Des nouvelles de la Commission des relations internationales

par Micheline Dionne, FICA

Il devient de plus en plus évident que nous vivons dans un monde interdépendant. La planète se rétrécit, les incidents survenant dans un pays ont une influence directe ou indirecte sur de nombreux autres. Par le passé, nous avions une pensée principalement axée sur le Canada et avons élaboré nos mesures du risque ainsi que nos évaluations des passifs à l’intérieur de la communauté canadienne. Pour continuer de répondre aux demandes de nos clients, c’est-à-dire les individus, les entreprises, les institutions financières ou les organismes de réglementation, nous devons désormais penser à harmoniser nos approches avec ce qui se fait ailleurs dans le monde. Nos clients se tournent aussi vers le reste du monde pour trouver des produits répondant à leurs besoins, des façons rentables de générer des ventes en respectant leur propension au risque ou pour connaître les pratiques exemplaires de gestion du risque.

Plus l’influence des initiatives internationales augmente, plus l’ICA doit demeurer à l’écoute de celles-ci, comprendre leurs répercussions et formuler des commentaires utiles au cours de leur élaboration. La Commission des relations internationales (CRI) a été chargée par l’ICA d'assurer la surveillance des développements pertinents sur la scène internationale et de représenter l'Institut à cet égard. Afin de pouvoir s’acquitter de son mandat, la commission a modifié sa structure il y a un an et agit maintenant en tant que quasi-direction. Cela signifie qu’elle a quatre sous-commissions chargées de surveiller les développements et de fournir un apport au besoin. Les mémoires rédigés par ces sous-commissions font l’objet d’un examen, après quoi ils sont approuvés par la CRI aux fins de publication. Ces sous-commissions sont chargées d'assurer la surveillance des domaines suivants :

a) Les activités de l’Association Actuarielle Internationale (AAI);

b) Les développements à l’égard des rapports concernant les régimes de retraite;

c) Les rapports des sociétés d’assurance;

d) La surveillance réglementaire des assurances.

En juin, la CRI a présenté en grande première un compte rendu de ses activités à l’occasion de la Séance des affaires générales de l’Assemblée annuelle de l’ICA et s’est jointe au Conseil d'administration et aux directions de l’ICA dans le cadre de la séance sur les initiatives stratégiques tenue dans le même cadre.

En tant que groupe, nous avons répondu à des demandes de commentaires de la part de l’International Accounting Standards Board, de l’International Valuation Standards Council et de l’AAI et exercé le droit de vote de l’ICA dans les affaires de l’AAI. Vous trouverez des précisions dans les pages de la CRI sur le site Web de l’ICA, ainsi que le nom des membres de la commission et de ses sous-commissions.

Au moment d’écrire ces lignes, les projets en cours consistent en des réponses à ce qui suit :

1) Le nouvel exposé-sondage concernant les assurances, connu sous le nom d'IFRS4 (phase2);

2) Le document de consultation du Conseil de la stabilité financière sur les principes d’un cadre efficace de propension au risque;

3) La gouvernance interne de l’AAI, au moyen d’un sondage.

En ce qui concerne l’exposé-sondage de l’IASB en matière d’assurance, une séance connexe a eu lieu ce mois-ci dans le cadre du Colloque pour l’actuaire désigné. Nous prévoyons également publier un article sur le sujet plus tard cette année.

Nous préparons également un avis afin de recruter un délégué pour représenter l’ICA au sein d’un nouveau comité de l’AAI sur la santé (secteurs public et privé). Compte tenu du vieillissement de la population, la santé constitue une problématique croissante et il est de plus en plus pertinent de tenir des discussions sur la gestion de cette situation dans les diverses parties du monde.

Demeurez à l’écoute et n’hésitez pas à nous communiquer les développements sur la scène internationale dont vous prenez connaissance et dont vous croyez que l'ICA devrait être au courant ou auxquels il devrait réagir.

Micheline Dionne, FICA, est la présidente de la Commission des relations internationales.

 

 

Canadian Institute of Actuaries/Institut canadien des actuaires
http://www.cia-ica.ca/