mars 2013 Archives | publicité | www.cia-ica.ca

Retour à la page principale

Le point sur les initiatives de l’ICA en matière d’éducation

Print Imprimer cet article | Envoyez à un collègue


par Jason Vary, FICA

En 2012, l'ICA a adopté une stratégie sur dix ans concernant les processus d'éducation et de qualification à l'égard des titres de compétence d'associé et de Fellow (AICA et FICA) afin d'assurer la rigueur et la cohésion de la démarche éducative au Canada. Cette démarche reconnaîtra diverses sources d'éducation et rehaussera la reconnaissance positive accordée aux FICA sur la scène internationale.

Notre stratégie éducative étant clairement définie, la phase de mise en œuvre est maintenant bien enclenchée sur divers fronts, notamment en ce qui concerne les pourparlers avec la Society of Actuaries (SOA) aux fins de la reconnaissance par celle-ci de notre Programme d'agrément universitaire (PAU), ainsi que la définition de nos exigences d'éducation et d'admissibilité en termes canadiens.

Reconnaissance du PAU par la SOA

L'Institut poursuit ses discussions avec la SOA afin de faire reconnaître le PAU par la Society. Il y a notamment eu, à la fin de février, une rencontre avec les membres de l'équipe de direction de la SOA, et, plus tôt ce mois-ci, une présentation à l'occasion de la réunion du conseil d'administration de la Society. Également, depuis les tout premiers stades du processus de mise en œuvre, la SOA a désigné un observateur au sein de la Commission de l'agrément.

L'un des obstacles à la reconnaissance du programme par la SOA semble résider dans la résistance des effectifs, établis en grande partie aux États-Unis, à s'éloigner d'un système d'éducation recourant à la validation au moyen d'examens. Toutefois, selon mon expérience, lorsque l'on acquiert une compréhension de la rigueur et de la profondeur du programme, on finit par convenir que cette solution de rechange à certains examens préliminaires est une bonne chose pour la profession actuarielle.

Cette rigueur est en partie attribuable à nos exigences visant les titres de compétence des professeurs d'actuariat, la couverture du programme d'examens et l'établissement des notes donnant droit à des exemptions. Ces critères sont en outre contrôlés et vérifiés par des examinateurs externes employés par l'Institut qui, à compter de ce printemps, procéderont à une vérification annuelle approfondie de chaque université.

Je demeure optimiste à l'égard de la reconnaissance du programme par la SOA en temps voulu et je poursuis mes démarches auprès de sa direction et de ses membres afin d'atteindre cet objectif.

Tandis que nous abordons le sujet du PAU, je suis ravi d'annoncer que l'Université de Montréal s'est vu accorder l'agrément pour les cours qui seront dispensés à compter de la session d'automne 2013. L'Université de Montréal se joint aux dix autres universités canadiennes qui se sont vu accorder l'agrément pour les cours dispensés à compter de la session d'automne 2012.

Groupe de travail sur les exigences d'admissibilité canadiennes

Angelita Graham dirige un groupe de travail multidisciplinaire ayant comme mandat de définir les critères d'éducation et d'admissibilité aux fins de l'obtention des titres de compétence d'AICA et de FICA au Canada, et de déterminer la façon dont les connaissances exigées seront transmises et évaluées. Le groupe de travail devrait compléter ses travaux d'ici l'automne 2013.

Lorsque les principes de base de nos critères d'admissibilité et de formation seront documentés, l'ICA pourra procéder à une évaluation plus efficace et plus uniforme des demandes de reconnaissance, notamment celles de la SOA en ce qui concerne son futur volet relatif aux assurances IARD, ainsi qu'une nouvelle entente de reconnaissance mutuelle avec l'Actuarial Society of South Africa.

Atelier sur le professionnalisme

L'Atelier sur le professionnalisme de l'Institut, qui constitue une exigence pour obtenir le titre d'AICA, a récemment fait l'objet d'une révision et d'un perfectionnement. Le cours actualisé, qui comprend désormais d'autres études de cas portant sur des questions professionnelles, diverses lectures préalables, ainsi qu'une discussion sur les services offerts par l'Institut à ses membres, a été mis en œuvre le mois dernier. Le cours est également offert plus souvent et à davantage d'endroits pendant l'année, le nombre de séances en français ayant notamment été augmenté en réponse à la demande croissante.

AICA recherchés comme bénévoles

J'aimerais également inviter personnellement tous les associés à envisager une participation bénévole aux activités de l'ICA. L'Institut souhaite ardemment faire participer des membres à tous les échelons des activités de l'Institut et, compte tenu de l'instauration récente du titre d'AICA, la demande d'associés bénévoles est grandissante. En fait, j'aimerais recruter un ou deux AICA, qui siégeraient à la Direction de l'admissibilité et de la formation. Si l'idée vous intéresse, veuillez communiquer avec moi directement.

Jason Vary, FICA, est le président de la Direction de l'admissibilité et de la formation.

 

360, rue Albert, bureau 1740, Ottawa, ON K1R 7X7
Tél. : 613.236.8196 Téléc. : 613.233.4552
www.cia-ica.ca