septembre 2012 Archives | publicité | www.cia-ica.ca

Retour à la page principale

Une période stimulante nous attend

Print Imprimer cet article | Envoyez à un collègue


par Simon Curtis, FICA
Président de l'ICA

Je suis très enthousiaste d'amorcer mon mandat à titre de président de l'Institut. L'année que je viens de conclure à titre de président désigné m'a rappelé le grand nombre de membres enthousiastes et talentueux de l'ICA qui travaillent bénévolement au sein du Conseil d'administration, des directions, des commissions et qui assument d'autres fonctions au sein de l'Institut. Cette année m'a également rappelé la mesure du dévouement de l'équipe du siège social de l'ICA.

Je suis particulièrement enthousiaste d'accéder à la présidence au moment où le Conseil d'administration de l'ICA, à la suite de sa réunion de juin, a adopté quatre objectifs spécifiques à long terme. Ces objectifs, qui ont été élaborés dans le cadre d'une perspective d'avenir de dix ans et plus, visent à préciser davantage les objectifs que l'ICA souhaite atteindre sur une plus longue période que celle que visent habituellement nos processus de planification opérationnelle et stratégique. Ils constituent un pont important entre nos énoncés de mission et de vision et nos processus de planification. Ces objectifs se veulent un contexte de référence auquel on recourra activement au moment de mettre en œuvre nos processus de planification stratégique et opérationnelle. Nous prévoyons valider constamment nos projets et activités en fonction de ces objectifs.

Quels sont donc ces objectifs?

  1. L'adhésion à l'ICA est considérée comme primordiale pour tous les actuaires qui exercent leur profession au Canada. Tous les actuaires qui exercent leur profession au Canada sont des membres actifs de l'ICA et considèrent l'Institut comme leur principale affiliation actuarielle et comme l'organisme dans lequel ils sont le plus engagés.
  2. L'ICA est considéré comme un organisme de formation et non seulement comme un organisme d'agrément. Il assume l'entière responsabilité du cheminement éducatif menant à l'obtention du titre de FICA (lequel peut comprendre une externalisation des activités), lequel est reconnu comme un agrément de haute qualité et indépendant (c.-à-d. sans obligation de s'aligner sur un autre titre).
  3. Grâce à ses recherches sur la prospérité et les risques financiers, l'ICA est largement reconnu par le public comme jouant un rôle prépondérant dans le dialogue, l'analyse et les solutions relatifs à tous les domaines liés à la compréhension et à la quantification des aléas et risques financiers futurs.
  4. Compte tenu des fonctions étendues qu'ils exercent dans les domaines de pratique existants, les membres de l'ICA sont considérés comme des intervenants clés dans les domaines non traditionnels tels que les soins de santé et les services bancaires.

Parmi ces objectifs, le deuxième est celui qui est le plus susceptible d'être mal interprété. Permettez-moi de vous assurer que l'ICA ne signale pas ainsi son intention de devenir un fournisseur d'enseignement complet en actuariat. Nous reconnaissons plutôt l'importance de la responsabilité qu'assume l'ICA à l'égard de l'établissement de l'éducation et de la formation qui sont nécessaires pour devenir actuaire au Canada, puis de la cartographie des différentes voies permettant d'acquérir celles-ci. Nous prévoyons tout à fait que les voies de la qualification FSA/FCAS demeureront le principal cheminement vers l'obtention du titre de FICA, toutefois, compte tenu du contexte complexe et changeant dans lequel nous évoluons, il nous faut reconnaître comme étant une partie importante de nos critères la possibilité d'intégrer des voies de rechange. Le Programme d'agrément universitaire (PAU) est un superbe exemple de moyen qu'a pris l'ICA pour permettre aux étudiants de satisfaire aux exigences de certains examens préliminaires en obtenant des notes minimales pour des cours déterminés faisant partie de programmes d'actuariat agréés offerts dans des universités canadiennes. Le PAU est maintenant reconnu par la Casualty Actuarial Society (voir l'article sur ce sujet dans le présent (e)Bulletin).

Grâce à des initiatives telles que le PAU et le nouveau titre d'associé, l'ICA a établi les bases qui nous permettront d'élargir notre engagement auprès des étudiants plus jeunes qui intègrent la profession et auprès de l'excellente infrastructure universitaire qui leur dispense leur enseignement. Ces deux éléments revêtent une grande importance pour la profession.

En terminant, j'aimerais vous inviter à me transmettre vos commentaires au sujet de ces objectifs ou de toute autre question qui vous tracasse à l'égard de l'ICA ou de notre profession à president@actuaires.ca.

Simon Curtis, FICA, est le président de l'Institut canadien des actuaires.

 

360, rue Albert, bureau 1740, Ottawa, ON K1R 7X7
Tél. : 613.236.8196 Téléc. : 613.233.4552
www.cia-ica.ca