octobre 2012 Archives | publicité | www.cia-ica.ca

Retour à la page principale

Une reconnaissance accrue pour les membres de l’ICA

Print Imprimer cet article | Envoyez à un collègue


par Jason Vary, FICA

Cet article est mon premier en qualité de président de la Direction de l'admissibilité et de la formation (DAF), un rôle que j'ai pris en charge à l'occasion de l'Assemblée annuelle de juin. J'aimerais adresser des remerciements à Dave Dickson, qui a siégé avec compétence à la présidence de la direction au cours des dernières années et qui poursuit ses activités bénévoles en tant que membre de la Direction des services aux membres et de la Commission de déontologie, notamment.

Je parlerai principalement de la stratégie récemment adoptée en ce qui concerne l'éducation, mais j'aborderai également quelques bonnes nouvelles concernant notre Programme d'agrément universitaire (PAU), je ferai un rappel au sujet des modifications qui affecteront les nouveaux FICA à compter du 1er juin 2013, et je lancerai un appel aux AICA, que nous souhaiterions voir plus nombreux parmi nos bénévoles.

La stratégie de l'ICA en matière d'éducation

Plus tôt cette année, la DAF a reconnu la nécessité d'examiner les processus d'éducation et de qualification de l'ICA à l'égard des titres d'AICA et de FICA afin de veiller à ce que la démarche relative à l'éducation au Canada soit cohésive et rigoureuse, qu'elle reconnaisse l'éducation issue de plusieurs sources et qu'elle ait pour effet de rehausser la reconnaissance des FICA à l'échelle internationale.

Plusieurs éléments de la stratégie d'éducation faisaient déjà l'objet d'un examen par diverses commissions et divers groupes de travail de la DAF. Par conséquent, l'exercice relatif à la stratégie a uniquement pour but de veiller à ce que toute activité entreprise à cet égard soutienne les objectifs généraux concernant l'éducation et visent un but commun, lequel est exposé dans les énoncés de vision ci-dessous en matière d'éducation, qui ont été confirmés par la DAF en février 2012 et approuvés par le Conseil d'administration un mois plus tard :

Vision relative à l'éducation – 2012 à 2022

L'ICA prend une responsabilité active à l'égard de l'éducation des actuaires du Canada et protège les intérêts canadiens liés aux exigences qui leur sont imposées en matière d'éducation et de qualification. La stratégie de l'ICA relative à l'éducation maintient et rehausse la reconnaissance dont jouissent les FICA sur la scène internationale.

Pour appuyer cette vision, l'ICA a établi deux voies possibles aux fins de l'éducation et de la qualification au Canada :

  1. L'offre d'une éducation canadienne en actuariat durable, pertinente et opportune aux fins de la qualification à titre d'associé et de Fellow de l'Institut canadien des actuaires;
  2. Lorsque cela est jugé approprié, la reconnaissance des systèmes d'éducation et d'examens d'autres organismes actuariels par le truchement d'ententes de coparrainage et de reconnaissance mutuelle.

En adoptant une démarche polyvalente en ce qui concerne l'éducation, l'ICA n'est pas contraint de choisir un modèle purement autonome ni ne se place dans en position de dépendance totale envers les systèmes d'éducation et d'examens d'autres organismes actuariels. L'Institut peut choisir une voie ou l'autre pour atteindre un objectif précis et opter pour la solution qui répond le mieux au besoin particulier du moment.

Bien entendu, la voie principale menant au titre d'AICA ou de FICA fait appel aux systèmes d'éducation de la Society of Actuaries (SOA) et de la Casualty Actuarial Society (CAS), que l'ICA coparraine. Il s'agit des deux voies traditionnelles depuis un bon moment; toutefois, depuis le mois dernier, des crédits peuvent être obtenus auprès de l'ICA pour quatre des cinq examens préliminaires dans le cadre du PAU de l'ICA. De plus, depuis l'année 2000, l'ICA administre le Cours orienté vers la pratique aux candidats au titre de FICA qui empruntent la voie de la SOA.

La voie qui fait appel aux ententes de reconnaissance mutuelle existantes avec l'Institute and Faculty of Actuaries du Royaume-Uni, la Society of Actuaries de l'Irlande et l'Institute of Actuaries de l'Australie constitue un autre cheminement important menant au statut de Fellow au sein de l'Institut.

Enfin, le dernier parcours vers le titre de Fellow de l'Institut est celui qui passe par l'admission à titre d'affilié. Ce processus vise les actuaires étrangers entièrement qualifiés qui souhaitent pratiquer au Canada et qui ne sont pas couverts en vertu d'une entente de reconnaissance mutuelle. L'admission à titre d'affilié de l'Institut nécessite tout d'abord une évaluation de la qualification du candidat visant à établir une équivalence entre l'éducation et l'expérience et les exigences de l'ICA. Cette évaluation permet d'élaborer pour chaque candidat un programme personnalisé exposant les exigences additionnelles en matière d'éducation auxquelles il doit satisfaire pour obtenir le titre de FICA.

Ayant clairement défini notre stratégie relative à l'éducation, nous avons entrepris un processus visant à définir les critères canadiens en matière de formation et d'admissibilité permettant d'accéder aux statuts d'AICA et de FICA et à déterminer le mode d'enseignement et d'évaluation qui seront utilisés à l'égard des connaissances requises. Angelita Graham dirige un groupe de travail chargé de s'acquitter de cette tâche très importante. Lorsque les principes de base de nos critères d'admissibilité et de formation seront documentés, l'ICA pourra procéder à une évaluation plus efficace et plus uniforme des demandes de reconnaissance, notamment celles de la SOA en ce qui concerne son futur volet relatif aux assurances IARD, ainsi qu'une nouvelle entente de reconnaissance mutuelle avec l'Actuarial Society of South Africa.

Reconnaissance externe du PAU

Je suis ravi d'annoncer que la CAS et l'Institute and Faculty of Actuaries du Royaume-Uni ont tous deux confirmé la reconnaissance du PAU de l'ICA aux fins de l'attribution de crédits dans le cadre de leurs systèmes d'admissibilité et de formation. La SOA poursuit son examen du PAU et nous demeurons optimistes quant à une reconnaissance de la part de la Society en temps voulu.

Entrée en vigueur le 1er juin 2013 des modifications relatives à l'admissibilité des FICA

Comme il est mentionné bien en évidence sur le site Web de l'ICA, les candidats qui envisagent d'accéder au statut de Fellow devraient savoir qu'à compter du 1er juin 2013, il leur faudra avoir été inscrit à titre d'associé pendant un minimum de 12 mois tout en acquérant leur expérience de travail au Canada. Par conséquent, les candidats qui prévoient présenter une demande afin d'accéder au statut de Fellow de l'Institut à compter de cette date devraient envisager de s'inscrire à titre d'associé de l'ICA dès qu'ils sont admissibles.

AICA demandés comme bénévoles

J'aimerais également inviter personnellement tous les associés à envisager de travailler bénévolement au sein de l'ICA. L'Institut souhaite ardemment faire participer des membres à tous les échelons des activités de l'Institut et, compte tenu de l'instauration récente du titre d'AICA, la demande d'associés bénévoles est grandissante. En fait, j'aimerais recruter un ou deux AICA qui siégeraient à la Direction de l'admissibilité et de la formation. Si l'idée vous intéresse, veuillez communiquer directement avec moi.

Jason Vary, FICA, est le président de la Direction de l'admissibilité et de la formation.

 

 

360, rue Albert, bureau 1740, Ottawa, ON K1R 7X7
Tél. : 613.236.8196 Téléc. : 613.233.4552
www.cia-ica.ca