Nous sommes sur la bonne voie!

par Jacques Lafrance, FICA
Président de l'ICA

Mon année à titre de président désigné de l’Institut fut merveilleuse. J’ai beaucoup appris, approfondissant notamment mes connaissances des enjeux variés avec lesquels la profession actuarielle devra composer. J’aimerais remercier tous ceux qui m’ont fourni un appui important, particulièrement Simon Curtis, notre président sortant, Michel Simard, notre directeur général, et Jim Christie, notre ancien président sortant. Ils ont fait preuve d’une grande patience à mon égard et ont pris le temps de me montrer les rouages de la gestion de l’Institut.

C’est avec fierté et confiance que j’entame mon mandat de présidence de l’Institut. Fierté car notre profession jouit d’une solide réputation. Le public reconnaît et accorde une grande valeur aux compétences des membres de l’Institut, tant au Canada qu’ailleurs dans le monde. De plus, je suis confiant parce que nous pouvons compter sur une solide équipe au siège social et sur de nombreux bénévoles parmi nos membres démontrant un fort degré de dévouement.

Il demeure néanmoins que nous devons faire face à plusieurs défis. J’aurai l’occasion au cours des prochains mois d’élaborer davantage sur la nature de ces défis et sur les moyens qu’entend mettre en œuvre l’Institut afin de les relever. Pour l’instant, je me permets de signaler les suivants :

Sans négliger une saine gouvernance des activités de l’Institut, le Conseil d’administration a récemment adopté des modifications à son mode opérationnel visant à mettre davantage l’accent sur les enjeux stratégiques de la profession actuarielle au Canada. Je suis confiant qu’avec ces changements, nous pourrons plus rapidement progresser vers l’atteinte de nos objectifs. Je tiens toutefois à vous rassurer : l’Institut ne perd pas de vue l’importance du rôle quotidien qu’il doit assumer quant à la formation, aux conseils et aux services devant être offerts à nos membres actuels et futurs.

Je constate que je suis entouré de gens passionnés et je me réjouis à l’idée de travailler avec eux au cours de la prochaine année. Je suis confiant qu’avec cette passion, nous réussirons à contribuer à l’épanouissement de notre profession et à ce que l’Institut soit encore plus utile pour le public et ses membres. Pour y arriver, nous aurons aussi besoin de votre participation. Je vous invite à fournir une partie de votre temps et énergie aux activités de l’Institut, quels que soient votre domaine de pratique et le stade de votre carrière. Votre contribution et vos idées seront grandement appréciées.

Nous sommes sur la bonne voie. Toutefois, nous devons travailler fort et être vigilants afin que cette voie nous mène à la destination désirée.

Jacques Lafrance, FICA, est le président de l’Institut canadien des actuaires.

Canadian Institute of Actuaries/Institut canadien des actuaires
http://www.cia-ica.ca/