, assister à des spectacles de musique, rendre visite à des amis et visiter des régions ou voyager ailleurs.

7. Quels sont vos musiques, livres et films préférés?
Mon groupe musical préféré est Abba. Il y a beaucoup de chanteurs que j’aime, certains sont classiques et d’autres sont populaires, notamment Andrea Bocelli, Sarah Brightman et Céline Dion. J’affectionne particulièrement certains chanteurs français à cause de leurs chansons, par exemple Charles Aznavour, qui est un grand auteur-compositeur que l’on pourrait comparer à Elton John. Je ne lis pas beaucoup, mais je préfère les biographies ou les livres inspirés d’histoires vécues. La Vie en Rose (intitulé La Môme en France) est l’un des bons films que j’ai vus. Il relate la vie d’Édith Piaf, une grande chanteuse française des années 1950, décédée au début des années 1960, à l'âge de 48 ans. 

8. Quelle est votre destination vacances de rêve?
J’aime beaucoup aller en Europe, tout particulièrement en France, en Espagne, en Allemagne, en Belgique et en Autriche. J’aime aussi aller dans les Caraïbes. Je n’ai jamais visité l’Argentine, et j’aimerais bien y aller.

9. À quoi réussissez-vous mieux que quiconque de vos connaissances?
J’essaie habituellement de trouver la meilleure solution aux problèmes et je cherche tant que je n’y parviens pas. Je crois que j’y réussis bien parce que j’ai beaucoup d’imagination et peu de préjugés par rapport aux points de vue, aux opinions et aux idées nouvelles.

10. Si vous pouviez vivre dans la peau d’une autre personne, vivante ou décédée, de qui s’agirait-il et pourquoi?
Personne n'est parfait et je n’ai pas vraiment d’idoles. Il y a cependant dans le monde des personnes exceptionnelles, comme Mahatma Gandhi, le général de Gaulle, Churchill ou Nelson Mandela. Je crois que les gens qui travaillent d'arrache-pied pour aider les autres ou pour la paix dans le monde sont les plus formidables. J’aimerais peut-être être le Pape ou un leader religieux quelconque afin de changer un peu les choses pour favoriser la compréhension mutuelle entre les peuples de religions différentes. Je n’aimerais toutefois pas vivre comme eux; je préfère jouir d’une plus grande liberté.

Jean-Guy Lapointe, FICA, FSA, est spécialiste du capital en assurance-vie au Bureau du surintendant des institutions financières à Ottawa.
__________ 

Si vous souhaitez participer au sondage Présentez-vous, ce lien vous donnera accès au sondage anglais. Dans le coin supérieur droit, vous trouverez une case où vous pourrez choisir de travailler avec le questionnaire anglais ou français. 

 

 

Canadian Institute of Actuaries/Institut canadien des actuaires
http://www.cia-ica.ca/