Ce que les actuaires doivent savoir au sujet du rouge à lèvres, des zombies et de Pac-Man


Les domaines de la finance et de l'actuariat regorgent de termes techniques pouvant sembler bien mystérieux aux nouveaux venus ou aux non initiés. Les acronymes abondent et même les actuaires les plus chevronnés peuvent avoir du mal à demeurer au fait des tendances changeantes et des nouveaux développements.

Le site Investopedia (en anglais seulement), au moyen de son dictionnaire complet, se veut un véhicule d'information et d'explication destiné à la fois aux novices et aux experts du domaine de la finance qui pourraient être à la recherche d’une explication succincte à un concept ésotérique.

À titre d’exemple, tous ne savent pas que les experts peuvent se servir de ce qu’on appelle le lipstick effect (effet rouge à lèvres) pour juger de l’état d’une économie (lorsque les temps sont durs, selon la théorie, les gens se tournent vers les gâteries peu coûteuses et donc, la hausse des ventes de rouges à lèvres révèle une économie en difficulté). Ou encore, on a peut-être entendu parler des zombie banks (banques zombies) pour ensuite demeurer dans l’ignorance (ces banques ont une valeur nette négative et ne survivent que grâce à des opérations de sauvetage bancaire).

Sur ce site, les visiteurs peuvent trouver le genre d’inscriptions et de noms qu’il serait peu probable de retrouver dans la plupart des sites Web traitant de finance. Par exemple, Jennifer Lopez – une façon vulgaire de désigner les creux arrondis dans la structure de prix d’une action – est un terme qui fait référence aux forces et aux faiblesses des états financiers d'une société ou un actif dont la valeur augmente ou diminue subitement. Les Kangaroos (kangourous) y côtoient la Katie Couric Clause (clause Katie Couric), une proposition selon laquelle les sociétés publiques devraient divulguer non seulement le salaire de leurs hauts dirigeants, mais également celui des employés les mieux rémunérés qui ne sont pas des dirigeants.

Chaque inscription est accompagnée d’une définition complète, suivie d’une explication de l’historique du terme et de son utilisation ou de sa pertinence dans la réalité. Par exemple, le rôle officiel de l’Agence du revenu du Canada (ARC) y est énoncé, puis expliqué comme suit par Investopedia : [traduction libre] « Tout comme l’Internal Revenue Service, l’ARC constitue la ressource officielle en ce qui concerne les lois fiscales canadiennes, leur interprétation et leur application. »

Lorsque les visiteurs ont terminé de fureter dans le dictionnaire pour se renseigner au sujet de l’acronyme Dagmar, de la Saber currency (devise Saber), de l’Obamanomics (Obamanomie), de la Pac-Man defence (défense Pac-Man), du Icarus factor (facteur d’Icarius), des Walrasian markets (marchés walrasiens) et bien plus encore, le site offre un vaste éventail de conseils et de renseignements sur diverses questions d’ordre financier. Les actualités financières sont accompagnées de conseils sur des sujets tels que la budgétisation des investissements, tandis que les mises à jour sur les marchés sont appuyées par des analyses de rédacteurs spécialisés.

La rubrique sur les finances personnelles (Personal Finance) comporte des articles abordant des sujets tels que les taxes de vente au détail en ligne, la question à savoir si l'impôt sur le revenu constitue une catégorie d'imposition et les plus importantes femmes dirigeantes. On y conseille également les visiteurs au sujet des étapes de la vie, par exemple la retraite, en expliquant les raisons pour lesquelles les régimes de retraite peuvent comprendre une dette souveraine et des façons de tirer profit du risque.

On y offre aussi d’autres renseignements sous forme de tutoriels divers portant sur les finances, tandis qu'un simulateur boursier permet aux visiteurs de s'exercer à effectuer des placements au moyen d'un fonds imaginaire de 100 000 $.

Alors, la prochaine fois que vous devrez expliquer le razor–razorblade model (modèle rasoir-lames) ou le transumerism (la « transommation »), ou découvrir le problème auquel fait face un yupcap, Investopedia pourra venir à votre rescousse.

Points positifs : la portée de la rédaction, qui s'adresse à un auditoire très vaste; la mise en page claire.

Point négatif : certains renseignements se répètent dans diverses rubriques.

Adresse : http://www.investopedia.com

Remarque : Il existe un site francophone équivalent à Investopedia, soit ActuFinance, qui contient un dictionnaire financier comptant 201 définitions classées dans diverses catégories telles que le secteur bancaire, celui des assurances et celui de l’économie. Le site offre également des actualités financières et un forum très populaire, ainsi que la biographie d’éminentes figures de l’industrie, un calendrier des événements, des simulateurs, et bien plus encore.