octobre 2012 Archives | publicité | www.cia-ica.ca

Retour à la page principale

Le PAU renforcera les relations

Print Imprimer cet article | Envoyez à un collègue


par Simon Curtis, FICA
Président de l'ICA

Le travail de l'Institut aux fins de la mise en œuvre du Programme d'agrément universitaire (PAU), lequel permet, grâce à des cours universitaires, l'attribution de crédits donnant droit à l'exemption de certains examens professionnels techniques de base, a eu comme avantage connexe d'accroître de façon significative le degré d'engagement et d'interaction entre l'Institut et la communauté actuarielle universitaire canadienne.

L'une des plus grandes forces de la profession au Canada réside dans l'existence de plus d'une douzaine de programmes d'actuariat universitaires solides répartis de Vancouver à Québec. Ces programmes sont familiers à presque l'ensemble d'entre nous et nous en sommes, pour la plupart, des diplômés. Bon nombre de ces programmes jouissent d'une solide réputation à l'échelle mondiale et attirent des étudiants des quatre coins du monde. Malgré tout, le degré d'engagement entre l'ICA et les universités et les professeurs d'actuariat a toujours été relativement faible. L'accroissement récent de cette interaction nous offre une occasion de corriger cette situation et de tirer profit de nos relations universitaires à plusieurs égards : l'éducation, la recherche, l'élargissement de la profession, ainsi que l'augmentation de la communication avec les plus jeunes membres de la profession.

Dans le domaine de l'éducation, dix universités ont obtenu l'agrément dans le cadre du PAU et il est fort possible qu'une ou deux écoles se joignent à celles-ci dans l'avenir. Le nombre de membres de l'Institut participant à ces programmes ou enseignant dans le cadre de ceux-ci augmente au fur et à mesure que les universités satisfont aux critères d'agrément établis par l'ICA. Cette participation accrue au sein des universités, alliée à l'instauration récente du titre professionnel d'AICA, devrait permettre à l'ICA de s'engager bien davantage auprès des étudiants qui amorcent leur carrière en actuariat, ce qui constitue un des principaux objectifs de l'ICA. En outre, cet engagement accru favorisera, nous l'espérons, une attention plus marquée dans le cadre des programmes universitaires à l'égard des lacunes dans les compétences que nous observons chez les étudiants qui intègrent la profession aujourd'hui, notamment en matière de communications, un exemple souvent mentionné.

Dans le domaine de la recherche, la communauté universitaire constitue sans conteste un partenaire solide. Depuis quelques années, plusieurs des meilleurs documents de recherche portant sur les politiques publiques et sur des sujets d'intérêt pour les actuaires du Canada sont issus du milieu universitaire. Les universités, qui sont axées sur la recherche, sont bien outillées pour travailler en partenariat avec nous alors que nos ressources sont limitées vu notre personnel restreint et notre structure bénévole. L'accroissement des activités de recherche dans le but d'étoffer le profil de la profession actuarielle au Canada et de contribuer à la politique publique a encore une fois été désigné au nombre des priorités de l'Institut.

L'augmentation de l'engagement auprès des universités constitue également un outil important qui nous permettra d'élargir la profession au Canada, à la fois en ce qui concerne les types de travail au service desquels les compétences des actuaires peuvent être mises à profit et l'étendue des domaines dans lesquels travaillent les actuaires. Les universités constituent une excellente plateforme pour le développement des compétences à l'égard des techniques quantitatives plus poussées dont les actuaires auront besoin dans l'avenir pour concurrencer ou travailler avec d'autres professionnels possédant ces ensembles de compétences, par exemple des ingénieurs financiers titulaires de diplômes poussés en finance mathématique. Le milieu universitaire constitue en outre une excellente « serre chaude » pour inciter les plus jeunes actuaires intégrant la profession à se lancer dans des domaines de pratique non traditionnels et élargir ainsi les horizons de la profession, ce qui est beaucoup plus difficile à accomplir avec des professionnels établis.

Afin de développer encore davantage la relation avec les universités et de lui donner une impulsion supplémentaire, la Direction de l’admissibilité et de la formation a récemment créé la Commission sur les relations universitaires. Je suis très enthousiaste à l’égard de la possibilité qu’auront cette commission et l’Institut de continuer à développer la relation avec la communauté universitaire au cours des prochaines années.

Simon Curtis, FICA, est le président de l'Institut canadien des actuaires. 

 

360, rue Albert, bureau 1740, Ottawa, ON K1R 7X7
Tél. : 613.236.8196 Téléc. : 613.233.4552
www.cia-ica.ca